Un monde libre qui ce model suivant vos envies et vos personnages
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bienvenue au Club Matthew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Dim 03 Sep 2017, 13:59

- Préjugé »

Il n'y a pas à dire, Alistair avait le don pour rendre leurs puissance aux mots. En une seconde, il avait refroidis les ardeurs du beau latino. Hugo afficha un sourire sincère malgré son mal aise générale. Ce n'était pas souvent où on avait l'impression d'être dans un tribunal. D'un air moqueur, il n'eu aucun mal à imaginé son collègue dans une tenus de juge avec la longue robe noir semblable à celle des bonnes soeur et à la belle perruque à anglaise des reines d'autrefois.

« Et après, c'était aussi pour m'excuser de t'avoir embrassé soudainement hier soir. »


Dès fois, il y a des choses à dire comme quand on aime pas quelque chose et quand on a besoin d'un truc et parfois, la meilleurs choses à faire est de ne surtout pas ouvrire sa grande bouche. Bon nombre de personne aurait déjà claquer le latino, mais ce ne fut pas le cas d'Alistair - merci à lui, Hugo aimais guère les baffe malgré son coté masochiste. Il fixa son compagnon qui semblait revenir à lui. Il n'avais du tout l'air faché ou même géné par cette petite histoire. Au contraire, il semblait même l'avoir oubliée ce qui fit tirée une petite moue boudeuse à Hugo.

« Je pensais que tu étais un grand séducteur mais... »

Hugo regarda d'un air intriguer Alistair, ce dernier semblait laisser le suspence pour attirée l'attention du latino, le pire, c'est que ça marché !

« ... Je crois que je me suis trompé. »


Ce moment... où t'es pieds ne touche plus le sol et où tout ton corps à l'impression d'être aspirée par le tableau du "crie". Hugo afficha une moue encore plus boudeuse. Son regard désaprobateur fixant celui d'Alistair. Il avait autant de charme que les autres, si ce n'est plus qu'Antoine et Hayden avec son coté exotique.

« En fait tu es bien plus goinfre que séducteur. »

BAM !! Après avoir perdu terre voilà que des pierre grosse comme des météore tombe sur le mental de ce pauvre hugo. Le mots "goifre" marqué en très grande lettre sur une flèche venait poignadait son coeur. Pas à dire, Alistair était réellement un criminel de la langue. D'un geste vif, Hugo se redressa de toute sa longueur. Afficha son torse comme un trophée. Sa main passa dans sa masse bouclée pour les tirée en arrière, faisant encore plus ressortir ses yeux à la couleur verte pétillante.

« Je suis un très grand séducteur ! Mais je ne fais pas que séduire, j'aime de toute mon coeur et chacune de mes clientes je les nem avec tout mon amour et mon coeur !!!
fit-il comme un héro incompris en venant faire de grand geste avec ses mains.

Alistair qui devait certainement avoir fermer ses oreilles et ses yeux finis par demander au latino s'il ne cachait pas une part de féminité. Hugo laisser son coté taquin prendre le dessus en s'approchant du visage de son collégue avec une point de moquerie sur le bout des lèvres :

"Je veux bien te prouver que j'ai tout ce qui me faut là où il faut ce soir en te raccompagnant !"
Sans lui laisser le temps de réagir, il lui embrassa le coin des lèvres avant de se décalé près pour partir à l'assaut...

"AIHHHHH !!" Hurla-t-il en faisant un bon digne d'une gazelle.
"Excusez-moi ! je n'avais pas vu le crétin qui se trouver devant moi !" fit une voix féminin au ton blasé.

Hugo se tourna en faisant une petite moue blesser, les larmes au yeux. La jeune femme lui avait litteralement briser le genoux pour attirée son attentions. Elle était grande et relativement bien proportionner. Elle possédé de long cheveux noir qui tomber jusqu'à sa généreuse proitrine. Elle avait découpé en un dégradé très prononcé des méche au niveau de sa machoir et de ses épaules. Elle avait un visage au très fin mais marquer par ses origines étrangère. Son teint hallée était un peu plus clair que celui d'Hugo. Ses yeux était fin avec deux magnifique pile de jais en leurs centre. Le tout légèrement manquillet d'un gloss couleur beige et d'un mascara noir. La jeune fille ramena son sac à elle ce qui permis de voir son élégente tenus. Un chemisié blanc laissant décrouvrir ses épaules assortie d'un jean noir qui tomber jusqu'à ses cheville. En fin, l'arme du crime, des petite talons pointus au bout piquant. La demoiselle avait une prestance naturelle et un charme qui ferait chavirée bien des coeur.

"Ma Tama"a d'amour !" fit une voix enfantine folle de joie. Hugo se lança vers elle dans l'espoir vain de la prendre dans ses bras pour un méga calin. Malheureusement, la jeune femme le remis à terre en s'écartant, évitant le missile H.U.G.O.

Hugo se releva difficilement en se tenant la machoir et son genoux blesser tout en marmonnant des mots incompréhensible. La jeune femme adressa un "hum" je m'en foutiste avant de ce tourner vers Alistair qui avait assisté à toute ce remus ménage et qui servait maintenant de bouclier.

"Bonsoir, je voudrais une table s'il vous plait !" ignorant de ce fait les plaintes d'hugo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 07 Sep 2017, 19:04

Tiens, visiblement les mots d'Alistair avaient fait effet. Celui-ci baissa la tête pour regarder Hugo qui mimait la douleur des coups donnés par les paroles de son collègue, semblant prêt à se rouler par terre en piquant une crise. En tous cas, Alistair l'imaginait déjà rouler de droit à gauche en pleurnichant et tapant des pieds et des poings comme un enfant vexé, mais à sa grande surprise ce fut un tout aussi grand Hugo qui se redressa, se recoiffant d'une main et levant l'autre dans des gestes exagérément théâtraux, surjoués même, les larmes aux yeux et la voix forte. Quelques passants s'arrêtèrent pour regarder le spectacle avec curiosité en murmurant entre eux, tandis que le visage d'Alistair se barrait de mépris et de dépit.

« Oh non...
-Je suis un très grand séducteur ! Mais je ne fais pas que séduire, j'aime de toute mon coeur et chacune de mes clientes je les nem avec tout mon amour et mon coeur !! »


Alistair ramena sa main à son front avec un soupir dépité, ses épaules retombant sous le poids du désespoir quand il entendit même quelques passants rire en s'éloignant et d'autres applaudir d'un air perplexe avant de s'éloigner. Pourquoi avait-il pris le temps de discuter avec Hugo déjà ? Ah oui : parce qu'il était trop facile à taquiner. Ecartant sa main de son visage, il darda sur lui un sourire victorieux et moqueur bien que légèrement amer de s'être fait tout de même surprendre. Il perdit cependant complètement ce sourire lorsque la main de Hugo vint se plaquer sur le mur à côté de son visage. Il était proche soudainement... Trop proche.

« Je veux bien te prouver que j'ai tout ce qu'il me faut là où il faut ce soir en te raccompagnant... »


Beaucoup trop proche ! Alistair darda un regard meurtrier sur Hugo en le voyant se pencher pour lui embrasser le coin des lèvres. Il n'avait même pas tenté de l'esquiver. Pourquoi ? Parce que comme ça au moins il avait une réelle raison de se venger. Il se décolla du mur, prêt à abattre son poing en haut du crâne du latino et à frictionner le plus fort possible, mais avisa juste à temps une esquive. Une esquive ? Non, en vérité Hugo venait littéralement d'avoir un sursaut de douleur, poussant un cri de fillette.

« Aïhhhhhh !!
-Excusez-moi ! Je n'avais pas vu le crétin qui se trouvait devant moi !"


Alistair releva un sourcil, sa moustache barrant de perplexité son visage à l'entente de cette voix presque robotique. Absolument pas surjouée. Etait-ce là la Nemesis de Hugo ? Portant son attention sur la nouvelle venue, il détailla avec intérêt ce visage parfaitement inconnu : Plutôt grande, elle devait facilement atteindre la taille de Sophia mais était radicalement différente de celle-ci tout en ayant un certain charisme à sa façon. D'un corps bien plus féminisé que celui assez androgyne de Sophia, la nouvelle venue possédait une chevelure d'un noir de jais qui retombait en cascade sur ses épaules et dans son dos en un dégradé prononcé décoré de mèches plus courtes par endroits. A priori, d'après ses traits fins et juvéniles et malgré ses formes plutôt européennes, la demoiselle semblait originaire des îles avec sa peau dorée. Elle semblait faire très attention à son apparence, ce qui ne manqua pas d'augmenter son capital sympathie auprès d'Alistair : un maquillage discret et soigné, des vêtements élégants dévoilant les points charismes de son physique, le tout avec une certaine discrétion dans le choix des couleurs et dans la simplicité de l'assortiment. Hugo bondit sur ses pieds lorsqu'il sortit de son instant de douleur.

« Ma Tamaya d'amour ! »

Nouvel échec critique, ladite Tamaya se décala simplement sur le côté laissant Hugo s'étaler violemment par terre et déraper sur quelques bons centimètres. Alistair croisa les bras en relevant un sourcil à nouveau, mais cette fois-ci avec satisfaction : voilà un spécimen fort intéressant, si la demoiselle est capable d'ainsi malmener Hugo ils devraient potentiellement s'entendre. Constatant que Tamaya s'était placée devant lui, Alistair décroisa aussitôt les bras et afficha une expression plus accueillante, changeant complètement son image de cette façon.

« Bonsoir, je voudrais une table s'il-vous-plait ! »

Cette simple phrase activant l'interrupteur « boulot » d'Alistair suffit à faire apparaître sur son visage un sourire extrêmement chaleureux mais aussi extrêmement commercial pour quiconque avait un tant soit peu d'observation, même si un pétillement dans son regard laissait transparaître son intérêt pour la demoiselle. Il fit un pas de côté pour se rapprocher de la porte du club, indiquant d'un geste sobre et délicat l'entrée.

« Assurément, je vais vous conduire à l'intérieur. Un instant... »

Se tournant vers Hugo qui se relevait à peine il se rapprocha l'air de rien de lui et dans un angle mort abattit un bon coup de coude entre les côtes du jeune homme, le maintenant près de lui pour qu'il ne puisse pas s'échapper en criant, et lui glissant avec innocence :

« Voudrez-vous bien préparer une table pour cette demoiselle cher collègue ? »

Le relâchant, il se retourna vers Tamaya en passant sa main dans le dos de la demoiselle, gardant une certaine distance tout de même pour ne pas sembler trop intime à son goût, et la menant à entrer dans le club par ce geste profita tout de même de son mouvement pour envoyer un coup de talon dans le postérieur de son collègue, lui lançant un regard glacial et se satisfaisant de ceci en guise de vengeance. Arrivé à l'intérieur, il avisa Hayden du regard, voyant celui-ci qui était un peu avachi sur son bar se redresser aussitôt et ranger sa bouteille de vodka avec une discrétion surprenante. Le barman sourit chaleureusement.

« Bienvenue au Club Matthew ! », fit-il en effaçant complètement son accent et en prenant une attitude digne.

Alistair lança un sourire moqueur à Hayden qui lui répondit d'un léger froncement de sourcil : il s'ennuyait sans client, ce n'était pas sa faute tout de même ! En tous cas, il ne l'aurait jamais admis. Alistair reporta son attention sur Tamaya, lui souriant chaleureusement. Il était temps de revenir aux fourneaux.

« Vous connaissez un peu le club et ses hôtes ? », demanda-t-il poliment.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Dim 10 Sep 2017, 15:58

Il essaya d’arrêter Alistair malheureusement Hugo se mordu sévèrement les lèvres. Ils n’y avait pas une seule personnes contre lui mais, bel et bien deux aux caractère aussi mauvais l’un que l’autre. Ses mains venus soutenir ses cotes endolorie. Une vive douleur lancinante se répendait dans son torax. Pas à dire, même sous ses faux air de calme Alistair savait bien taper et au bon endroit. D’un geste discret, il se massa la côte pendant qu’il passait devant l’hôte et sa cliente. Se dépéchant avec son air enjouée de d’habitude d’aller dresser une table. Il soigna la décoration en faisant attention au verre, serviette et aux fleurs ainsi que les derniers détails pendant que d’un regard discret, il fixé Alistair et Tamaya. Cette dernière bien moins souriante que les hôtes se distingué par son air sérieux. Habituellement, les clientes sont beaucoup plus légère, frivole ou alors timide voir gêné, rarement sérieuse. Elle enleva sa petite veste et plaça son sac contre ses cotes en s’avançant vers la place que lui indiqué Hugo. Elle s’asseya en fixant Alistair d’un regard franc et quelque peu curieux :

« Je ne connais cet endroit que par le bouche à oreille et quant au hôte, je sais qu’il y a un jeune garçon étranger au faux air sauvage, un couple gay dangereux, un barman complètement amoureux de son bar, un homme bien malgré qu’il ne mange pas de viande et un nouveau… hum… comment me l’as-t-on décrit déjà ? Elle se tourna vers Hugo avec un petit sourire en coin, surprenant !? Si je me souviens bien… » Elle reposa sa voix une seconde avant de relever le regard vers Alistair « Mais, je vous en prie, dite moi tout sur ce clubs ! »

Hugo la dévisage d’un air mauvais en se rendant au bar d’Hayden, se penchant légèrement en avant et demandant d’une voix discrète :

« Prépare lui un bloody mary, elle boit que ça… »
« Un garçon étranger au faux air sauvage ? demanda Alekseï pourtant Hugo sursauta malgré le ton calme et posé du garçon. « Cette description sent le Hugo tout craché ! »
« Pas.du.tout » faillit-il crier tout en ayant l’air coupable. Hugo était un très mauvais menteur – tout le monde savait ça …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Lun 11 Sep 2017, 22:04

En un rien de temps, Hugo avait monté la table malgré les nombreuses attaques qu'il avait subies, et à dire vrai Alistair avait l'impression que la table était remarquablement soignée. Il posa un regard un instant perplexe sur ses épaules avant de reporter son attention sur Tamaya qui s'était alors délicatement posée à la place qui lui était offerte.

« Je ne connais cet endroit que par le bouche-à-oreille, et quant aux hôtes, je sais qu'il y a un jeune garçon étranger aux faux airs sauvages, un couple gay dangereux, un barman complètement amoureux de son bar, un homme bien malgré qu'il ne mange pas de viande et un nouveau... hum... comment me l'a-t-on décrit déjà... surprenant ? Si je me souviens bien... »

Il y eut un bref silence avant que tout le monde ne se tourne vers Hugo qui était revenu vers le bar. Hayden, Alekseï, Antoine et Alistair posèrent des regards très appuyés sur le latino : visiblement il n'avait pas fallu beaucoup de temps pour que les informations passent auprès de cette cliente puisque Alistair était déjà compté dans le lot des hôtes alors qu'il venait d'arriver hier, et à dire vrai aucun ne semblait vraiment satisfait des descriptions qui avaient été faites. Mais quand Tamaya reprit la parole, Alistair reporta aussitôt son attention sur elle, se maintenant digne et impassible.

« Mais, je vous en prie, dites-moi tout sur ce club. »

Alistair glissa un bref regard sur le côté en direction des autres qui commençaient à plus ou moins se disputer à voix basse au bar. Alors que Hayden s'était machinalement lancé dans la préparation d'un Bloody Mary à la demande de Hugo pour la cliente, Alekseï et Antoine s'étaient tous deux rapprochés, tous deux s'appliquant à cuisiner Hugo sur ses descriptions le tout l'un avec un ton parfaitement calme et glacial et l'autre avec un sourire amusé qui cachait visiblement beaucoup plus de dureté qu'il ne le laissait penser. Alistair se racla la gorge et se lança dans une présentation la plus détaillée possible du club.

« Le Club Matthew s'efforce de vous proposer une compagnie correspondant à vos attentes, à vos préférences ou à vos besoins. Nos membres s'efforceront de vous divertir dans des conversations. Evidemment, un service de boissons régulier vous est proposé par notre barman, Hayden, et l'hôte vous accompagnant se proposera de lui-même d'aller récupérer vos commandes. Concernant nos hôtes... »

Au milieu de la création du cocktail, Hayden lâcha un claquement de doigts qui résonna dans toute la pièce. Alistair eut le réflexe de lever la tête vers lui, le voyant pointer un support derrière lui : ici se trouvait une carte comportant toutes les informations sur le prix des boissons et du service des hôtes, le prix pouvant augmenter proportionnellement au temps passé avec l'hôte ou au nombre d'hôtes appelés, évidemment pour éviter que trop peu d'hôtes puissent s'occuper des clients. Alistair s'empara d'une carte, la tendant délicatement vers Tamaya avec un sourire.

« Malheureusement, deux de nos hôtes ne sont pas présents aujourd'hui. Si l'un de nos membres vous convient néanmoins il s'empressera de venir vous divertir. Les hôtes actuellement présents sont au bar... »

Il se redressa après avoir donné la carte à Tamaya et présenta d'un geste de la main chaque hôte à son tour.

« Antoine, l'aîné de l'équipe actuel, qui assurera un accompagnement galant et divertissant ; Alekseï dont le charme froid et la jeunesse donnent quelque chose de rafraichissant... »

Il indiqua Hugo avec un léger soupir :

« Vous connaissez Hugo évidemment, qui s'efforcera de donner de la vie aux discussions avec son charme quelque peu... cliché... »

Antoine et Hayden étaient en train de se retenir de rire, même s'ils n'étaient pas bien discrets à ce propos : Antoine était à moitié étalé sur le bar, un bras ramené près de lui pour y enfouir sa tête alors qu'il donnait des petits coups de poing sur le meuble, son corps tremblant sous l'effet de son fou rire alors que Hayden essayait désespérément de verser le contenu de son verre à mélange dans un verre pour parachever la présentation du Bloody Mary même si le liquide tremblait presque autant que le verre lui-même alors qu'il se mordait la lèvre avec un pétillement dans les yeux qui voulait tout dire. Alistair ignora le manque de discrétion de ses deux collègues, se contentant de ramener la main devant lui pour la porter à son cœur pour se désigner lui-même.

« Quant à moi je me nomme Alistair et je suis actuellement en train de faire mes armes, aussi si vous m'appelez devrais-je être accompagné de mon mentor. »

Il glissa, disant cela, un regard vers Hugo, continuant de parler sans le quitter des yeux.

« Souhaitez-vous que je vous laissez réfléchir un instant ? »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Lun 25 Sep 2017, 11:35

"Oui, s'il vous plait !"

Alistair avait cette manière galante de mettre à l'aise, c'était un fait. Tamaya n'avait pas à ce forcer pour finir à ce détendre. Son dos venait se blottir contre la chaise pour se soutenir. Elle regardant d'un air peu interesser la carte. Son choix était fait depuis le moments même où elle avait franchis le seuil de la porte. Pourtant, elle s'appliqua à lire au moins les grandes lignes. Elle écouta en même temps, la voix semi grave de son interlocuteur qui dresser un portrait le plus souvent flateur de ses collèges.
Ses mains fines cherches d'un geste précis, le prix de certains coktail le plus souvent bu pour la gente féminine. Elle semblait faire un rapport qualité prix en adressant de temps en temps un regard remplis d'interet vers Hayden. Une fois qu'elle avait finis son petit inventaire, elle posala carte devant elle tout en redressant son visage vers Alistaire. Le barman l'avait surpris quand il avait claquer les doigts au juste moment. Il parraissait être le plus agée du petit groupe d'hôte mais, semblait être celui qui avait une meilleurs ouies.
Tamaya posa son coude sur la table toute en venant placé son manton dans sa main. Se penchant un peu en avant pour plongé son regard dans celui d'Alistair. Elle était franche, ce trait de caractère était facilement remarquable, tout son corps était directe et ne se cachais pas derrière quelques mensonges et actes hypocrites. Elle pencha légèrement son visage sur le côté en pleine réflextion. Ses yeux noir pétillant d'une certaine curiosité. Sa voix par contre, semblait simplement amuser :

"Cliché ? Ce therme ne s'appliquerait-il pas à l'assemble du clubs ? De beau garçon près à servir n'importe qu'elle demoiselle pour quelques minuite voir quelques heures, leurs faisant oublié soucis et tracas de la vie quotidienne avec leurs discution facile et leurs jolies minois. Ce genre de clubs ne serais-ce pas une sorte de conte de prince charment pour grande fille ? Le comble du romantisme dégoulinant... Elle se redressa en lui tendant la carte qu'elle avait poser devant elle quelque minute avant, Je prendrais un bloody Mary s'il vous plait.

Elle afficha un sourire qui se voyais moins froids que ceux qu'elle adresser depuis son arriver. Celui-là, était plus séducteur ou plus remplis de malice comme celui du chat de cheshire. Elle se redressa en ramenant ses cheveux derrière son oreille :

"Personnelement, je pense que vous n'apprendraient pas grand chose avec votre mentor, vos caractère et caractéristique sont relativement éloigné..." marmona-t-elle comme pour elle-même, Qui me conseillerez-vous ? en tout honnêté bien-sûr !"

De l'autre coté, Hugo était tournée vers le bar. Bien la première fois qu'il restait aussi sevèrement accrocher à ce bout de bois. Il fit la tête et marmonnais dans sa barbes différentes phrases complètement incompréhensibles. Ce n'est pas dit qu'il articuler quelque chose. Il avait l'air d'un gamin qu'on venait de punir dans son coins et qui refuser d'y aller en préférant s'accrocher de toute ses forces à l'endroit où on l'avait gronder. Il regarder les différentes bouteilles avec de jolie étiquette graver, de couleurs claire et dont les ombres était bien dessiné. Il ne voulait pas bouger comme une moule accrocher à son rocher.
Alekseï le regardait avec une petite tête à la fois curieux et dégouté de voir ce truc accrocher avec les fesse en l'air. Les jambes accrocher désespérément au bois. Les mains accrocher au comptoire avec ses petits doigts blanchir par le poids du corps entier d'Hugo. Ses bras collé serré contre son torses. Une sorte de grenouille à la verticalle...

"Tu devrais arrêté de bouder et te mettre au boulot Hugo !" Demanda-t-il calmement

Hugo pour seul réponse tourna la tête en gonflant les joues - une vrai grenouille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 102
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Lun 25 Sep 2017, 16:53

Tamaya était une cliente attentive, et à dire vrai son regard n'échappa pas à Alistair : elle observait le moindre de ses faits et gestes comme si elle cherchait à jauger le club dans son ensemble. On aurait pu penser qu'elle faisait une inspection des lieux ou qu'elle cherchait à se jouer du club plutôt que d'être une réelle cliente. Mais comme on dit, le client est roi ; malgré sa remarque mentale, Alistair se contenta de garder un visage imperturbable, un sourire commercial toujours bien encré sur les lèvres. Tamaya se pencha en pleine réflexion, soutenant son visage de ses longs doigts tout en regardant Alistair en biais : assurément pour une client elle semblait plutôt au courant des poses de séduction, Alistair aurait pensé que ce ne serait pas le genre de clientèle interpelée par l'enseigne du club, et visiblement il avait raison.

« Cliché ? Ce terme ne s'appliquerait-il pas à l'assemble du club ? De beau garçon prêts à servir n'importe quelle demoiselle pour quelques minutes voire quelques heures, leurs faisant oublier soucis et tracas de la vie quotidienne avec leurs discussions faciles et leurs jolies minois. Ce genre de club ne serait-ce pas une sorte de conte de prince charmant pour grande fille ? Le comble du romantisme dégoulinant... »

Ces mots étaient cinglant de critique gratuite en vérité, mais aucun hôte ne s'en offusqua. Alistair, qui était le plus proche de la dame et aurait dut être le plus sensible aux remarques assénées, eut un sourire amusé, presque moqueur. Il ponctua la description de la dame d'un petit haussement de l'épaule droite : sincèrement, il aurait pu penser pareil qu'elle à une époque, mais cela était aussi une forme de naïveté. Il avait simplement ce petit regard en coin qui disait « Vous verrez bien », une parole silencieuse qui arracha un léger rire approbateur d'Antoine qui s'était redressé du bar. Hayden, quant à lui, avait clairement laissé entendre un rire plus fort mais toujours plus fin que ceux qu'il lançait généralement en l'absence de clientes, mais il était certain que le caractère de cette Tamaya lui plaisait bien.

« Je prendrais un bloody Mary s'il-vous-plait. »

Alistair glissa un regard entendu vers Hayden, mais celui-ci lui contenta de lui faire signe de la main de ne pas s'en inquiéter, il s'était actuellement lancé dans le dressage du cocktail, prenant paisiblement son temps jusqu'à l'entente de l'hôte que désirerai avoir Tamaya pour la soirée et qui se chargerai alors de la servir. De toutes façons, Alistair avait bien autre chose dont il devait se soucier : le sourire de Tamaya avait changé en quelque chose de plus félin, de plus prédateur, visiblement elle se décidait à passer à l'attaquer.

« Personnellement, je pense que vous n'apprendrez pas grand chose avec votre mentor, vos caractères et caractéristiques sont relativement éloignés... Qui me conseillerez-vous ? En tout honnêteté bien-sûr ! »

La phrase avait été lâchée. Alistair fut tout d'abord parfaitement glacial, comme faisant clairement ressentir son désintérêt pour tout défi qui avait pu lui être lancé en ces termes. Un sourire différent de ses simples mimiques commerciales était venu se ficher sur son visage, semblant légèrement consterné et hautain, mais pas pour autant provocateur.

« On ne me demande guère ni de développer mon propre caractère ni de ressembler à mon mentor, rassurez-vous la différence caractérielle entre mon mentor et moi-même est tout à fait calculée. »

Il cligna lentement des yeux et son regard glacial fut remplacé par un regard plus provocateur et plein d'assurance, un pétillement des yeux qui témoignait d'un léger agacement parfaitement contenu malgré tout et un affinement des paupières qui lui donnait l'air d'un chat en plein jeu. Après tout, il était celui qui avait demandé à Hugo de le prendre pour élève, il savait très bien pourquoi il avait pris cette initiative. Alors qu'il terminait de parler, il se retourna comme s'il ignorait la demande de Tamaya pour s'éloigner, mais bien au contraire le geste était calculé : pendant qu'il avait répondu à la remarque de la cliente, il avait vaguement échangé un regard avec Antoine qui arriva à leur hauteur très exactement quand Alistair parti, un verre de Bloody Mary dans une main et une menthe à l'eau dans l'autre, posant délicatement les deux boissons sur la table sans qu'un seul bruit de verre ne se fit entendre.

« Si vous permettez donc je vais tenter d'être votre "Prince Charmant" ce soir », fit-il en reprenant le ton de la demoiselle.

Il s'installa calmement en face d'elle mais toujours avec cette grande aise qu'il avait naturellement, plutôt bien enfoncé dans son siège. Il ne semblait pas particulièrement attacher d'importance à sa tenue comme le faisaient Hugo ou Maxwell, pour sa part il était presque avachi et il se serait couché s'il le pouvait. Le plus drôle était de constater qu'il était tout l'inverse en vérité, se tenant toujours bien droit au restaurant avec ses amis, mais Antoine prenait la vie et surtout le travail comme un jeu où il pouvait beaucoup plus flirter avec les limites que dans le relationnel. Il s'étira un peu, lâchant un « C'est parti » à mi-voix pour lui-même, avant d'adresser un sourire amusé à Tamaya, enfonçant ses mains dans ses poches.

« Je suppose que vous préférerez lancer le sujet ; vous avez l'air de savoir ce que vous venez chercher. Vous préférez le vouvoiement ou le tutoiement ? »

Alistair, qui considérait son rôle achevé pour le moment bien qu'il garda dès son départ un regard sur l'hôte et sa cliente comme pour surveiller, revint vers le bar, voyant Alekseï tenter de faire se bouger Hugo qui était presque agrippé au bar comme un vieil alcoolique.

« Tu devrais arrêter de bouder et te mettre au boulot Hugo ! »

Grognement de la part d'Hugo qui s'attachait encore plus à son perchoir. Alistair releva légèrement un sourcil, et Hayden qui reposait les cocktails de digestion qu'il avait préparé pour les hôtes sur le bar - Antoine n'avait pas bu le sien par souci d'haleine pendant son premier travail de fin de soirée - pu voir un léger pétillement dans son regard à nouveau. Il marcha d'un pas discret vers Alekseï et Hugo, passa du côté inverse à celui dans lequel le dernier avait tourné sa tête pour bouder afin de ne pas se faire remarquer, et adressant un regard presque complice à Alekseï même si cela était difficile avec son habituelle impassibilité glaciale de le remarquer - mais bon, Alekseï étant aussi froid que lui n'aurait pas grand mal à le remarquer en vérité - il s'assit à côté d'Hugo et du même geste planta son doigt dans le flanc d'Hugo là où le corps humain était généralement le plus sensible aux chatouilles, lui glissant froidement un :

« Mauvais mentor, donner cet exemple à ton adorable élève... »

Malgré son air glacial, il avait largement appuyé le terme « adorable », retrouvant naturellement son air ironique en présence de ses collègues. Oui, visiblement il avait déjà assimilé le principe d'apparence face au client même s'il était beaucoup moins changeant que Antoine à ce propos.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 93

MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   Jeu 28 Sep 2017, 11:57

Tamaya n'était pas stupide et surtout pas naïve. Elle remarqua rapidement le changement d'admosphère et elle s'en mordait la lèvre inférieur. Ce n'est pas son objectif. Mais elle c'était laisser allée avec toute cette ambiance voué à son bon plaisir. C'était un être un humain après tout, quand on lui propose de chouchoutter sa petite personne, même si ce n'est pas son genre, ça fait toujours un petit peu plaisir. Et c'est ce minicule écart qui l'avait pousser à faire cette bourde. Elle se redressa sur son siège pendant qu'Alistair s'éloigner. Un fin sourire sur les lèvres, malgré sa dernière phrase. Elle se tourna vers lui pour le regarder partir mais, son regard fut rapidcement attirée par l'arrivé d'Antoine.

« Si vous permettez donc je vais tenter d'être votre "Prince Charmant" ce soir »

Elle le regarda poser un verre de Bloody Mary joliement présenté et un verre qui semblait à base de menthe. L'hôte se posa en face d'elle d'un aire nonchalant, voir fatiguer.

«Le végétarien sympas»
marmonna-t-elle pour elle-même en l'oclutant du regard.

Son regard suivit la silhouette d'Alistair une dernière fois avec un certaine interrogation dans le regard. Mais ne laissa rien paraître. Elle ferma les yeux et les réouvris en approchant sa main de son verre. Elle l'attrapa entre ses doigts tout en admirant sa boisson. Elle pointa son verre avec Hayden toute en le levant légèrement avant de le porter à ses lèvres. Son sourire resté discret pendant que son regard se reconcentré vers sont interlocuteur. Ce dernier semblait avoir les idées aussi claire :

« Je suppose que vous préférerez lancer le sujet ; vous avez l'air de savoir ce que vous venez chercher. Vous préférez le vouvoiement ou le tutoiement ? »

« Je m'en moque bien, le vous et le tu ne sont que des manières d'être plus ou moins polie, et plus ou moins intime, mais sur le principe d'être dans un clubs dédié à mon bon plaisir, et si tu es mon "prince charment" autant qu'on utilise le "tu" » fit-elle comme témoignant d'une certaine d'évidence.

Elle l'analyser dans les grandes lignes avant de reprendre une bonne gorgé de son bloody mary; une certaine manière de raffraichire sa gorge. Ses bras posa ses deux coudes sur la table en venant serrer les doigts de ses mains entre eux pour servir d'appuis à sa tête. Elle y plaça son menton en commençant à rentré dans le vif du sujet :

« Tu es loin d'être naïf et beaucoup moins stupide... Sa phrase resta en suspension, le mot "que" ou inséré nom d'un hôte. Son visage se tourna vers la petite scène entre Hugo et Alistair. Automatiquement, son cerveau se mis littéralement en pause et préféra oublié ce qu'elle venait de voir pour ce reconcentré sur Antoine, et ça serait hypocrite de dire que je ne viens pas avec une idée en tête.»

Elle croisa ses jambes de façon élégante en venant se penché légèrement sur le coté pour attrappé son sac. Sa main y plongea, farfouillant dans une masse d'affaire, elle en tira un petit carnet et son téléphone portable. Elle l'ouvrit soigneusement, ce n'était pas un grand livre, juste un petit carnet légèrement usé qui prouver qu'elle l'utilisait régulièrement. Les nombreux post-it et les petits stabilos coloré accroché témoigné aussi d'une prise de note soigné. Elle gribouilla quelque chose en prenant soin de noté l'heure grâce à son tel.

« Je viens aidé mon grand-frère dans ses affaires !» marmonna-t-elle assez bas comme dans un soupire. Elle afficha un sourire sincère en reprenant d'une voix un peu plus forte «Ou plutôt, je viens après la supplication de quelqu'un qui voulait absolument que je vienne dans ce qu'il décrit comme le "meilleurs clubs d'hôte" de la ville, du coup je suis venu vérifié ses dires » Elle posa une longue pause où elle en profita pour ranger toute son matériel

Elle se réinstalla confortablement dans son siège avec un sourire mis-amuser mis-timide comme si elle esseigner de s'excuser pour ses phrases ambigüe et les réponse compréhensible - mais qui reste des sous-entendus - De plus, elle n'était pas stupide au points d'imaginé que l'autre est annoncé son idée au autre.

De l'autre coté du bar, Hugo s'accrocher au bar et à ses larmes qui perlais au coins de ses yeux. Alistair était le diable à l'état pur quand on le chercher. C'est promis ! il venait de retenir amèrement sa leçon. Hugo sursauta en venant rapidement s'assoir correctement sur un des tabouret du bar. Maudissant du regard Alekseï qui n'avait rien dit - au contaire, sa semblait l'amusé grandement -. Hugo fit volte-face pour fixé d'un yeux boudeur son "adorable" élève, ouai plutôt son chenapan d'élève.

« J'ai rien à faire pour l'instant ! et de toute façon tu te débrouillé très bien jusqu'à maintenant » - c'est-à-dire jusqu'à qu'il l'attaque, « l’accueille des clientes est le moment le plus important, car il s'agit de la première impression qu'elles vont avoir de nous. On nomme aussi ce moment les "3 secondes" ». fit-il d'un air se voulant sérieux

Hugo releva un sourcil vers Alistaire avant d'affiché un regard carnacier :

« Tu l'as trouve pas mal n'est-ce pas la p'tit Tamaya » fit-il d'un ton bien lourds et bien moqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue au Club Matthew   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue au Club Matthew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Club de medecine
» Club de Shogi
» Achats groupés club?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolutive RPG :: Temporaire-
Sauter vers: