Un monde libre qui ce model suivant vos envies et vos personnages
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bienvenue au Club Matthew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:24

Alistair releva un sourcil suite au silence de Hugo, mais il n’insista pas et se contenta d’écouter sa question. Il ne semblait pas particulièrement troublé par celle-ci, pas le moins du monde gêné, à tel point qu’il y répondit d’une traite et d’une voix monotone :

« Il y a eu une conquête de lycée qui a failli devenir madame Alistair après plusieurs années mais ce n’était pas une bonne idée, ainsi que deux autres conquêtes de vie active qui se sont avérées être des cas sociaux ; la dernière date du mois dernier et a claqué la porte avec un ex-collègue qui semblait la connaître bibliquement parlant depuis quelques semaines », avoua-t-il très sincèrement.

Il haussa les épaules comme pour taire un « la belle affaire » désintéressé, mais finalement trouva certainement plus théâtral de ne pas joindre la parole au geste. Il poursuivit néanmoins, un peu plus gravement mais sans laisser paraître le sentiment qu’il avoua oralement :

« J’étais assez troublé donc je suis resté chez moi tout ce temps, et Sophia m’a tiré hors de chez moi lorsque son ami, un de vos collègues, lui a dit qu’ils cherchaient quelqu’un ici. Donc… me voilà. »

Il conclu sur cette phrase en finissant sa bière d’une traite bien qu’il lui restait peu de gorgée, puis sortant son autre main de sa poche fit tourner le verre entre ses mains, certainement un léger geste nerveux qu’il devait avoir à défaut d’avoir une expression faciale reconnaissable. Il s’empressa d’ajouter :

« Ne prenez pas cela pour des confidences ; je préfère placer les limites et informer des risques avant que tout ne soit découvert par un malheureux hasard, si vous voyez ce que je veux dire. Bref, pour conclure concernant ta réponse, actuellement il n’y a évidemment personne. »

Il indiqua Hugo d’un geste du menton sans le regarder, certainement pour indiquer que c’était à lui qu’il parlait une fois de plus.

« Je n’ai pas besoin de demander je pense pour Thomas, mais et toi ? Des conquêtes récentes sur lesquelles on risque de tomber ? »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:25

Hugo resta une nouvelle fois bouchée bée devant le sérieux d'Alistair. Lui qui plaçait les sentiments très haut dans les choses sérieuse et intime. Il n'avais jamais vu quelqu'un en parler avec un tel froid voir un air totalement détacher de la situaton. Pourtant, son histoire était loins d'être banale. La dernière particulièrement était assez traumatisante. Hugo n'arrivait même à imaginer ce genre de scénario malgré le fait qu'ill soit un grand habitué d'être largué par son ou sa partenaires exapéré. Il afficha un sourire limite désolé à son collègue qui ne semblait pas touchée par son passés. Il eu un mouvement de recule en l'entendant conclure sur une relation vide et éloigné de toute désire.

"C'est sur qu'après une séparation pareille... " murmura-t-il pour lui-même

Il respira un grand coups quand il compris qu'Alistair s'adressa à lui. En se frottant l'arrière du crâne, il regardait vers le ciel avant de taper le point dans la paume de sa main opposer. Comme frapper par un éclaire de génis qu'on espéré plus :

"Ah ouai... y Clarisse je crois... on a coucher ensemble mais elle est du type harceleuse donc on doit légèrement ce méfier... mais après le reste de mes anciennes conquête son casés donc normalement, je risque rien. Les seules qui font partie de mes ex encores célibataires ne vive plus ici…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:27

Alistair resta un moment silencieux, les yeux fermés, comme analysant les derniers mots de Hugo mais finalement haussa les épaules pour mettre fin à ce sujet, regardant un bref instant sa montre. Il nota le temps qu’il restait avant la fermeture du club, celui-ci ne fermait pas vraiment tôt non plus mais vu le manque de client il était probable que le rangement commence plus tôt que l’horaire de fermeture annoncée. Il tourna alors la tête vers l’intérieur du bar, regardant ce qu’il se passait. Hayden avait déjà utilisé de nombreuses pages de son bloc-note en suivant les noms de cocktails que Alekseï lui donnait, lui ayant demandé un peu plus tôt de citer des cocktails en dehors de ceux – en très petit nombre – de la carte proposée par le club. Il était visiblement en train de bloquer depuis un petit moment sur un des cocktails, grognant d’exaspération.

« Mh… Ça va toujours pas… »

Il soupira, jetant sur le bar son bloc-note sur une page blanche avec quelques mots barrés rageusement en se grattant le crâne. Il semblait visiblement contrarié mais soupira, secouant la tête pour se remettre les idées en place et s’accouda sur le bar en reprenant son air détaché, reprenant sa cigarette éteinte entre les dents.

« Merci Alek, tu m’as bien aidé », se contenta-t-il de souffler en fermant les yeux comme pour chercher à se détendre.

Il les rouvrit en entendant des bruits de pas approcher : Maxwell venait en direction du bar, accompagné de Richard et de son compagnon. Leur soirée étant achevée, ils venaient visiblement payer la note des quelques verres que Maxwell était venu chercher au bar et de l’accompagnement qu’ils avaient eu. Hayden se releva pour calculer ça sur le même bloc-note que celui utilisé plus tôt.

« Alors, voyons… Voilà ce que vous devez, ça vous convient ?
-Très bien, vous prenez la carte ? »


Hayden se baissa pour prendre le lecteur de carte sous le bar et le tendit au compagnon de Richard, se tournant vers ce dernier pendant que l’autre payait.

« Si t’as un soucis n’oublie pas de m’appeler.
-Tu fais toujours attention à tes ex, ça dénote avec ton côté bourru, ça casse tout »
, se moqua Richard.

Hayden pris un air faussement vexé en se redressant, lui tendant un verre qu’il semblait avoir préparé plus tôt.

« C’est cadeau de la maison, puisque tu fais l’effort de passer malgré ta situation.
-Oh, trop d’honneur ! Je repasserai prochainement, je dois quelque chose à l’autre zigoto.
-Quand tu veux, tu resteras au bar cette fois-ci j’espère ? »


Richard sourit à Hayden. Malgré l’aise dans leurs paroles et les gestes qu’ils s’accordaient, ils gardaient une certaine distance et s’adressaient des regards purement amicaux, comme des amis extrêmement proches. Richard partit à pieds avec son compagnon, saluant au passage les trois hôtes qui se trouvaient à l’entrée. Maxwell s’assit à côté d’Alekseï en face d’Hayden.

« Vous êtes presque choux, vous allez me faire pleurer.
-Un jour tu vas la mériter ta torgnole, sale vampire
, rétorqua Hayden en reprenant le verre vide de Richard pour le nettoyer.
-Il aurait pu être le bon, glissa Maxwell avec un mouvement d’épaule.
-Just’ment, j’le mérite pas, rétorqua Hayden avec un haussement d’épaule. Et puis je préfère les sexfriends, tu devrais essayer quand Thomas aura le dos tourner.
-Je ne vendrais pas mon âme au Diable du nom d’Hayden. »


Les deux hôtes échangèrent un rire à la plaisanterie de Maxwell. Hayden se retourna pour faire face à Alekseï et Maxwell, ayant finit de nettoyer et ranger le verre, et s’accouda au bar entre les deux.

« N’empêche qu’un jour faudra qu’on sorte entre hommes tous les trois.
-Les autres non ?
, demanda Maxwell en indiquant la porte d’entrée.
-Nope. J’ai dit entre hommes », rétorqua Hayden, arrachant un rire mal contrôlé à son collègue qui manqua de tomber de sa chaise.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:27

Hugo avait repris sa conversation avec Thomas. Agissant un peu plus comme un homme que de son âge dans une discussion qui se voulait sérieuse. Il ne remarquait pas l’absence d’attention d’Alistair qui semblait trouver l’intérieur du bar bien plus intéressant. Dans la salle du club, Alekseï avait donné différent nom de coktail allant du Black russian au traditionnelle Gin tonic. Il aurait pu participer à « Question pour un cocktail » vu son habilité à citer leurs noms. Il aurait été certainement le champion incontesté. Mais malgré tout sa bonne volonté, le jeune russe n’avait pas pu énormément aider le barman. Hayden semblait toujours contrarier pour une raison qu’il lui était totalement inconnus. L’hôte se douté que ce devait avoir un rapport avec la création d’un nouvel cocktail mais, il n’osa pas poser la question. Préfèrent attendre que son collègue se calme. Hayden le remercia pour son aide malgré tout. Le pauvre homme avait l’air à cran de ne pas réussir ce qui voulait faire. Alekseï était de nature curieuse et il aurait bien aimé en savoir un peu plus. Mais, il allait se contenté du merci pour l’instant. Ce qui l’avait fait apparaître directement un sourire sur le visage du blasé.

« Si t’as encore besoin d’aide ! Je suis libre ! » Rajouta-t-il par politesse juste avant l’arrivée des clients.

Avec sa crise de jalousie, il n’avait même pas pu saluer correctement Richard et son accompagnant. Heureusement, l’ancien copain du barman ne semblait pas lui en tenir rigueur. Ils purent se saluaient discrètement pendant qu’Hayden faisait l’addition. Les prix du bar n’étaient pas élever. Ce n’était pas un club d’escroc en tout cas, il était bien en dessous de ses voleurs qui se disait hôte et qui se contentait de faire serveur ou stripteaseur. De plus, le club avait l’avantage d’avoir une variété d’hôte assez large. On pouvait avoir le genre prince charmant voir gentleman avec Maxwell et passait après par un grand gamin qui ne fait que jouer avec Hugo. C’était réellement dommage que les clients fuyaient cet endroit à cause de la mauvaise publicité et autre. Alek repris la conversation à la volé et aurait préféré continuer de rêvassait. Il regarda la silhouette d’Hayden penchait légèrement en avant pour faire face à Richard. Leurs discutions parlait du comportement du barman avec ses anciens compagnons. Evidemment, le russe écouta la conversation d’une oreille semi-attentive.

Il salua chaleureusement ou du moins, le plus chaudement possible pour un bonhomme de glace les clients à leurs départs. En suivant leurs silhouettes, on pouvait voir Hugo qui faisait de grand signe. On aurait dit qu’il essayer de faire atterrir un avion. C’était assez comique vu de l’extérieur mais, il devait être gênant pour une personne se trouvant à proximité de cet énergumène. Alekseï se tourna vers le « vampire » comme le nommée chaleureusement Hayden. Evidement ce dernier faisait l’apologie de son mode de vie basé sur les coups d’un soir ou sur une relation qui ne dépasserait jamais le sexe. Alekseï évita soigneusement de participé préfèrent admirée la fidélité de Maxwell envers Thomas. Après avoir finis de ranger, Hayden s’accouda près deux pour leurs proposer une petite sortie entre « homme ». Alek retenus un petit rire, plus habituer à être ranger dans la case « gamin » qu’ « homme ». Si lui pouvait se retenir de s’exclamer, ce n’était pas le cas de Maxwell qui était à deux doigts de tomber à force de rire. Alekseï le tenus par le bras afin d’être sûr de ne pas le voir s’étaler :

« Fait attention ! »

Il fixa son aîné une fois sur que son derrière tenait bien sur la chaise du bar. Il le lâcha après en être sur et sans avoir froissé les vêtements du gentleman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:28

Peu choqué par sa presque chute puisqu’il considérait qu’il aurait été capable de se rattraper seul, Maxwell remercia Alekseï avec un rire, lui glissant tout de même qu’il était trop tendu et inquiet pour si peu. Se redressant sur son siège, il repris la discussion avec Hayden à propos de cette éventuelle sortie, même si apparemment la discussion n’avançait pas, faute de décision prise puisqu’ils ne cessaient d’infirmer une proposition que l’autre aurait fait et ainsi de suite. Finalement, après plusieurs minutes, les autres hôtes rentrèrent : il n’y avait plus de client à cette heure tardive, et le club allait bientôt fermer. Alistair fut le dernier à rentrer, accordant un regard perplexe à la salle : il semblait réfléchir tout en détaillant ce que faisaient les autres. Remarquant qu’un des hôtes le fixait, il détourna aussitôt la tête et se tourna vers la première personne à proximité, en d’autres termes Hayden à son bar qui s’occupait de ranger diverses choses.

« Je peux aider ?
-Mh ? Ah, un instant... »


Hayden se baissa, ouvrant le frigo sous le bar. Il attrapa quelque chose, le tirant avec difficulté de son emplacement, puis le posa à côté de lui. L’indiquant d’un doigt à Alistair, il lui demanda :

« Tu pourrais porter ça ? »

Alistair se pencha par dessus le bar : sous celui-ci se trouvaient un seau rempli de glaçons. Il semblait particulièrement lourd, certainement raison pour laquelle Hayden lui posa cette question.

« Je ne pense pas en être incapable, déclara Alistair.
-J’aurai besoin que tu me le portes dans le congélo à la réserve. Tu sais où c’est ?
-J’ai repéré. »


Contournant le bar pour s’emparer du seau, Alistair le pesa un instant d’une main avant de se décider à la prendre des deux mains, évitant d’empoigner la anse. Ce n’était pas qu’il était incapable de le porter à une main, mais repérant le manque d’équilibre du tout et la fragilité de la anse il préféra jouer la sécurité. Hayden le regarda s’éloigner, lui lançant tout de même avant de partir :

« Après ça tu pourras rentrer, je vais m’occuper de fermer et les autres auront vite fait. »

Alistair haussa les épaules pour toute réponse. Il ouvrit la porte de service, traversa le couloir et ouvrit la première porte sur le droite, entrant dans la réserve. Au fond de celle-ci se trouvait un imposant congélateur. Lorsqu’il l’ouvrit, Alistair y découvrit plusieurs bacs de glace. Le congélateur servait certainement en été à entreposer des desserts, expliquant pourquoi le congélateur était loin d’être plein, mais la quantité de glace témoignait d’un certain professionnalisme du barman concernant son travail : on ne sait jamais quand on peut tomber à court dans un commerce. Rangeant le seau à l’intérieur du congélateur comme demandé par Hayden, Alistair referma ensuite le tout et sortit de la zone de service. Observant les alentours, il constata en effet que le travail commun des hôtes avait été suffisant à très vite tout nettoyer. Ne restaient au rangement que Maxwell qui s’occupait de nettoyer le sol – chose surprenante pour Alistair qui lui avait collé l’étiquette de prince et qui du coup l’aurait imaginé se plaindre de sa manucure – et Hayden qui semblait appliqué sur un important rangement. Du son venant de la salle de pause témoignait de la présence d’encore un ou deux hôtes là-bas, certainement Thomas qui devait attendre Maxwell et peut-être un autre parti se changer. Le voyant attendre, Hayden cessa ce qu’il faisait pour s’accouder au bar, le regardant avec un sourire en coin qui faisait presque carnassier avec ses dents enserrées autour de la cigarette éteinte.

« Alors ce premier jour ? »

Alistair se contenta de hausser les épaules, se dirigeant vers l’entrée.

« À quelle heure faut-il être présent ?
-Tu peux te présenter en début d’après-midi.
-Bien… »


Sortant sans autre forme de procès, Alistair s’était emparé au passage de son manteau à l’entrée et l’enfila dès qu’il fut sortit. À cette heure tardive, il commençait à faire frais. Il soupira en regardant le ciel, entendant encore Maxwell et Hayden s’agiter à l’intérieur.

« Sacrée journée… »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:29

Alekseï se sentis ridicule quand Maxwell lui fit comprendre que son action était naturellement inutile. Il se tut pour le reste de la conversation n’osant plus prendre part. Il ne savait pas réellement comme s’intègre dans ce genre de discussion. Surtout, qu’en tant qu’homme, Alek était encore du genre à rencontre une personne dans la rue et de bousculer son emplois du temps pour l’entraîner dans un bar sympa. Il les écouta sagement en dévorant les deux hôtes des yeux, particulièrement le barman. Quand les trois hommes revenaient dans le bar. Alekseï était en train de somnoler. Il se réveilla un peu surpris en sentant Hugo le câliné voir l’étrangler. C’était violent et rapide car le latino ne pris pas le temps de s’arrêter pour se montré doux. Alekseï le jeta en russe ce qui fit bien rire le latino. Sortant de sa chaise, il jeta un regard sympa au nouveau. Il en profita pour l’observer attentivement. Encore une fois, Alistair vivait à son propre rythme. Du moins, c’est ce qu’on pensés en le voyant agir depuis son arrivée. Mais Alek savait bien qui ne fallait jamais juger trop vite. Pour l’instant, c’était plus une opinion qui se forgée petit à petit. Si Alistair restée plus d’une semaine, son opinion pourra se transformer en jugement. Alekseï se tourna vers la porte qui venait de claquait, un peu surpris par ce brusque retours à la réalité.

Hugo avait tracé droit en rentrant dans la salle du club. Il avait failli se prendre la porte en allant trop vite. De manière très intelligente, il réussit à se rattraper en ouvrant la porte quitte à trébucher un peu plus loin. Il était le temps de faire un peu de propre dans le club. Chacun avait sa petite tache de ménage. Thomas s’occuper souvent du bureau, Maxwell du sol, Alekseï de l’emplacement des chaises et de la propreté des tables. Quand à Hayden, il vérifié un peu tout vu qu’il était souvent le dernier à partir. Enfin, Hugo s’occuper de fermer la terrasse et de vérifier que tout aille bien de ce côté-là. Comme d’habitude, il était le premier à sortir du club. Sa tâche était le plus simple, donc pour compensés, on le charger aussi de la corvée de poubelle. Il salua tout le monde chaleureusement en quittant le club. Bien évidemment, il s’arrêta un moment pour discuter avec Maxwell et Hayden. Le latino leurs trouva un air coupable ou de cachotier. Mais comme Hugo savait bien qu’il n’arriverait pas à lui tirée les vers du nez. Le jeune homme se décida d’abandonner et de sortir. Il se dirigea dans la ruelle adjacente pour pouvoir avoir accès aux grosses poubelles. Jetant les trois sacs de la journée.

Il soupira avec un grand sourire sur les lèvres à la fin de cette journée. Sa main venait masser sa nuque doloris alors qu’il revenait sur ses pas pour rentrer. Ce fut à ce moment-là qu’il aperçut le nouveau sortant du club. Tout en s’approchant discrètement, il l’entendu soupirer. Un rire s’échappa de ses lèvres en venant l’aborder :

« J’espère que le ‘’sacrée’’ n’est pas négatif ? »

Hugo passa à côté d’Alistair et l’invita à le suivre le long de la rue au moins jusqu’à la grande allée pour continuer de discutée :

« Alors t’as première impression sur le clubs et sur nous ? » demanda-t-il curieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:30

Alistair pensait bien être seul à l’origine, après tout il semblait être le premier sorti, mais c’était sans compte sur, eh bien, le second à sortir.

« J’espère que le "sacrée" n’est pas négatif ? »

Tournant la tête vers la droite et le voyant sortir d’une ruelle adjacente, Alistair regarda avec une brève surprise dans le regard le latino qui était devenu son collègue s’approcher de lui. Il haussa les épaules, se mettant à fouiller dans les poches de son manteau.

« Il est encore trop tôt pour le dire… »

Pendant qu’il cherchait dans ses poches, Hugo passa devant lui en lui faisant signe de la tête de le suivre ; après tout ils semblaient prendre la même direction, alors pourquoi pas. À cette heure tardive de la nuit, peu de gens traînaient dans la ville, seuls quelques quartiers étaient encore vivants tandis que les rues commerçantes ne subsistaient que grâce aux bars qui pouvaient encore être ouverts à cette heure, même s’ils commençaient pour certains à fermer. Comme beaucoup de commerces nocturnes, le club d’hôte fermait à une heure avancée de la nuit, à la fois peu de gens pensaient à profiter de ce genre de service en journée, raison pour laquelle il n’ouvrait aussi qu’en milieu voire en fin d’après-midi.

La lune était déjà haute dans le ciel tandis que les deux collègues marchaient côte à côte dans la rue fort sombre à cette heure-ci, atteignant petit à petit la place en forme d’œuf qui était si vivante en journée mais qui ici était plus vide encore que le club d’hôte. Cette comparaison arracha un sourire légèrement jaune à Alistair tandis qu’il portait une cigarette, du paquet qu’il avait réussi à extirper plus tôt de sa poche, à ses lèvres.

« Alors, ta première impression sur le club et sur nous ? »

Cette question de Hugo le surpris un peu, mais il commençait à s’habituer au comportement si particulier et sans-gêne du latino. Il haussa les épaules, tendant le paquet de cigarette au jeune homme pour lui en proposer une tout en lui répondant.

« Nous devons nous connaître depuis quelques heures à peine, je pense qu’il serait malvenu de parler d’impressions et de jugements pour le moment... »

Rangeant son paquet de cigarette, il alluma celle qu’il avait entre les lèvres. Une légère lueur rougeâtre s’éclaira entre les deux marcheurs nocturnes tandis qu’un filet de fumée ondulait au dessus de leurs têtes.

« J’essaie encore d’ordonner mes idées, mais sur le plan commercial vous êtes loin d’être bien débrouillards… Vous n’avez pas peur que le club doive bientôt mettre clef sous porte ? »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:31

La réponse même ambiguë d’Alistair fit sourire Hugo. Ca ne le déranger pas de ne pas avoir de réponse claire, il avait l’habitude de ne pas en donner et de ne pas en recevoir non plus. Parfois, valait mieux que ça reste flottant pour qu’on puisse prendre le temps. Celui qui fallait pour pouvoir comprendre et accepter la réponse. Hugo marcha un peu en avant de son nouveau collègue. Il le regardait en venant placer ses mains derrière sa tête, appréciant le fait de se sentir libre :

« Tu peux au moins dire si tu te sens bien ou non ? »
« J’essaie encore d’ordonner mes idées, mais sur le plan commercial vous êtes loin d’être bien débrouillards… Vous n’avez pas peur que le club doive bientôt mettre clef sous porte ? »


Le regard d’Hugo se figea un peu sur la silhouette d’Alistair. Sa respiration se coupa machinalement. Il l’observa un moment avant de reprendre une respiration normale. Ses bras revenaient le long de son corps pour venir se croiser au niveau de son torse. Son expression était un peu plus sévère rendant son visage plus mature :

« On est confiant sur nos capacité, le club à énormément d’avantage que ce soit sur le plan accès pour les clients, le prix ou la qualité des hôtes. Malheureusement, le club fait face à une très mauvaise crise dû au comportement d’un certain homme ! Hugo serra les dents en prononçant ses derniers mots comme une injure, on essaye de remonter la pente mais Thomas et Hayden sont douée pour la gestion contrairement au Patron, Maxwell à quelques notions de commerce comme moi… mais on n’est pas spécialiste et on fait de notre mieux en espérant regagner la confiance perdu des clients, mais ça prend du temps et on ne sait pas réellement combiens le club pourra tenir. »

Hugo eu une expression triste avant de le fixait son interlocuteur. Il se remit à sourire avant de se montré rassurant envers le nouveau, essayant de mettre des couleurs sur ce tableau noir :

« Rassure-toi personne au club ne laissera tomber ! Même Alekseï fera tout pour le tenir debout et on peut faire confiance à des clients fidèle comme Richard pour sauver les meubles ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:32

Alistair s’était arrêté lorsque Hugo avait semblé choqué. L’écoutant avec attention, il n’avait pas bronché une seule fois et semblait plus ou moins vouloir assimiler ce que lui disait le jeune hôte. Il retira lentement sa cigarette d’entre ses lèvres, soufflant doucement : un nuage de fumée blanche s’évapora entre eux.

« … Si c’était si simple… »

Haussant les épaules, il secoua la tête avec un léger claquement de langue qui témoignait d’une pointe d’agacement, même si l’impassibilité de son visage laissait comprendre qu’il n’était pas le moins du monde en colère.

« Tu craches beaucoup sur ton patron, mais c’est lui qui investit dans ce club, il sait ce qu’il fait de son argent. Le problème ne se situe pas seulement sur le plan publicitaire, le commerce est une chose bien plus complexe qu’il n’y paraît : ce n’est jamais la faute que d’une personne. Je vous ai observé au cours de votre travail, et je dois admettre que vous y mettez, pour utiliser une expression que tu apprécieras, du cœur. Mais le cœur ne suffit pas quand on y met pas de la tête. Des commerces ferment ou sont délocalisés tous les jours dans cette ville, et parfois même un patron infaillible ne suffit pas. »

Il croisa un bras sur son torse tout en tenant de l’autre main la cigarette devant ses lèvres, s’appuyant sur une hanche tout en lançant un regard par en dessous au latino.

« Tu es un jeune homme plein d’espoir, je ne sais pas ce que tu as pu vivre par le passé, mais actuellement tu es entré dans le monde impitoyable du commerce, et tu vas l’apprendre à tes dépends. J’espère juste que vous… »

Alistair se stoppa soudain, levant les yeux un bref instant comme s’il venait d’entendre un bruit, mais secouant la tête repris :

« J’espère juste que nous réussirons à éviter le pire », se corrigea-t-il.

Se retournant, il lui fit signe qu’il reprenait la marche et repris son chemin.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:33

Hugo regarda un moment Alistaire surpris pendant qu il lui faisait la moral avant de rire au éclat :

"Ah non je crache pas sur le patron ! C'est un type bien et pour te dire je l adore mais il fait confiance trop facilement ..."

Il haussa les épaule en soupirant

"Avant toi, ton poste était occupé par un mec nommée Silvain il est venu dans le clubs et a pris le poste de gestionnaire en gros voir le poste du patron... mais il a causer de gros problème et ses barré quand on a tout decouvert..."

Hugo s arrêta une fois arriver en bas de la route :

"Je blame pas le patron, on sait tous fait avoir donc dans un sens t as raison on est un peu tous responsable"

Puis il se mis a faire un grand sourire avant d aller embrasser alistair et se reculer vite avec un air moqueur

" mais faut penser que c est simple facilte les choses ! Il s eloigna un peu : ah et merci pour le baiser j ai faillit pas en avoir pour ce soir "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Mer 25 Jan 2017, 21:34

Alistair resta assez impassible pendant l’histoire que lui raconta Hugo, mais tout bascula de façon assez évidente quand l’hôte se pencha vers lui pour tenter de lui voler un baiser : leurs lèvres se touchèrent évidemment car Alistair n’eut pas le temps de réagir avant, mais il se recula assez soudainement pour le rendre plus bref encore que ce que l’aurait désiré Hugo. Il darda un regard noir sur le latino incroyablement insouciant et irresponsable qui lui faisait face. Une fois de plus Alistait fit claquer sa langue en signe de mécontentement, parlant d’une voix plus grave.

« Comme je l’ai dit, ce n’est jamais la faute d’une seule personne : ce Silvain a peut-être provoqué une descente, mais si vous n’arrivez pas à remonter ce n’est pas son dû. »

Visiblement peu soucieux de sa froideur, il ne se montra absolument pas désolé, mais mis cependant une fin à la discussion :

« Mais je n’ai pas à faire la moindre critique sur votre club, une fois de plus, il est bien trop tôt et nous ne nous connaissons pas assez », fit-il tout en appuyant de façon exagérée sur la fin de la phrase.

Légèrement en retrait derrière Hugo lorsqu’il lui fit signe d’avancer, il profita d’un moment d’inattention pour lui envoyer avec toute l’indélicatesse du monde son pied au séant de l’hôte, pas assez pour le faire basculer mais suffisamment pour qu’il le sente passer.

« Avance le pédé », fit-il avec une ironie si lourde dans la voix que même le pire des idiots l’aurait décelée.

Aussi ironique soit-il, il sembla tout de même garder une distance, n’ayant pas apprécié la "surprise" que l’hôte lui fit un peu plus tôt. Après quelques minutes de marche encore, ils arrivèrent dans une rue où Alistair ralentit.

« C’est ici que je m’arrête », se contenta-t-il se glisser tout en fouillant dans sa poche de laquelle un tintement métallique se fit entendre.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:32

Hugo apprécier le fait qu’Alistair avait écouté leurs échanges. Sa leurs évités d’être mal à l’aise le temps du vrai baiser. Seulement, il était un peu vexer de la réaction plus que froide d’Alistair. Il aurait au moins apprécié un beurk. Enfin, il n’aurait jamais imaginé une grimace sur ces beaux traits. En hochant les épaules, le latino repartit sur ses belles jambes comme une petite fille. Marchant d’un pas assez rapide jusqu’à la grande avenus. La bêtise du jeune homme fut de ralentir la marche pour écouter le discours à l’allure de sermon de son collègue.
Ce dernier en profita pour lui donner un coup de pieds à son sublime postérieur.

« Avance le pédé », dit-il avec ironie
« Je suis pansexuel » marmonna-t-il dans sa barbe en se massant le postérieur.

Ils finirent par rejoindre la grande rue. Les voitures se faisaient rares comme la lumière dans les chaumières. Hugo adressa un regard amusés au nouveau qui s’arrêta. Leurs chemins allaient se séparée ici.

« C’est ici que je m’arrête »
« Alors à demain ! Je te souhaite une bonne nuit ~ »


Sur c’est derniers mots, Hugo n’adressa qu’un sourire simple à Alistair. Il ne souhaite pas l’effrayer plus ou le démotivé pour le lendemain matin. Pour lui le baiser n’avait était qu’une simple formalité. Mais, il était certain de ce faire mal voir pendant un moment par le nouveau. Enfin, il s’excusera une prochaine fois, s’il l’avait réellement bloqué mentalement ou physiologiquement. En le saluant une dernière fois d’un signe de la main avant de partir de son côté. Alistair devait vivre pas trop loin. Tout le contraire d’Hugo qui avait encore une bonne dizaine de minute de marche pour rentrer chez lui. Il rigolait un peu tout seul en marchant dans les rues. Il n’avait quand même pas affaire à une jeune fille prude donc Alistair allait s’en remettre. Enfin, il le vérifiée demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:33

En effet, Alistair n’habitait pas bien loin. Après avoir fait un dernier signe de main à Hugo, par pure formalité, il sortit ses clés de sa poche et s’approcha de la porte qui était très exactement à leur droite lorsqu’ils s’étaient arrêtés. Poussant l’énorme porte en bois beaucoup trop lourde pour une entrée d’immeuble et dont la peinture noire commençait à s’écaillait, ayant la sale manie de se coincer sous les ongles quand on l’oubliait, il s’engouffra dans le hall. La porte se referma d’elle-même derrière lui dans un bruit lourd qui résonna dans tout le bâtiment. Le chien des voisins se remit à aboyer ; c’était un abominable caniche au caractère simplement imbuvable, cette bête profitait de la moindre occasion pour se précipiter hors de l’appartement de ses maîtres et s’attaquer aux pantalons des hommes qui passaient à sa portée. Exactement tel qu’il le fit quand la voisine ouvrit la porte au passage d’Alistair. L’homme se contenta de baisser les yeux vers la bêtes qui tirait comme un beau diable sur le tissu de son pantalon : il ne s’en inquiétait pas car l’animal avait une dentition de bambin en vérité pour un animal de son âge et se lasserait bien vite de tirer inutilement sur le tissu.

« Oh, excusez-moi monsieur…
-Ce n’est rien… Vous attendez quelqu’un ?
-Mon mari… »


L’air triste de la femme était dur à voir. Alistair appuya son poids sur la jambe assaillie par l’animal enragé, le laissant grogner désespérément après sa cible. La fumée de la cigarette allumée dans sa main tournoyait dans le hall où aucun courant d’air ne fusait. Une odeur acre finit bien vite par prendre place entre les deux adultes silencieux. Face à l’embarras qui commençait à se faire sentir chez la femme, laquelle n’osant pas vraiment dire quoique ce soit ni refermer la porte se mettait à s’agiter sur ses deux pieds, Alistair poussa un soupir si bref qu’étonnamment il fut pour une fois inaudible.

« Votre fils va bien ?
-Hein ? Euh… Je suppose…
-Il est au collège maintenant n’est-ce pas ?
-Oui
, répondit la femme avec une pointe de méfiance.
-Je ne croyais pas ma mère quand elle me disait que ça poussait vite à cet âge-là. »

Un léger sourire apparu sur le visage de la femme. Après un moment de discussion, un sourire plus sincère était apparu sur son visage, rassurant Alistair. Pendant ces quelques minutes, le chien s’était acharné et finalement avait abandonné pour retourner dormir sur son coussin dans le couloir de l’entrée, le seul endroit où il acceptait d’aller dormir ce qui le menait irrémédiablement à s’attaquer à toute personne passant devant la porte ouverte ; une place de choix pour l’attaquant. Un bruit de moteur finit par se faire entendre. La voisine se redressa soudain, surprise du temps qui avait passé.

« Ce doit être votre mari, fit remarquer Alistair. Je vais vous laisser alors, excusez-moi d’avoir pris ainsi votre temps.
-Oh non… merci 
», murmura la femme avec un sourire doux.

Alistair ne pris pas la peine de lui rendre son sourire mais inclina la tête en guise de salutations avant de reprendre son chemin pour monter les marches de l’escalier en colimaçon qui se trouvait devant lui. Tandis qu’il écoutait ses chaussure frotter contre les marches en pierre, il entendit la lourde porte de bois claquer à nouveau. Finalement, les enseignements d’Hugo et Maxwell auront servit d’une façon ou d’une autre. Il n’avait jamais vraiment pris le temps de se poser devant cette porte et de discuter avec cette femme malgré leur années de voisinage. Les clés tintèrent entre elles tandis qu’il tournait celle de son appartement dans la serrure de sa porte et poussait le battant en bois. Le silence retomba quand il referma la porte sur la voix de son voisin arrivant vers sa femme. La lumière tamisée due à l’éclairage urbain accueillit le nouvel hôte. Portant sa cigarette à ses lèvres, il posa son manteau et l’accrocha d’une main au porte-manteau. Il retira ses chaussures d’une pointe au talon tout en marchant, les laissant au milieu de l’appartement, et se laissa tomber dans son fauteuil, le faisant une fois de plus reculer de plusieurs centimètres. Des habitudes qu’il avait regagnées dans ce mois de célibat.

Il prit sa cigarette entre deux doigts tout en lançant la nuque en arrière, et d’entre ses lèvres s’éleva doucement une fumée à peine expirée. Il posa sa main sur l’accoudoir, juste au dessus d’un cendrier sur la table basse à côté du vieux fauteuil en cuir noir. Il commençait à s’affaisser ce vieux crapaud, et devenait particulièrement inconfortable en bas du dos. Il le changerait bientôt. Ou pas. Finalement il commençait à trouver cette petite douleur au bas du dos familière et confortable. Il laisserait Sophia s’occuper de le lui faire remarquer, la prochaine fois qu’elle le verra. Cela laissera un temps de sursit au fauteuil. Prenant entre trois doigts une télécommande à côté du cendrier, il appuya de l’index sur une touche et la reposa, ramenant sa cigarette à ses lèvres. La voix comme une trompette d’une femme dont les formes se faisaient ressentir dans son ton grave et lancinant s’éleva dans l’appartement.

-Our love was hot, but I was cold. You always made me feel so blue. But when I said draw and you shot, it was obvious that you were colder.-

Un bon vieux jazz comme on n’en fait plus. Alistair souffla à nouveau un nuage de sa cigarette, la regardant tandis qu’il en faisait tomber les cendres dans le cendrier. La cendre de cigarette brûlait de rouge, mais elle chutait comme la neige blanche dans le cendrier rouge…

Alistair se réveilla le lendemain dans son fauteuil avec un mal de dos insupportable. En vérité, ce n’était déjà plus le matin depuis un moment, et son estomac le lui fit bien sentir lorsqu’il s’extirpa du piège de cuir avec un grognement accompagnant le craquement des os de sa colonne vertébrale se dépliant comme un pétale au réveil du soleil. Sauf qu’actuellement le soleil avait le visage barré par une mauvaise nuit et ses rayons tombaient en bataille devant ses yeux. Animé par les vilains aléas du mois d’automne, le ciel à l’extérieur s’était complètement dégagé et tandis que la veille personne ne pouvait sortir sans un manteau cette fois-ci un semblant de chaleur pointait sous la vitre d’une fenêtre mal fermée. Se raclant la gorge comme pour s’assurer d’avoir évité le rhume, Alistair se traîna derrière un bar dans son appartement, mais au lieu de prendre un verre d’un quelconque whisky comme le ferait un bon vieux personnage de polar, il s’empara d’une des tasses empilées derrière une machine à café et glissa une capsule dans celle-ci. Le grognement vibrant de la machine résonna dans la pièce. Alistair se pencha en avant, posant les bras sur le bar et enfouissant sa tête entre ceux-ci. Il avait la bouche pâteuse.

Un claquement caractéristique témoigna de la fin de préparation de son élixir de réveil. Il se redressa, prit sa tasse entre deux doigts pour en gober le contenu ; le liquide brûlant raviva un peu son esprit. Il se dirigea vers un placard pour se changer après une brève toilette, optant pour des vêtements un peu plus légers : il ne quittait pas ses pantalons de tissu mais avait préféré un polo brun au col blanc et aux manches mi-longues dépareillées, l’une rouge et l’autre bleue. Il s’empara d’une veste légère au cas où la température retomberait comme à chaque automne et après avoir glissé les quelques objets nécessaires dans ses poches se dirigea au dehors. Il était bientôt deux heures de l’après-midi, Hayden lui avait dit qu’il pouvait se présenter en début d’après-midi mais un peu de retard ne ferait pas de mal à son estomac. Il sortit d’un pas un peu rapide, habitué à une rythme soutenu ; l’air légèrement frais vint détendre les traits de son visage sans agresser ses bras nus. Il remonta la rue sous le soleil du début d’après-midi dont il se protégeait au moyen de lunettes de soleil, ne prêtant comme toujours aucune attention aux passants. Il dérogea néanmoins à sa règle pour regarder les gens sur la place de l’œuf : aucune crinière brune accompagnée d’un sourire très latino à l’horizon, au moins il éviterait les rencontres impromptues. En remontant la ruelle du club, il aperçu à l’intérieur quelqu’un : Hayden était déjà en train de se démener pour ouvrir le club, il était visiblement seul et travaillait sans doutes depuis un moment car les tables étaient déjà prêtes. Il ne savait à quelle heure il venait, mais ce devait être bien tôt. Après quelques minutes de marche, il arriva à un café-restaurant auquel il s’arrêtait assez souvent quand il passait en ville. La tenancière releva la tête derrière la caisse.

« Oh, Alistair ! Cela fait un bail !
-Je travaille à côté, alors je passerai sans doutes plus souvent.
-Ca fait plaisir à entendre !
, répondit-elle avec un sourire. Je te met la même chose que d’habitude ?
-Mets-moi plutôt ton plat du jour, ça me changera. »


S’asseyant à une table, il n’attendit que peu de temps avant que la tenancière ne lui apporte de quoi boire en attendant. Une deuxième tasse de café, exactement ce dont il avait besoin. L’odeur des grains fraîchement moulus finit de le réveiller. De la terrasse du café, il pouvait observer l’entrée du club derrière les verres sombres de ses lunettes de soleil.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:34

Dix minutes plus tard, Hugo rentra enfin chez lui. Il vivait dans une petite maison avec ses trois frères. La maisonnette était un petit pavillon de ville. Un petit jardin sympathique à l’arrière et une petite zone verte à l’entré. Il ferma le portail principale en faisant le moins de bruit possible. Essayant de ne réveillée personne. Bien évidemment, c’était sans compter sur le chien qui jeta sur lui pour l’accueillir. Caressant le pelage du labrador pour le calmer. Hugo en profita pour regarder par la fenêtre. Cherchant si un de ses frères venait de se réveiller pour commencer leurs journées. L’avantage, c’était qu’ils vivaient de jours contrairement à lui. Il vivait principalement à trois. Hugo ne faisant que les croisaient la plus part du temps. Comme d’habitude, il rentra par la porte de derrière pour avoir assez à la cuisine. Son frère ainé avait laissé de quoi manger. Le club remplissait le bidon de divers breuvage mais, pas énormément d’aliment solide. Il ouvrit le frigo d’un geste un peu vif. Pressé de trouver son repas qui n’attendais que lui bien enroulée dans de l’aluminium. Le sortant du frigo, il trouva à l’intérieur de quoi se remplir la pense d’un bon ragout de bœuf.

Il fit tout chauffer dans le micro-onde pendant quelque minute. Il se posa à table pour déguster son repas. Mangeant d’un bon coup de fourchette. En quelques minutes, il finit de laver son assiette à coup de langue avant de la poser dans le lave-vaisselle. Ayant terminé de se remplir la pense. Il monta à l’étage silencieusement en regagnant sa chambre. Fermant la porte sans prendre le temps d’allumer la lumière. Il se laissa tomber littéralement sur le lit. Se trainant comme une chenille à son oreiller. Hugo se déshabilla comme un enfant. Détachant ses chaussures avant de les envoyer dans un coin de la chambre. Ses doigts de pieds enlevaient ses chaussettes pendant qu’il s’activait en haut. Ses mains détachèrent sa ceinture de pantalon puis il sautilla pour l’enlever complètement. Il fit de même pour son t-shirt qu’il laissa choir sur le côté de son sommier. Attrapant un coussin en tirant le drap sur son corps. Il se lova dans les bras de Morphée avant de s’endormir d’une traite comme un enfant.

Quand il se réveilla, l’heure du repas de midi avait sonnée depuis longtemps. Il avait une tête déconfite. Les cheveux dresser sur sa tête, les yeux clos et un peu de bave sur le coin de la bouche le rajeunissait encore de vingt ans. Traînant son corps comme un grand-père. Hugo fit un tour à la cuisine avant d’aller se prendre un bon bain bien mérité. Il profita de commencer la journée un peu plus tard que les autres pour se prélasser. Bien évidemment, ce qu’il fit trop longuement jusqu’à se mettre réellement en retard. Il sort de son bain en courant pour se ruais à son armoire. Il enfila un short simple avec énormément de poche. Un t-shirt ample de couleur sobre. N’ayant pas le temps de ce coiffé, il choisit de mettre un bonnet en partant en courant. Un petit sprinte ne lui faisait pas de mal même si le chien lui appuyer après. Il dû revenir sur ses pas en remarquant qu’il était partie sans faire attention à fermer les portes.

Pendant ce temps, Alekseï était arrivé comme une bonne partie des autres membres des clubs. Il était arrivé juste après Hayden qui avait ouvert les clubs. Le pauvre était un peu stresser à cause du fait que le directeur voulait le voir. Il avait un peu l’air d’un gosse qui allait se faire sermonner. Enfin, il se mit au travail directement en attendant les autres.

« Hayden ! Tu sais quand arrive le directeur ? » Demanda-t-il curieux et un peu angoisser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:35

Alistair ne s’attendait pas vraiment à voir arriver Alekseï en premier au club, mais finalement ceci lui sembla assez évident compte tenu de la présence d’un certain barman. Ce dernier releva la tête de derrière le bar en entendant la voix de son collègue. Evidemment qu’il l’avait entendu entrer, il n’était pas sourd et malgré le bruit des verres qu’il préparait il avait tout de même réussi à bien entendre le bruit de la porte du salon. Avec un petit temps de préparation pour soi puis un peu d’aide au club, Alekseï était ainsi resté silencieux un moment avant de poser sa fameuse question. L’air angoissé sur son visage arracha un léger sourire moqueur à Hayden tandis qu’il se redressait entièrement.

« T’as oublié ? Y n’passe que demain. Il a des affaires importantes avec l’entreprise de son vieux à régler aujourd’hui. Tu sais c’que c’est, ses histoires d’fils à papa, tout ça… »

Malgré les mots employés, Hayden prenait un ton qui ne trahissait absolument pas le moindre manque de respect, semblant bien au contraire simplement évoquer des faits sans conséquence sur sa vision du patron du club. Ce qui était, force est de le constater, ce qu’il pensait sincèrement par ailleurs. Observant d’un œil avisé sa rangée de verres et de bouteilles correctement organisée, il décida qu’il était temps de prendre une plus ou moins petite pause et s’empara de son éternel bloc-note pour se remettre à écrire dedans.

« Sois pas si nerveux, t’es p’t’êt’ pas autant habitué au patron qu’nous tous mais tu sais, c’pas un mauvais bougre et c’pas non plus le summum du patron sévère et cruel. Relaxe et t’soucie pas d’ça, de toutes façons y n’sert à rien d’s’inquiéter d’ce qu’on n’sait pas, ça n’t’apportera que plus de problèmes de t’angoisser, et c’serait con que ce soit pour rien d’grave en plus. Au fait, t’as avalé quelque chose avant d’venir ? »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:35

Alekseï se pencha sur le bar pour pouvoir écouté Hayden. C'était plus pratique pour admiré le barman et surtout l'entendre. Avide de connaissance sur le patron. Il posa sa tête sur ses poignet eux même croiser sur le bar. Relevant les yeux pour admirée les bouteilles et les verres soigneusement ranger. Faisant une légèrement moue quand son aîné lui fit remarquer son erreur de date. Comme d'habitude, il était se pressé trop sans réellement réfléchir ce qui finissait par lui jouer des tours. Gonflant à peine les joues comme un enfant, il se trouvait ridicule. En plus, il venait de magistralement se planté. Avec son doigt, il dessina sur le bois du comptoir une goutte d'eau. Appuyant légèrement un point en dessous de la goutte et sur le coté du début de la larme. La trace de doigt disparut une fois qu'il passa son coude pour l’effacer. Ne voulant pas se faire crier par le propriétaire des lieux. Il parla d'un ton calme en essayant de pas laisser de trace de l'angoisse qui l'avait presque empêché de fermer l’œil la nuit dernière :

« J'ai confondus, habituellement il nous dis pourquoi il veut nous voire. Là comme il l'as pas fait, j'ai l'impression d'avoir faire quelques chose de mal »

Bien évidement, Hayden mis sur un point d'honneur à lui rappeler qu'il était un des plus récent employer. Ce qui expliquer aussi son comportement de jeune étudiant apeuré. Il n'avait pas encore beaucoup d'expérience dans le monde du travail. Malgré le fait qu'il travail bientôt depuis trois ans dans le clubs. Il n'avait pas énormément travail dans d'autre poste. Ou jamais assez longtemps pour réellement faire partis d'une équipe. Enfin, même s'il avait pris ses aises, il resté distant surtout envers le patron, vu qu'il se référé bien plus souvent à Maxwell et Hayden qu'au manitou du clubs.

« J’essayerais de faire ça pour demain... j'arriverais certainement moins tendu qu'aujourd'hui mais bon... mon galop d'essayer à était nul »

Sans le remarquer, et avec l'aide de sa fatigue son accent russe ressortait. Il essayait de ne faire ce petit tours qu'au client et cliente qui apprécier les étrangers pour ce genre de détaille atypique. Seulement, ça pouvait en agaçait certain donc il évité pendant les temps de service informel. Il fermait les yeux en se mordant la lèvre inférieur. Laissant son estomac s'exprimer silencieusement dans un grognement sourd. Il releva le regard vers Hayden, un peu désolé. Ses mains venait caressait ses cheveux en bataille d'un mouvement peu assurée. Hayden avait à peine prononcer le mot « avaler » qu'une légère honte emplit le gamin. Il avait l'impression que des pierres étaient tomber dans son ventre. :

«Non, j'ai le frigo vide et oublié d'aller m’acheter quelque chose à la supérette avant de venir... » avoua-t-il
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:35

Hayden avait pris un torchon pour essuyer des marques d’eau qui étaient restées sur le bar après qu’il ait préparé les bacs de glaçons comme à l’accoutumer. En effet, il préparait toujours deux bacs, un qu’il m’était au frais dans un mini-frigo et l’autre qu’il laissait sous le bar et ne mettait au frais qu’occasionnellement dans la journée pour qu’il ne fonde pas entièrement. Il s’arrêta en plein milieu de son geste en entendant après sa phrase un grognement pour répondre à sa question. Il baissa les yeux vers le ventre d’Alekseï tandis que celui-ci s’expliquait, mais il ne pu évidemment pas s’empêcher de rire, de son habituel rire en chuintement comme un vieil hibou. Le barman jeta le torchon sur son épaule.

« J’sais même pas pourquoi j’demande, t’es maigre comme un clou. J’ai à peine grignoté moi-même, j’peux nous préparer des sandwichs vite fait s’tu veux dans la cuisine », fit-il en indiquant une porte cachée derrière les étagères auxquelles il faisait dos.

Sans vraiment attendre sa réponse, et parce qu’il avait visiblement bien faim lui aussi, il quitta son bar en laissant son bloc-note parmi les bouteilles comme bien souvent et ouvrit la porte de la cuisine, la laissant ainsi béante pour pouvoir parler sans crier au travers des murs pour être entendu. Des bruits témoignaient de son agitation dans la cuisine, bruits de frigos, sachets froissés et autres couverts.

« Aujourd’hui Max et Tom ont pris leur congé, on s’ra qu’cinq du coup comme l’autre agité r’viens. »

L’autre agité en question, c’était un hôte très bon-vivant qui avait la fâcheuse tendance à arriver en retard ou à disparaître sans prévenir, un rigolo sympathique mais pas très sérieux, mais étonnamment il arrivait toujours à retourner les remontrances du patron à son avantage et évitait tout embarras ainsi ; en vérité, il était très actif et avait plusieurs petits boulots à la fois, ce qui en faisait un homme presque impossible à contacter malgré son côté très accessible mentalement et socialement parlant.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:36

Alekseï regardait Hayden prendre un air désespéré. Le barman finissait de nettoyer son plan de travail avec une légère satisfaction. Son torchon sur son épaule lui donnait un air de dur travailleur. Les même qui finissait par ouvrir leurs chemises. Puis, ils s’essuyaient d’un révère de leurs bras la fraiche sueur qui perler sur le front. La seule chose qu’Hayden avait essuyée était son bar. Cette dernière était tellement luisante que le jeune hôte pouvait admirée sans problème. Ses cheveux blonds presque blanc était coiffé de manière décoiffé. Son t shirt blanc ressorte avec sa chemise de couleur bleu claire. Le tout accordé avec son jean noir et son pendentif bleu. Il avait attaché deux ceintures à son jean, une pour le serrer et l’autre en décoration. Hayden le fixait avec un sourire moqueur sur les lèvres. Le détaillant comme pour être sûr de ses arguments.

« J’sais même pas pourquoi j’demande, t’es maigre comme un clou. J’ai à peine grignoté moi-même, j’peux nous préparer des sandwichs vite fait s’tu veux dans la cuisine »

Alek le fixa un peu étonner. Ses vrai qu’il n’était bien épais voir même fin pour son âge. Pourtant, c’était un gros mangeur. Il fallait mieux lui acheter des vêtements que lui offrir un restaurant. Sa carrure était faite de telle manière qu’il prenait rarement du poids. Un avantage le plus souvent sauf quand il oubliait de manger. C’était un très mauvais cuisinier. Tellement mauvais que sa voisine lui interdit d’utiliser sa cuisine à part pour le micro-onde. Incapable de faire à manger et avec une tête de linotte, il pouvait passer deux jours sans ce nourrir. Heureusement, Hayden semblait pouvoir préparée des sandwiches. Alek souri gentiment en se rapprochant de la porte de la cuisine pour regarder ce qui avait. Il l’admirait un peu plus en le voyant s’occuper un peu de lui. C’était un truc banal mais bon, ça lui faisait plaisir.

« Ils ont prévus une journée en amoureux ? » demanda-t-il curieux

Hayden termina sa phrase sur le nombreux d’hôte qui serait présent aujourd’hui. Alek s’accrocha à la porte en regardant curieux son aînée. Il soupira comme fatigué en voyant une dure épreuve approchée :

« C’est Hugo qui va être content depuis le temps qu’il n’est pas venus travailler avec nous ! »

Le plus jeune se rapprocha de son aîné. Profitant pour admirée le dos d’Hayden qui semblait large et protecteur. Le rejoignant en admirant le frigo chargé de plein de bonne chose. Il choisit quelques trucs comme des œufs, de la salade et des tomates.

« Comme ça Alistair pourra le rencontré ! S’il arrive à les supporter tous les deux il fera un parfait hôte » murmura le jeune homme plus pour lui-même que pour son interlocuteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:36

Laissant Alekseï sélectionner ses propres ingrédients, Hayden s’était déjà mis au travail : sur un plateau, de nombreux sandwichs à l’américaine, des triangles de proportion convenable pour un assez gros repas à deux, chaque paire contenant différents ingrédients. Il hocha la tête en récupérant les ingrédients d’Alekseï, comme pour lui dire « ça marche, je m’en occupe » et se remit aussitôt à l’élaboration du repas.

« J’pense quand même qu’Antoine est plus supportable qu’Hugo », fit-il avec un sourire moqueur comme s’il le disait à l’intention de l’intéressé en question.

Malgré la joie de vivre d’Antoine, il avait en effet moins tendance à aller étrangler les autres hôtes sans raison que son collègue latino. Ses absences s’étaient multipliées récemment à cause de différents travaux qu’il devait produire, mais il avait prévenu quelques jours plus tôt qu’il reviendrait de façon plus régulière, calmant ainsi les angoisses d’un patron mis hors de lui par l’absence d’un employé. Il n’aurait plus manqué qu’il doive engager deux nouveaux hôtes au lieu d’un, déjà qu’il était difficile de trouver des hommes volontaires dans un tel métier…

« Voilà. Va t’servir à boire dans l’mini-frigo du salon, j’finis vite fait et j’amène le tout là-bas », fit Hayden.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:37

Hayden se posa sur le côté pour préparer les sandwiches. Appliquer comme le serait un cuisinier. Il couper le pain en triangle comme les préparations américaine. Hayden semblait avoir l’habitude de préparer à manger. Ses épaules raides ne bouger pas d’un pouce comparée au spectacle que donner Alek avec un couteau dans les mains. Il se serait certainement détruit le bout des phalanges si c’était lui qui s’en occuper. Sans compté que le pain ne ressemblerait plus à des miettes qu’à de belle tranche fine. On ne pouvait pas comparait ses doigt habille qui découpé tout à la perfection avec ceux maladroit qui ressemblait à des petites patates.

Le barman se moqua du latino, lui reprochant certainement son comportement enfantin. Hugo avait beau avoir un caractère approchant Antoine, il n’était pas du tout pareille sur leurs besoins d’affection. Le latino avait beaucoup plus besoin de contact tactile quitte à étouffé les autres d’un amour indésirable. C’était la principale différence entre eux. Sinon, pour Alek les deux étaient immatures au possible. Leurs caractères enfantins en faisaient des gosses permanant qui fallait surveiller pratiquement tout le temps. Heureusement les deux avec à peu près une conscience professionnelle. Ca permettait d’évité de les surveillais pendant ce temps-là. Sinon il fallait toujours en sacrifié un pour faire la surveillance.

« Hugo est plus enfantin qu’Antoine, même si ce dernier est parfois intenable » répondu-t-il avec un air pensif comme pour pesait tous ses argument.

Il partit dans le salon en laissant les portes ouvertes pour permettre à Hayden de le rejoindre sans trop galéré. Tirant deux chaises près d’une table pour qu’ils puissent se poser. Alekseï pris dans le frigo le reste d’une bouteille transparente. Le liquide à l’intérieur était rouge comme le sang. Il le versa dans un verre tendis avant de jeter la bouteille à la poubelle. Juste le temps qui fallait avant de voir la silhouette du barman le rejoindre. Tirant une autre bouteille du frigo en questionnant son ainé du regard :

« Tu veux boire ça comme d’habitude ou autre chose ? »

Tout en regardant la bouteille dans sa main et celle encore au frais. Le jeune homme réfléchissait intensément avant d’avoir un petit éclaire de génie :

« C’est aussi signe que quelques vieux clients vont revenir avec lui non ? »

C’était une bonne nouvelle pour le club qui n’avait plus fait salle comble depuis un moment. Mais c’était l’annonce de retrouver d’ancien amis qui passer couramment à une autre époque.
D’ailleurs Alekseï avait une petite idée en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:37

Hayden posa le plateau sur la table de la kitchenette du petit salon, jetant un œil dans le mini-frigo tandis qu’Alekseï lui demandait quelle boisson il voulait. Il haussa les épaules en confirmant d’un signe de tête que la même chose que d’habitude suffirait pour le moment. S’installant sur une des chaises, il s’empara immédiatement d’un des sandwichs qu’il avait visiblement à l’œil depuis la préparation du plateau.

« C’est vrai qu’c’est un aimant ce garçon, il va sans doutes nous en ramener que’ques un… Mais t’fais pas trop d’espoirs quand même », s’empressa-t-il d’ajouter en mordant dans son repas.

Bien qu’Antoine faisait le même effet sur la foule qu’une lumière sur des papillons de nuit, le club n’avait pas fait le plein depuis plusieurs mois déjà, et cela Hayden était sûr que ça ne changerai certainement pas juste par la présence d’un hôte. Pour tout dire, il avait même été très rare que l’établissement fasse le plein, le plus souvent cela était dû à la venue d’un groupe. Le barman but une gorgée avant de reprendre d’un air plus rassurant.

« On aura p’t’êt’ quelques nouveaux, c’sera déjà ça. Ca f’ra du bien d’changer d’air. »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:37

Hayden ne perdu pas une seconde à attendre le plus jeune pour commencer a manger. Il semblait avoir choisi sa victime depuis un moment. Sa main n'hésita pas une seconde pour saisir le bout de pain le plus à droite de l'assiette. Un peu dissimuler comparée aux autres. Le barman le croqua à pleine dent pendant qu'Alekseï lui servait à boire. Le cadet se posa ensuite en face du plus âgé pour manger. Se posant maladroitement en choisissant un triangle remplis de bonne chose. Il ne laissa pas le doute s’installe entre celui-là et son voisin avant de le croquer. Mâchant lentement une bonne bouchée, il l'avala avec un lège sourit niais sur le visage. La nourriture était acclamé dans son estomac comme un jour de pluie dans le Sahara. Il croqua plusieurs bouchée en écoutant Hayden. Ce dernier lui remis les pieds sur terre sur les capacités miraculeuse d'Antoine et sur les possibilités du clubs :

« Je sais déjà qui va revenir juste pour admiré ses beaux yeux ! » se moqua gentillement Alekseï

Tout en commençant un nouveau sandwich, le précédent ayant était engloutie en quelques secondes. Alek repris légèrement des couleurs. Les cris de son estomac se dissipé dans le silence ambiant de la pièce. Seul le bruit de la mastication et de la boisson rafraîchissant le gosier ce faisait encore entendre. Regardant l'homme face à lui, Alek profité de ce moment tranquille pour se détendre avant le début du boulot. La soirée risqué d'être passionnante entre l'arrivé du nouveau, le retour d'un ancien et les potentiels clients...

« C'est trop bon ! Ça fait longtemps que je n'avais pas aussi bien manger! Merci » fit le garçon en savourant sa dernière bouché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:38

Pour toute réponse aux remerciements du garçon, Hayden se contenta d’un signe de la main et d’un sourire qui voulaient dire « ne le mentionne pas », le tout tout en continuant son repas lentement mais assurément. Il relevait occasionnellement la tête en regardant en direction de la porte du salon qui était restée entrouverte : il n’aurait pas voulu que quelqu’un rentre dans l’établissement à son insu, même s’il ne s’inquiétait pas trop de cela compte tenu du fait que quiconque entrant se serait fait entendre par un système d’avertissement du personnel, en d’autres termes une sonnette accrochée au dessus de la porte. Puisque la porte restait ouverte le soir venu ou que Hayden s’arrangeait pour bloquer la clochette les jours froids, le son ne dérangeait pas pendant les heures de travail. Il s’avéra après de longues minutes que la clochette sonna. Hayden se releva, ayant finit son dernier sandwich, et se dirigea vers la sortie de la pièce.

« Oh, c’est toi ! »

Aucune voix ne lui répondit tout d’abord. Il s’avança et retourna prendre sa place derrière le bar, profitant de l’occasion pour reprendre son travail de préparation sous le regard attentif du nouveau venu. Alistair rentra une main dans la poche de son pantalon, retirant de l’autre ses lunettes de soleil qui l’empêchaient quelque peu de voir correctement dans la semi-obscurité du club.

« Je m’attendais à voir plus de monde.
-Alek est dans le salon, on finissait d’manger. Quant à Max et Tom, ils sont en congés aujourd’hui.
-Ils prennent leurs congés ensemble, logique… »


Alistair accrocha ses lunettes à son polo d’un air détaché et se dirigea vers le salon, se penchant à l’entrée comme pour vérifier si Hayden avant dit la vérité : il vit en effet Alekseï ainsi qu’un plateau et deux verres sur la table de la pièce. Il adressa un signe de tête au jeune homme.

« Bonjour. »

D’une certaine façon, il était certain de l’avoir dérangé dans l’admiration du temps qu’il passait avec l’objet de son attention, à savoir le barman qui se chargeait actuellement de préparer des serviettes visiblement, mais il prenait comme un malin plaisir à faire une entrée plus ou moins remarquée au milieu de leur temps seuls à deux.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:38

Hayden manger d un allure plus lente mais régulière. Le sourire qu'il adressa à Aleksei lui fut rendu. Et non il ne tomba pas raide quand le beau barman preta attention a lui. Pas la peine, le russe était déjà sur son petit nuage depuis le début de son entre dans le clubs. Leurs petits moment en tête a tête approcher de la fin même si comme tout le monde Alek ne voulait pas y penser. Il aurait aimer couper la tête du temps comme le chapelier fou dans Alice. Mais ce n était qu'un rêve, voir juste un fantasme.

La porte sonna ce qui attira automatiquement le barman dans le salon. Alek le suivant juste pour savoir qui était son bourreau. Cache derrière Hayden, il entre appercevait la silhouette du nouveau hôte. Avant de le voir parfaite en train de lui dire bonjour. Alek le regarda fixement en lui repondant :

" bonjour, tu vas bien apres ta première nuit de travail ?" Demanda-t-il comme si bonjour ne suffisait pas

Il s excusa avant de commencer a ranger leurs pique nique improviser. Se depêchant, il reanga un peu le salon plus par courtoisie que par cause d un reel désordre. Il pris l assiete du milieu qui rangea dans le lave-vaiseille puis les deux verres vide. En dernier il passa un coup d éponge sur la table. Une fois cella fait, Aleksei parti dans l arrière boutique ranger le plateau.

En revenant, il se posa au comptoirs attendant encore un peu avant d aller poser ses affaires. Il adressa un regard a Alistair en designiant sa veste :

" Tu peux aller poser tes affaires au vestiaire si besoin..."

Contrairement à ce qu'on pourrait croire. Alek n était pas trop decut de ne plus être en tête a tête avec le barman. Dans un esprit assez défaitiste, il savait que ca n allait pas durée. Il fallait bien qu'un des autres hôtes finissait par arriver. Mais il etait peut etre moins decut parquil s agissait d Alistaire plutôt qu Hugo qui l aurait regarde avec des yeux de chiot battus qui signifiait tout comme rien pour s excuser de rien. Antoine quand a lui, il ne se prononcer pas. C est le contraire d une chaîne YouTube pas de commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 26 Jan 2017, 13:39

Alistair haussa simplement les épaules à la question d’Alekseï. C’était une nuit de travail comme une autre, voilà tout. Il rejoignit les deux autres hôtes au niveau du bar, posant sa veste sur celui-ci avant de s’asseoir et de s’y accouder.

« Tu peux aller poser tes affaires au vestiaire si besoin. »

Il releva la tête, se tournant vers Alekseï. Les vestiaires ? Oh, il devait parler des casiers. Il était vrai qu’il devait certainement y en avoir un de libre qu’il pourrait s’approprier pour ranger ses affaires, autant sa veste que ses clés et son téléphone qui reposaient au fond de ses poches. Mais il se contenta de hausser une épaule, jouant avec les branches de ses lunettes de soleil.

« J’attends un appel, alors plutôt que de faire plusieurs allés-retours j’irai tout y mettre d’un coup quand je l’aurai reçu.
-Un appel important ?
-Capital. Ma sœur. »


A la réponse à sa question, Hayden laissa échapper un rire tout en se retournant, laissant Alistair mettre ses lunettes de soleil sur sa tête et afficher un léger sourire à son tour, très discret et assez inexpressif. Lorsque le barman se retourna vers lui, il tenait dans sa main un cure-dent à la pointe duquel se trouvait une petite sphère rouge.

« Tiens, ouvre. »

Comme par réflexe, Alistair attrapa entre deux dents l’objet en question, faisant à nouveau rire Hayden quand il releva un sourcil comme pour poser une question un peu trop tardivement. Le barman semblait trouver en ce nouvel hôte une très grande source d’amusement et avait un certain mal à retrouver sa respiration, surtout lorsqu’il ébouriffa les cheveux d’Alistair qui se laissa faire mais se retrouva avec les lunettes de soleil sur le bout du nez et les cheveux en bataille.

« Comme Tom n’est pas là j’ai pas d’cobaye pour les amuse-gueule épicés », finit par expliquer Hayden entre deux rires.

Alistair avança très légèrement la mâchoire inférieure, faisant se relever le cure-dent comme pour exprimer un silencieux « oh, je vois » sans lâcher l’amuse-gueule pour autant. Heureusement qu’il appréciait les épices, il n’osait pas imaginer ce que cela aurait fait dans le cas contraire.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue au Club Matthew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolutive RPG :: Temporaire-
Sauter vers: