Un monde libre qui ce model suivant vos envies et vos personnages
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Explorateurs du Rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heathcliff

avatar

E-mails : 99
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Explorateurs du Rêve   Mer 01 Juil 2015, 21:54

Une brise fraiche se faisait sentir pour une raison inconnue alors que plus tôt rien ne laissait passer le moindre air venant de l'extérieur. Le vent avait peut-être changé de direction, qui sait, mais le soucis c'était le son que l'on entendait, et les parfums alentours. Ce n'était plus le brouhaha agaçant de la foule dans les rues, les claquements de talons des filles en tenues de soirée, les odeurs de sueur et d'essence à celle familière des restaurants alentours, non au contraire un murmure doux et familier mais si agréable se frayait un chemin aux oreilles et une senteur exotique, salée et rafraichissante s'était enfouie dans le cou de Sky, lui arrachant un frisson assez désagréable au milieu de cette ambiance pourtant délectable. Elle était sans doutes en train de rêver, en fait elle avait juste eu l'impression de détourner les yeux mais en sentant un sol dur sous son dos et le vide sous ses pieds elle se douta qu'elle était couchée et supposa qu'elle avait perdu connaissance. Elle ne se souvenait pas particulièrement de ce qu'elle faisait, elle devait sans doutes être en train de rentrer chez elle mais pour une raison inconnue elle avait été aveuglée par de la lumière. Elle avait dû faire un malaise, elle pensait avoir juste été surprise par un flash et avoir détourné les yeux quelques secondes, entre cet instant et la seconde à laquelle elle s'était rendue compte qu'elle était couchée par terre elle n'avait aucun souvenir et il ne lui semblait pas avoir manqué quoique ce soit.

Se redressant en tentant d'ouvrir les yeux, un peu craintive à l'idée que la place soit toujours trop lumineuse, elle constata au contact de ses mains avec le sol qu'elle n'était pas couchée sur le par-terre sale et tiède de la rue mais sur un banc de sable chaud, et à la lumière environnante qu'elle n'était pas en pleine nuit mais qu'au contraire la journée atteignait tout juste son terme avec les couleurs chatoyantes d'un ciel enflammé à l'horizon. Personne ne se trouvait sur la plage, ce n'était qu'une petite côte qui longeait des empilements de roches grises qui plus loin se transformaient en grottes côtières, et la mer se glissait lentement le long de cette côté, illuminée par le soleil couchant. Rien à voir avec les voitures et les passants hauts en couleur mais gris dans leur âme, bâtiments salis par les pluie d'été et le monde constant qui allait et venait entre les différentes places sans laisser la possibilité de se sentir seul, pas même quand on se rendait aux toilettes publiques où il y avait toujours un petit groupe de demoiselles qui prenait une pause maquillage en s'adonnant à un honteux commérage, à proximité des oreilles indiscrètes de préférence.

Il y avait bien une plage non loin de la où elle se trouvait auparavant... quel que fut l'endroit où elle se trouvait auparavant d'ailleurs, car elle n'en avait pas souvenir, peut-être s'était-elle cogné la tête et qu'on l'avait amenée là-bas pour respirer un peu. Enfin, cela aurait été logique, s'il y avait la moindre maison ou le moindre immeuble dans les alentours, hors elle semblait se trouver perdue en plein milieu de la nature d'après ce qu'elle voyait à proximité, pas même la moindre baraque à frite ne pointait hors du sable. Elle se frotta le crâne sous sa casquette, espérant trouver une bosse, mais rien, et pourtant la tête lui tournait. Elle se recoucha en fermant les yeux, réfléchissant pour tenter de se souvenir de ce qu'il s'était passé. Un tapotement sur le sable néanmoins se répétait chaque fois qu'elle se plongeait dans ses pensées, l'empêchant de se concentrer. Elle finit par se relever soudainement en fronçant les sourcils sur ses pieds desquels semblaient provenir le bruit, mais ils étaient parfaitement immobiles. En vérité, elle remarquait tout juste également qu'elle ne portait pas les mêmes chaussures que plus tôt, mais n'eut pas le temps de s'imaginer avoir été enlevée par un psychopathe car ses yeux retombèrent sur la réelle raison de ce tapotement.

Sortant de sous sa jupe droite blanche - elle qui pourtant jamais ne portait de jupes - une étrange forme, vert feuille sur le dos et blanc grisâtre sur la face visible de son point de vue, s'étirait jusqu'au bout de ses pieds puis se terminait en une sorte d'immense feuille à trois pointes du même vert. La chose tapait sur le sol doucement, puis se stoppa soudainement au même moment où Sky fut prise d'un frisson de surprise. Elle pinça les lèvres et écarquilla les yeux, les sourcils tant levé qu'il lui sembla que les mèches de part et d'autre de son visage - normalement longues et châtain mais qui étaient devenues courtes et blondes - se redressaient contre ses tempes à mesure que sa poitrine se gonflait d'air qui s'échappa très soudainement après de longues secondes de silence :

« Kyaaaaaaaaaaaaaaaah ?! »
Spoiler:
 



Feat. "Eridan Ampora" from Homestuck. (Fanarts by Emily Hu)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 90

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Dim 02 Aoû 2015, 20:25

La journée était liée à un petit vent frais d'été. Je courais dans les hautes herbes en fuyant vers la plage. J'étais tomber sur une embuscade de pokemon sauvage. La chance ne m'avait pas sourit. J'avais faim et presque plus d'énergie. Ses sale konetor ne semblait pas vouloir me lâcher. En essayant de les semés, j'avais réussi à en perdre deux. Seulement, trois suivait sans ce fatiguer mon rythme de course. Je sautais sur un rocher exposé en hauteur. Me tournant rapidement pour faire face à mes assaillants. Je grognais méchamment avant de lever la tête en avant. Des étoiles partaient en flèches vers Kenotor. J'en blesser deux qui tomber complètement raide sur le sol. Un grosse vague de poussière m'aveugla. Ce qui permis à l'autre pokemon de m'attaquer. Il fonça sur moi comme un boulet de canon. Me frappant de plein fouet. Je perdais l'équilibre et chuté tout le long de la falaises. Une simple attaque bélier m'avait envoyer au fond du trou. Je me tenais la tête entre mes deux pattes. Je couinais douloureusement à chaque fois que mon corps frapper la pierre. Ma respirations courtes s'arrêter à chaque choque. Finalement, ma course s'arrêta au bas des rochers. Je tombais sur un tas de sable amasser qui me servie d’amortisseur.

Je pense mettre réveille en fin de journée. Le bruit régulier de la houle frappant les rochers me tira de mon sommeil. D'un coup de patte, je me nettoyais le bout des oreilles. Je me secouais le museau puis en suivant le mouvement jusqu'au bout de la queue. J'étais en un seul et unique morceaux. Je sautais sur mes deux pattes arrière. Je me m'y trottiner tranquillement vers le port de la plage. La mer s'approcher un peu plus quand un bruit étrange m'attira. Je me cachais derrière une petite dune pour regarder discrètement. Je voyais un Vipelierre plutôt paniquer qui s'agitait dans tout les sens. Amuser, je m'approchais de ce Pokemon sans crainte. Il n'avait pas l'air dangereux comparé à ses méchants Kenotor. Juste assez étrange pour réagir comme si c'était la première fois qu'il se voyait.

''Tu vas bien ?''Demandais-je en m’asseyant sur mes pattes arrières.

Le museau en l'air en bougeant ma queue frénétiquement amuser. Une nouvelle rencontre semblait annoncer une nouvelle amitié. Je la regarderais de mes grands yeux marrons. Ma fourrure chantais claire se réchauffer au soleil. J'allais devoir me reposer si je voulais récupérer des forces. Et quoi de mieux que d'être avec un Vipelierre comme bouclier. Enfin, si encore ce Pokemon se calmer. Il avait un drôle d'air très différents des autres que j'avais rencontré jusqu'à là. D'un petit rire, je le questionnais :

''Tu n'as jamais vu un Vipelierre ? Ou une Vipelierre ?''

Mes yeux restaient poser sur elle en attendant qu'elle me réponde. J'avais les oreilles tendus écoutant avec attentions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 99
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Dim 02 Aoû 2015, 22:21

Il lui fallait retrouver ses esprits. Voyons, si 2x + 5 = 15 - 3x, alors 2x + 5 est forcément plus petit que 15 donc 2x doit être plus petit que 10, mais 15 - 3x ne peut être plus petit que 5, le résultat se situant donc entre 10 et 5 et sachant que 2x + 5 sera forcément impair puisqu'il correspond à l'ajout d'un chiffre pair puisque multiplié par 2 à un chiffre impair, c'est-à-dire 5, alors x est soit égal à 1 soit égal à deux pour parvenir à un résultat supposant que 2x + 5 = 7 ou 9, or si l'on retire un chiffre impair à 15 alors celui-ci devient un chiffre pair, aussi x ne pouvant être de ce fait un chiffre impair sinon 3x donnerait un résultat impair, x ne peut être qu'un chiffre pair donc x=2. Vérifions en posant le problème et en remplaçant les x : 2 * 2 + 5 = 15 - 3 * 2 ce qui donne 4 + 5 = 15 - 6 soit 9 = 9. Bon, en tous cas, malgré la situation abracadabrante, Sky n'avait pas complètement perdu le nord et parvenait toujours à faire ses calculs de tête. Elle soupira un court instant de soulagement, puis reposa les yeux sur sa queue. Oui, c'était bel et bien sa queue, mais si elle parvenait toujours à avoir un raisonnement logique elle doutait du fait qu'elle puisse être dans un rêve, ou alors ce rêve était anormalement réaliste. Elle pouvait jurer sentir chaque muscle se situant dans cette chose verte au bas de ses reins, ce ne pouvait être que la sienne donc, n'est-ce pas ? Ou alors son inconscient la poussait à croire que c'était à elle parce qu'elle en avait le désir et... non, définitivement non, elle aurait pu rêver avoir des ailes, avoir des oreilles d'animal mignon, mais une queue ? Jamais !

« Tu vas bien ?
-J'en ai l'air ?! »

Sky se retourna pour lancer un regard accusateur à celui qui venait de lui adresser la parole, mais le mouvement quelque peu violent lui arracha un vertige. Elle laissa échapper un léger gémissement en amenant sa main à son crâne, voyant quelque peu flou. Visiblement, sa perte de connaissance ne s'était pas faite sans quelques dégâts collatéraux. Elle ne s'était pas cognée, mais son esprit était encore ailleurs et elle devait reprendre un peu son souffle après ce soudain choc à son réveil. Ses capacités de réflexion avaient beau continuer à plein régime, ce n'était pas de même pour ses capacités physiques visiblement. Continuant de fixer un instant le bout de sa queue qui à présent lui apparaissait incroyablement floue mais qu'elle reconnue lorsque celle-ci remua sous l'effet de sa réflexion intense, elle ne mis que plusieurs secondes avant de relever la tête vers le nouveau-venu. Il n'avait pas encore repris la parole. Enfin, il ou elle, elle n'en avait pas la moindre idée, sans compter le fait qu'elle ne voyait plus du tout l'étrange personnage à ses côtés tant que sa vision restait trouble. Prise de quelques vertiges, elle se contenta donc de rester fixe et d'écouter.

« Tu n'as jamais vu un Vipelierre ? Ou une Vipelierre ? »

Un Vipelierre ? Sky réfléchit un instant, mais le nom lui était très familier : évidemment, puisque le soir-même de sa perte de connaissance, appelons cela ainsi puisque cela en avait tous les aspects en dehors du fait qu'elle ne savait pas où elle avait été téléportée, elle était de sortie à l'origine pour aller faire quelques courses et était parvenue à faire main-basse sur la dernière version sortie d'un jeu vidéo avant la fermeture du magasin qui le vendait. Elle écarquilla les yeux, sa main retombant alors qu'elle s'exclamait :

« Ma version blanche !! On va me la voler ! Oh, non non non, il faut que je me réveille et vite !! »

Je jetant sur ses genoux en serrant les dents, elle se mit à se pincer les bras en espérant se réveiller et donc parvenir à remettre la main sur son sachet, mais son action ne fit que résulter en une série de marques rouges sur sa peau blanche. Elle prit un air désespéré, combattant le vertige qui revenait à l'assaut et la fit retomber sur le séant.

« Nooon, il m'avait coûté tout mon argent de poche... ! »

Soupirant d'un air boudeur, elle resta encore un instant silencieuse avant de retourner la tête vers son interlocuteur, si cependant il nous était possible de le qualifier ainsi puisque pour l'instant il était le seul à avoir émis une communication envers elle, chose qui était restée à sens unique jusqu'à présent. Elle tenta de détailler son visage, mais sa vision était encore floue, aussi tout ce qu'elle parvint à déceler après quelques secondes d'attente furent un col de fourrure élégante et deux grandes oreilles pointues, aussi grandes que celles d'un lapin mais différentes dans la forme. Elle connaissait cette forme... Sa gorge se serra alors qu'elle prenait un air paniqué, pointant du doigt l'étranger :

« Ev-evo-evo-vo-voli ?! »



Feat. "Eridan Ampora" from Homestuck. (Fanarts by Emily Hu)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 90

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Lun 31 Aoû 2015, 16:32

Ce Pokemon ne semblait pas être dans son assiette. Non seulement, il disait des truc étrange mais agissait de manière complètement aléatoire. C'était un miracle qui ne lancer pas une attaque sans la contrôler. Je la laissais faire en rigolant amuser. C'était comme un cinéma sans écran. Elle agissait de manière complètement loufoque. Je devais usée de tout mon sang froid pour évité d'exploser de rire. Elle ce tourna vers moi. Elle ne semblait pas vouloir me crier dessus comme la première fois. Son regard se remplis d'effrois en pointant son doigts vers moi comme si j'étais un pokemon baveux. Elle se mis à paniquer complètement en bafouillant :

« Ev-evo-evo-vo-voli ?! »
« Oui ? Qu'est ce qui as tu en as jamais vus aussi ? »

Je laissais un petit rire m’échapper avant de me rendre compte que le soleil commencer déjà à pointé vers la soirée. Je me redressais en me penchant légèrement vers ma nouvelle amis :

« Tu viens avec moi ! On va rejoindre les copains! »

Retournant mon bout de museau vers la Vipelierre en lui indiquant le chemin à suivre pour retourner au village Pokemon. On avait a marcher un petit peu mais, ça devait être sympathique. On pouvait faire connaissance de cette manière. De plus, j'allais pouvoir comprendre ce que ça voulait dire ''Version Blanche'' et ''faut que je me réveille vite''. C'était stupide, elle était déjà réveillé. Je ronronnais avec un air amuser avant de commencer à poser des questions :

« Alors ? Tu as bien dormis sur la plage ? Tu t'es fait piqué t'as baie blanche par d'autre pokemon ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 99
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Mar 01 Sep 2015, 00:06

« Oui ? »

Cette réponse quasi-immédiate avait le mérite d'être claire, nette et précise, mais aussi de réveiller à nouveau les vertiges de Sky mais cette fois-ci non pas à cause de son réveil soudain mais plutôt à cause de ce qu'elle découvrait ici. Ce qui était sûr, c'est qu'elle ne dormait pas, parce que passait encore la douleur des pincements sur ses bras qui pouvaient parfaitement survenir dans un rêve, mais avoir des vertiges dans un rêve ? C'était bien trop capillotracté pour Sky, mais elle devait l'admettre : elle se trouvait à l'instant soit face à un cosplayeur psychopathe qui l'avait cosplayée elle aussi, soit - et ceci le mouvement naturel de sa queue semblait bien mieux l'appuyer - elle venait de tomber dans un jeu. Dans le jeu ? Ou dans le monde du supposé jeu ?

« Qu'est ce qui as tu en as jamais vus aussi ?
-Aussi ? Euh... non enfin... déjà vu... si on compte par photos... »


Sky n'osait pas vraiment avouer que c'était d'un jeu qu'elle connaissait l'Évoli en question. Elle regarda le ciel, se sentant presque perdre connaissance mais la voix de l'étranger la gardait éveillée. Elle commençait à pouvoir détailler des yeux les contours des nuages dans le ciel flamboyant du soir. Le visage de l'autre apparaissait peu à peu dans son champ de vision également, l'Évoli s'étant penché par dessus elle. Elle plissa les yeux, voulant tenter de se le décrire, mais n'en eut pas le temps :

« Tu viens avec moi ! On va rejoindre les copains !
-Les... copains ? »

Sky suivit des yeux l'endroit que lui indiquait l'autre, mais ne voyait qu'un chemin sans rien à l'horizon. Enfin, il fallait avouer que l'horizon n'allait pas bien loin, puisque la plage s'arrêtait à une cinquantaine de mètres pour être remplacée par une pente verdoyante au milieu de laquelle se dessinait un chemin de terre et qui montait au delà du champ de vision de la Vipélierre. L'Évoli commençait déjà à partir. Suivre cet inconnu ? Sky fixa une fois de plus son nouveau corps, tirant sur sa veste verte au col jaune vif. Est-ce qu'elle avait seulement le choix ? Elle ne connaissait pas cet endroit, et rêve ou réalité elle n'avait nul par où aller et l'autre semblait connaître les lieux. Si c'était un rêve, rien de bien grave ne pouvait arriver ; si c'est la réalité, ce qui semblait plus vraisemblable, elle redoutait qu'il lui arrive bien pire en restant ici qu'en suivant son interlocuteur. Elle finit par hocher la tête, plus pour elle-même que pour le supposé lui : sautant sur ses jambes, elle s'assura d'avoir de l'équilibre et de mieux voir, secoua un peu la tête pour se remettre les idées en place puis se mis à trainer les pieds derrière Évoli. Elle serra les lèvres, angoissée par sa situation, et espérant trouver des réponses. En attendant, c'était plutôt son interlocuteur qui en attendait :

« Alors ? Tu as bien dormi sur la plage ? Tu t'es fait piquer ta baie blanche par d'autres pokémons ? »

Sky releva la tête vers Évoli, clignant des yeux.

« Une... baie blanche ? »

Elle chercha un instant dans sa mémoire : connaissait-elle la moindre baie blanche ? La baie pêcha lui vint bien à l'esprit mais elle n'était pas réellement blanche, ou encore la baie lichii mais celle-ci était affreusement rare. Elle rougit. Elle hésitait depuis un peu trop longtemps maintenant pour mentir en disant qu'elle s'était en effet fait voler une baie, Évoli se douterai de quelque chose. Elle esquissa un sourire jaune.

« Ah... ah, non, je n'ai pas perdu de baie j'ai... euh... rêvé... »

Puisque l'autre semblait penser qu'elle avait dormi, autant poursuivre sur cette voix. Elle se gratta l'arrière de la tête, réfléchissant rapidement à un moyen d'éviter de devoir donner plus d'explications. Elle se voyait très mal expliquer la vérité, après tout les personnages des jeux lui semblaient bien trop naïfs et elle ne se lancerait pas à se présenter trop sincèrement à un potentiel ennemi. Elle broda :

« En fait... je me suis évanouie... Je... je crois que je fuyais ? ... En fait mes souvenirs sont flous... »

Un grognement survint soudain. Cette fois-ci, son visage devint rouge écrevisse en reconnaissant le son.

« Et je pense que je meurs de faim... »

Elle secoua la tête pour tenter de changer un peu de sujet tandis qu'ils quittaient enfin la plage, se disant qu'il était inutile d'attiser sa faim tant qu'ils n'avaient rien sous la main pour se nourrir. En attendant un peu, ils atteindront peut-être un village, si tout se passait comme prévu. Merci la nintendo ds...

« Et euh... tu faisais quoi sur la plage ? »

Quelle question étonnamment pertinente.



Feat. "Eridan Ampora" from Homestuck. (Fanarts by Emily Hu)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 90

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Dim 17 Jan 2016, 19:48

Je ne comprenais pas réellement ce pokemon. Bien qu’il ne me semblait pas dangereux. Elle avait un comportement bizarre. Ses réactions était complètement paniquer et ne semblait pas comprendre ce qui se passer autour d’elle. Cette vipelierre avait peut-être était attaquer et une des attaques l’avait rendu confus. Ce qui expliquerait pas mal de choses mais, pas toute ses histoires de baie blanche. Enfin, laissons tomber, je n’avais pas la tête à réfléchir. Me retournant pour la regarder. Je marchais en arrière en jettant de temps en temps des regards pour évités de me prendre une pierre ou un arbre. Je sais sur une plage ce n’est pas possible ! mais je le fait quand meme par habitude. Je n’ai pas tellement envie de prendre un bain. L’eau de la mer est froide à la tomber du jour. M’approchant un peu pour mieux la regarder, j’étais amuser par ses réaction.

« Tu t’es peut-être évanouie après t’être fait attaquer par des Pokemon ? Y en a qui ont souvent les nerfs à vif et ne se gêne pas pour les laissais exploser. »

Je la regardais fixement avant de me rappeler d’un détaille.

« Tu avais faim pour rêvé de baie blanche ? »

Un bruit étrange m’arrêta complètement. C’était assez surprenant que le timing était parfait. C’était un grognement sauvage, impressionnant d’ailleurs. Je n’avais jamais entendu un ventre parler autant. La jeune fille rougis jusqu’au oreille en m’avouant avoir faim. Je me retenais de rire avant de chercher autours de moi. On était rentré dans la forêt. Des arbres à perte de vu cacher un peu les rayons du soleil. La route de terre était tracer avec des pierres délimitant le chemin. En cherchant bien, la route contuisait à un excalier en pierre qui grimper le long d’une coline. On était presque arriver quand je trouve enfin ce que je voulais. Je sortais hors du santier pour aller ramasser des fruits sur une buissons. Revenant tout content les mains charger de nourriture :

« Tiens des baies sitrus ! Ca devrait te permettre de tenir jusqu’à la maison ! »

J’en croquer une aussi pour pouvoir récuper un peu d’énergie. Les keunetors ne m’avait pas louper. Je deteste ses sortes de gros hamster sauvage au caractère mal foutus et qui grogne pour rien quand on fait un petit tours sur leurs territoires. Je finissais mon fruit en me léchant les doigts :

« Je me suis fait poursuivre par une famille de Keunetors parque ma tête ne leurs revenaient pas ! » fait la moue comme un gamin « c’était des monstres avec leurs attaques, j’ai faillis me prendre un coup de boule à plusieurs reprises »

Tout en parlant, je mimais mes paroles pour essayer de la faire réagir. J’exagérais un peu les situations. Mais qui n’a jamais rendu plus dramatique une scène de sa vie simplement pour se sentir moins ridicules. Pas vous ? Ben vous en avez de la chance.

« J’espère qu’on fera pas de mauvaise renconte avant de rentré a la maison » fis-je dans un demis soupire.

J’aurais peut-être pas du parler si vite. Un bruit attira mon attentions provenant d’un buissons devant nous. Les feuilles bougeaient sans le vent et une silhouette apparut. Nonnnn…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 99
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Sam 13 Fév 2016, 01:40

Le regard d'Évoli pétilla à l'entente du ventre affamé de Sky, contribuant à sa frustration de ne pas être parvenue à le calmer à temps. Elle détourna les yeux mais le pokémon parvint tout de même à se retenir de rire malgré son sourire très étiré, et s'éloigna de plusieurs pas en trottant. Sky l'observa faire avec surprise, détaillant par la même le paysage qu'ils avaient rencontré : après l'embranchement dans le petit chemin de terre qui remontait depuis la plage, ils avaient tourné le dos à une immense plaine d'herbes verdoyantes et hautes pour pénétrer dans une forêt. Celle-ci semblait sombre, mais entre le feuillage touffu des grands arbres les rayons du soleil parvenaient à pointer le bout de leur nez pour venir décorer de paillettes un sentier terreux qui semblait avoir été soigneusement tracé. Permettait-il de parvenir à un village peut-être ? Ou n'était-ce que dû aux passages réguliers de pokémons ? Cela semblait peu probable puisque des pierres avaient été minutieusement déposées le long des bordures de route. En vérité, plusieurs mètres au devant et éclairé des quelques rayons de soleil, un escalier de pierre se dessinait, laissant supposer qu'il y allait avoir un bon bout de chemin d'ascension. Sky laissa paraître le doute sur son visage quand Évoli revint alors, ayant visiblement trouvé un buisson près du chemin et portant plusieurs baies dans ses mains.

« Tiens des baies Sitrus ! Ça devrait te permettre de tenir jusqu’à la maison ! »

Sky détailla la baie que lui mit alors son compagnon de route dans la main. Elle était plus grosse qu'elle ne se l'était imaginé lorsqu'elle jouait aux versions qui en donnait un aperçu avec les concours pokémon, en vérité elle était suffisamment grosse pour devoir être croquée plusieurs fois avant d'être finie, un peu comme une poire bien que cela ait plus la forme d'une gourde japonaise ou à une sorte de citron, comme un mélange des deux. Elle regarda Évolie qui avait déjà fini sa sienne et se léchait goulument les doigts, visiblement requinqué par ce simple goûté.

« Je me suis fait poursuivre par une famille de Keunetors parce que ma tête ne leur revenait pas !, expliqua-t-il avec une moue. C'étaient des monstres avec leurs attaques, j'ai faillis me prendre un coup de boule à plusieurs reprises. »

Sky lui adressa un sourire désolé, rassurée tout de même de se dire que cette simple petite baie l'aurait au moins soigné de ses blessures si la baie Sitrus avait bien l'effet escompté. Elle regarda le fruit un instant, hésitante : elle n'avait jamais réussi à imaginer le goût de cette baie lorsqu'elle en lisait la description sur ses jeux. C'est vrai quoi, que voulait dire "une saveur pleine" ? Lorsqu'on parlait d'aspérité ou d'épices, elle en connaissait un bout, mais elle n'avait jamais eu la moindre idée de comment imaginer un tel goût. Retenant une grimace, elle s'essaya tout de même à approcher le fruit de ses dents blanches et les planta un bon coup dedans pour ne pas faire marche arrière au dernier instant. La saveur de la baie envahi sa bouche et sa gorge : la baie Sitrus était très dure à croquer aux premiers abords comme une pomme, mais libérait un corps beaucoup plus juteux et dont la chaire était une véritable surprise. Elle était tendre, mais à la fois révélait un véritable cocktail de goût, mêlant douceur et amertume, sèche et acide à la fois, et avec juste ce qu'il faut de sucre. Ravie par cette découverte, Sky s'empressa de donner les coups de dent restant pour dévorer la baie, ne pouvant retenir son enthousiasme gustatif. L'Évoli semblait bien moins insouciant, lâchant un soupir à demi retenu.

« J'espère qu'on fera pas de mauvaise rencontre avant de rentrer à la maison. »

Sky tourna la tête vers son accompagnateur dont les yeux étaient à présent fixés sur un buisson près des escaliers. Elle n'entendit pas le bruissement de feuilles, ou plutôt n'y prêta pas attention, bien trop concentrée sur le sujet soulevé. Il faut dire qu'elle avait du mal à imaginer comment fonctionnait ce monde malgré ses quelques connaissances, elle ne voulait pas s'avancer après toutes les nouvelles choses qu'elle venait de découvrir.

« La maison ? T-tu habites près d'ici ? Comme en ermite dans la forêt ou un truc du genre ? »

Elle aurait préféré se tromper et qu'il s'agisse d'un lieu plus habité, mais elle s'attendait à tout pour le moment, ne sachant comment appréhender la suite des événements. Voyant cependant que l'intéressé ne semblait pas décidé à lui répondre, elle lui adressa un regard sévère, fronçant ses sourcils ainsi que son nez en trompette au milieu de son visage de porcelaine.

« Hé, tu m'écoutes ? On connait pas la galanterie par chez vous, les femmes sont mal vues c'est ça ? »

Toujours aucune réponse, mais cette fois-ci elle remarqua qu'ils avaient cessé d'avancer depuis un bon moment à présent. Un bruit se fit entendre, lui arrachant une grimace exagéré. Elle ferma les yeux avec un air dépité.

« Mon dieu, non, ne me dis pas que je me retrouve à vivre le cliché d'avoir derrière moi un ennemi et que tu vas me crier dans deux secondes de courir... »



Feat. "Eridan Ampora" from Homestuck. (Fanarts by Emily Hu)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 90

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Sam 13 Fév 2016, 13:27

Elle parler beaucoup pour un Pokémon qui se trouver en forêt. J’approchais mon museau du buisson près à attaquer. Je pensais qu’elle aller comprendre la situation mais non. Elle continuerait de parler encore et encore. Ce n’est pas possible d’être autant bavarde surtout dans une situation de danger. Ses instinct de Pokémon ne lui disent rien ou elle a pris un sacrée coup sur la tête. Par reflexe je reculer d’un bon quand la silhouette apparut. Dans l’ombre, on avait du mal à dessiner ses traits et surtout ses intentions. Si c’était un Pokémon peureux on pourrait s’en sortir sans fuir ou combattre. Je grognais un peu et me retenais de dire au vip lierre de ce la fermer.

« Mon dieu, non, ne me dis pas que je me retrouve à vivre le cliché d'avoir derrière moi un ennemi et que tu vas me crier dans deux secondes de courir...  »

Les personnes sortir pour être éclairée par un faible rayon de soleil. Je forcer les sourcils et me ruée sur elle sans attendre.

« Salamèche ! »

Je m’accrocher à lui comme un petit koala. Le visage tout sourire et les yeux pétillant. C’était un garçon de deux tête de plus que moi. Il était légèrement plus fin aussi, Salamèche avait les cheveux rouge long attacher en queue de cheval. Des mèches tombées sur son visage fin. Son trait était doux avec des yeux brulant d’une flamme de curiosité. Je souriais en frottant ma joue contre la sienne. Le pauvre Pokémon essaya de m’éloigner en rallant :

« Stop ! Lâche-moi ! Je vais tomber ! »

Aussitôt dis aussitôt fait, on se retrouver tous les deux par terre. Moi, en train de ronronner sur son torse. Et lui en train d’essayer de me faire lâcher prises. Dans nos chutes on avait fait tomber plusieurs baies par terre. Je comprenais mieux pourquoi il sentait bon. Trop bon même. C’était sa faute d’avoir cueillis autant de nourriture. D’un air victorieux, je me relevais en dansant sous le regard certain désabusé de voilière. Je lui jetais un regard désolé avant de prendre un air sévère pour Salamèche. Mais je m’arrêté directement en voyant le regard noir qu’il me lança. Je me tournais rapidement vers Vipelière comme bouée de sauvetage :

« Je te présente Vipelière ! On sait rencontrer à la plage et comme elle n’avait nul par où dormir cette nuit, je l’ai invité à la Maison ! »  

Salamèche se releva pour détailler la jeune fille. Tout d’abord méfiant, il la scruta sous toute la couture. Finalement, après cet examen, il lui sourit de manière chaleureuse en s’approchant d’elle.

« Je suis désolé pour cette rencontre, je ne voulais pas te faire peur ! » Il me fit signe et commença à partir devant

Je m’approcher de la Vipélière pour lui faire signe et continuer le chemin en portant un sac de Baie

« Pour répondre à tes question,  je n’ai rien contre les femmes ou les hommes en particulier et…

Je gravis la première marche d’un escalier en souriant :

On est un petit groupe de Pokémon vivant en paix en haut de ces collines. C’est un peu comme une ville où des Pokémons souhaitant vivre entre eux le peuvent ! »

Me retournant, je commençais à monter les marches jusqu’à arriver à au sommet où une grande plainte verdoyante était éclairée par le soleil couchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 99
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Dim 14 Fév 2016, 13:05

Hors-RP:
 

Évoli fixait Sky avec l'air de dire qu'elle parlait trop, mais comment voulait-il donc qu'elle ait compris ce qu'il se passait si, depuis plusieurs secondes déjà, elle tournait le dos au sujet de l'action. Prudemment, lentement, avec toute la méfiance du monde la jeune femme se retourna, fixant ses yeux noisettes sur la forme sombre qui venait de s'élever derrière elle. Il était grand... très grand. Ce n'était pas comme faire face à une petite boule de poil comme dans les jeux... Elle déglutit avec difficultés. Si elle avait la console entre les mains elle serait en train de frapper le bouton "Fuite" à répétition. En fait, elle n'avait pas vraiment peur, se disant que les pokémons vivant en forêt étaient moins à craindre que d'autres plus tardifs dans une aventure. Non, c'était plutôt...

« Oh putain ça m'gonfle...
- Salamèche ! »


Quoi ? Sky n'eut pas le temps de calculer d'éventuelles situations de danger que son compagnon de route venait de passer prestement à côté d'elle pour sauter au cou de l'étranger. Oh génial, maintenant on trouve des Salamèche en forêt ! Bon heureusement il était un allié visiblement. Sky se retourna, mettant ses mains sur ses hanches en penchant la tête d'un air perplexe : une véritable tour de Pise venait de se former sous ses yeux, Salamèche ayant visiblement du mal à tenir sur ses pieds avec Évoli à son cou.

« Stop ! Lâche-moi ! Je vais tomber ! »

Et patatra. Elle n'avait jamais vu une prémonition se réaliser aussi vite en tous cas, les deux jeunes hommes se trouvaient à présent par terre dans un enchevêtrement de bras et de pieds. Des baies rebondirent en tous sens, roulant et glissant de toutes parts. Sky se baissa pour ramasser une baie Oran qui venait de rouler à ses pieds et la fit rebondir dans sa main tout en observant les deux curieux personnages qui l'accompagnaient. Évoli se redressa d'un bond et se mis à danser. Quelle énergie... Sky se concentra plutôt sur Salamèche : il était grand, très grand, elle aurait difficilement imaginé cela d'un simple Salamèche ; d'ailleurs comment évoluaient-ils ici en étant humains ? Il avait de longs cheveux rougeoyants un peu de la couleur de la peau du lézard dans les jeux, des cheveux attachés en une longue queue de cheval mais dont les mèches n'étaient pas égales, faisant que nombre d'entre elles retombaient sur son visage, fin une fois de plus à la grande surprise de la jeune Vipelierre. Au moins, il gardait ses grands yeux curieux, seul point familier selon elle... Enfin, actuellement son regard était foudroyant à l'égard de son ami qui indiqua donc Sky :

« Je te présente Vipelierre ! On s'est rencontrés à la plage et comme elle n'avait nulle part où dormir cette nuit, je l'ai invitée à la Maison ! »

Sky s'apprêtait à rétorquer quelque chose mais fut arrêtée par Salamèche qui s'avança vers elle. Son regard était pénétrant. Quoi ? Qu'est-ce qu'il lui voulait ? Elle était à deux doigts de lui aboyer dessus lorsqu'il se décida enfin à se redresser avec un sourire... comment dire... chaleureux.

« Je suis désolé pour cette rencontre, je ne voulais pas te faire peur ! »

Une fois de plus Sky n'eut pas le temps de répondre ce qu'elle voulait, Évoli et Salamèche avaient leur propre rythme auquel elle n'était pas encore habitué et le premier avait déjà réuni les baies dans un sac pour commencer à partir. Il s'arrêta cependant à son niveau pour lui répondre :

« Pour répondre à tes question, je n'ai rien contre les femmes ou les hommes en particulier et... On est un petit groupe de Pokémons vivant en paix en haut de ces collines. C’est un peu comme une ville où des Pokémons qui souhaitant vivre entre eux le peuvent ! »

Disant cela il avait commencé à monter les marches de l'escalier de pierre, mais Sky avait enfin trouvé le bon timing pour parler et cria ses mots :

« Vous allez me laisser parler oui ?! »

Visiblement exaspérée, elle se dirigea vers Salamèche en le poussant du bout du doigt à plusieurs reprises, l'air visiblement sévère.

« De une, Mônsieur, je n'ai pas eu peur mais je suis outrée par votre manque de jugeote, quand on reconnait un ami on l'interpelle au lieu de faire l'anguille ! Comment pourrais-je avoir peur de toutes façons d'un petit lézard ridicule ! Quant à toi... »

Elle se retourna vers Évoli, explosant librement à présent qu'elle pouvait enfin s'exprimer sans avoir à regarder la situation se dérouler bêtement devant ses yeux.

« Je n'm'appelle pas Vipelierre espèce de boule de poils, mon nom est Sky ! Et il va falloir que tu apprennes à comprendre le second degré car je ne compte pas t'expliquer toutes mes plaisanteries à longueur de journée, ce serait pathétique pour des Pokémons de s'arrêter à des soucis de mâles et de femelles ! »

Enfin calmée, elle passa devant Évoli en levant le nez d'un air hautain et exaspéré.

« J'vous jure, j'ai l'impression d'être coincé dans un avatar de joueur muet avec vous... Je ne me laisserai pas marcher sur les pattes, croyez-moi ! »

À présent apaisée, elle se remit à penser tranquillement et à pouvoir réfléchir. Une image lui passa par l'esprit : il était vrai qu'elle avait déjà joué à quelque chose qui ressemblait à tout cela. Le réveil sur une plage, les pokémons dans un village... Elle s'arrêta après quelques marches et se retourna vers ses deux accompagnateurs, l'air intrigué radicalement différent de la mine sévère qu'elle avait plus tôt et qui était pour le moins terrifiante.

« Dites, par hasard, votre village, il contiendrait pas une guilde d'explorateurs de donjons mystères ou un machin du genre ? »



Feat. "Eridan Ampora" from Homestuck. (Fanarts by Emily Hu)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Heathcliff

avatar

E-mails : 99
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Dim 28 Mai 2017, 00:15

Aucune réponse, Evoli semblait juste tellement tendu qu'il aurait pu bondir tel un ressort par dessus la tête de Sky et tout de même atterrir élégamment de l'autre côté, mais l'instant n'était ni à la rigolade ni au spectacle. Les yeux du pokémon étaient rivés sur la silhouette qui se trouvait derrière la jeune vipélierre qui se retourna, très lentement mais surement, vers la personne alors apparue. Une véritable montagne se découpa dans son dos, un homme de grande taille qui n'avait rien à voir avec l'adorable Evoli légèrement plus petit que Sky, non ici c'étaient près de deux têtes qui séparaient Sky du haut du crâne de l'inconnu. Un éclair brun passa à côté de Sky, faisant voler le foulard de la demoiselle qui poussa un cri en sentant ainsi Evoli bondir avec rage vers l'ennemi, la faisant pivoter et tomber sur le séant aux pieds de l'inconnu.

« Haa !!
-Salamèche ! »


Hein ? Evoli n'avait absolument pas attaqué l'inconnu qui n'en était plus vraiment un dans la tête de la nouvelle blonde, non il s'était juste accroché à lui comme à un arbre à chat et s'appliquait à le fait pencher d'avant en arrière alors que ledit Salamèche tentait tant bien que mal de maintenir ses pieds sur la terre ferme, ses sourcils foudroyant la tête brune de son partenaire au travers des mèches rougeoyantes de sa crinière.

« Stop ! Lâche-moi ! Je vais tomber ! »

Et patatra, Sky n'était plus seule à terre à présent. Elle regarda d'un air dépité les deux idiots qui se trouvaient dans la poussière à se câliner l'un l'autre, ou plutôt le drôle de renard câlinait de force le gros lézard qui essayait vainement de se débarrasser de cette prise involontaire. Sky jeta ses bras derrière elle, ramena ses genoux vers son corps et d'une poussée se redressa pour regarder de haut ces deux maladroits tout en détaillant les alentours : la montagne de muscles - pardon - Salamèche semblait appliqué à récupérer des baies car en effet on en trouvait partout à terre à présent, de toutes les formes et les couleurs. La jeune vipélierre se baissa pour en ramasser certaines, fixant d'un air accusateur Evoli : ne pas prévenir de l'arrivée d'un allié, manquer d'attaquer Sky dans son bond et finalement faire tomber la récolte de Salamèche, bravo l'artiste ! Enfin, ce regard était plus pour le principe et pour cacher sa frayeur que pour réellement l'accabler... Evoli et Salamèche parvinrent enfin à se relever après un bond victorieux du premier.

« Je te présente Vipelière !, annonça-t-il joyeusement à Salamèche en indiquant son accompagnatrice. On s'est rencontrés à la plage et comme elle n'avait nulle part où dormir cette nuit, je l'ai invitée à la Maison !
-... Hein ? »


Sky regarda tour à tour Evoli et Salamèche. La Maison, une fois de plus ? Attends, ces deux-là habitaient ensemble ? Comme par réflexe, la jeune vipélierre ramena ses bras de part et d'autre de son corps en signe d'extrême pudeur : dormir avec deux hommes ?! Et puis quoi encore ! Salamèche semblait par ailleurs s'amuser à détailler Sky qui dans cette position se sentait encore plus heurtée dans sa sensibilité. Dormir avec ce géant, jamais de la vie ! Il lui sourit chaleureusement tout en s'approchant d'elle, ce qui eut pour effet de faire faire un bond en arrière à la vipère.

« Je suis désolé pour cette rencontre, je ne voulais pas te faire peur !
-Je n'ai pas eu peur !! »
, s'écria Sky avec colère, soufflant telle une véritable vipère à l'encontre du lézard.

Celui-ci cependant ne se laissa pas impressionné et se retourna, commençant à reprendre le chemin avec Evoli sur les talons. Sky soupira avec exaspération, s'abaissant pour ramasser quelques baies encore pour les aider et marcha doucement en leur direction. Quelque chose clochait néanmoins, il lui semblait que les buissons remuaient toujours, et malgré le vent constant de la forêt l'agitation était tout de même persistante et trop forte à son goût. La reptile s'arrêta et tourna la tête vers le buisson alors qu'Evoli passait à côté d'elle avec le sac de Salamèche qu'il avait à nouveau rempli des baies au sol.

« Pour répondre à tes question, fit-il à son encontre au passage, je n’ai rien contre les femmes ou les hommes en particulier et… On est un petit groupe de Pokémons vivant en paix en haut de ces collines. C’est un peu comme une ville où des Pokémons souhaitant vivre entre eux le peuvent ! »

Sky fixa tour à tour Evoli qui montait les marches d'un escalier au milieu de la forêt en quelques petites bonds et le buisson qui tanguait de droite à gauche de plus en plus. Ni Salamèche ni Evoli ne semblaient s'en soucier.

« J-je plaisantais sur la mysogynie voyons !!, s'agaça Sky avec embarras. Comme si des pokémons pouvaient avoir des soucis entre mâles et femelles, franchement... Mais, euh... Salamèche ? Evoli ? Je crois que... »

Sky n'eut pas le temps de s'exprimer alors que ses deux accompagnateurs atteignaient le haut des escaliers que soudain une masse sombre s'extirpa d'un bond des buissons et retomba avec lourdeur sur la vipère qui poussa un cri strident au dessus des arbres, cri qui fut accompagné d'un autre un peu plus aigu encore et du vacarme de la chute qu'avait entraînée cette attaque sortie de nulle part. A nouveau les baies furent envoyées de toutes parts alors que Sky se retrouvais étalée à terre, étourdie sous le poids d'un nouvel inconnu qui se redressa avec une plainte.

« Fhunyuuuh ! »

L'inconnue, car c'était en vérité une jeune femme, se redressa avec cette plainte adorable ramenant ses mains à ses fesses avec les joues gonflées. Attends... Non, elle ne gonflait pas les joues, il semblait que cette demoiselle qui devait avoir sans doutes l'âge de Sky était une petite rondouillarde, pas non plus disgracieuse, au contraire ses petites joues rondes lui donnaient un air plus mignon encore et son corps restait parfaitement équilibré avec une taille étrangement fine entourée d'une imposante poitrine et de puissantes cuisses sur ossature lourde. En résumé, malgré son air adorable cette demoiselle aux cheveux bleus coiffés en deux énormes anglaises retombant sur ses épaules était incroyablement lourde et n'avait eu aucun mal à sonner Sky dans son bond. De sa coiffure d'un bleu éclatant dépassaient deux oreilles rondes de même couleur à l'intérieur rose, la demoiselle à la peau de porcelaine et aux joues rosées ne semblait pas inconnue à Sky, surtout quand elle vit dépasser de sa jolie robe au haut bleu, ornée d'un jabot blanc et se scindant en deux voiles bleus sous les hanches pour dévoiler une doublure blanche à dentelle bleue, une queue étrange noire, longue et tordue s'achevant en une grosse balle aussi bleue que la coiffure de la demoiselle.

Oui, Sky savait très bien ce qu'était cette gourmette qui lui était tombée dessus... C'était une incroyable malpolie qui venait de l'écraser de tout son poids ! La demoiselle rabaissa ses yeux pour regarder ce sur quoi elle était tombée et son visage fut aussitôt accablé d'une expression de terreur, deux petites larmes naissant aux coins de ses yeux noirs. Actuellement, les yeux de Sky étaient rivés sur elle en une expression de rage indescriptible.

« Hic ?!
-Bouge de là espèce d'incapable !!
-Hiiiii !! »


D'un bond, la demoiselle bleue libéra Sky mais n'en attendit pas plus pour détaler dans les escaliers, la vipère se redressant aussi vite pour la poursuivre. Elle couru ainsi jusqu'en haut des escaliers avec la reptile sur les talons et se précipita derrière Salamèche en criant, se cachant contre lui pour fuir la vipélierre qui, en arrivant en haut des escaliers, trébucha lamentablement et s'étala de tout son long devant Evoli en ratant son attaque directe de la boule bleue qui tremblotait derrière le gros lézard orange.

« Je suis désolééééée !, s'exclama la souris bleue d'une voix tremblante.
-Gh... Si je t'attrape je te bouffe !
-Heiiiin ? Mais j'ai pas fait exprèèèès ! »


Sur cette exclamation déchirante alors que Sky se frottait le visage devenu poussiéreux dans sa chute, la demoiselle bleue se mit à chialer bruyamment en tremblotant de la tête aux pieds, arrachant une mine ahurie à la vipélierre qui en oublia presque sa colère tant elle ne s'attendait pas à une telle réaction de la part de celle qui avait presque failli la tuer sous son poids en lui sautant ainsi dessus.



Feat. "Eridan Ampora" from Homestuck. (Fanarts by Emily Hu)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 90

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Jeu 08 Juin 2017, 21:02

Maril arriva comme un cheveu dans une soupe. Mais le genre gros cheveux qu’on ne souhaité pas vraiment trouver. Je reculer légèrement en regardant les deux jeunes filles superposer l’une sur l’autre. L’un ayant une bien meilleur position que l’autre. Après tout, je ne connais pas beaucoup de pokemon qui préféré être en-dessous d’une enclume. Salamèche fut réactif pour venir aidée la jeune demoiselle afin de libéré la pauvre Vipélierre. Il la souleva malgré tout ce poids qui la pousser à rester sur la tête de la deuxième demoiselle. Je me glissais pour venir aider celle qui était toujours à terre. Mais, elle ne semblait pas avoir de difficultée pour ce redressé toute seule – comme une grande fille. En une seconde, on retrouva les deux filles en train de courir comme deux folles lors des moments de solde. Salamèche et moi restons hors de ce combat avant de nous faire attaquer. (On n’est pas fou, on veut ne pas crever)

Finalement Maril se réfugia courageusement derrière Salamèche qui se sentait un peu désemparée. La petite fille bleue arrivait à le faire basculée en l’attrapant par les poignées d’amour. Il fit une petite moue en voyant la Vipélière arrivait en menaçante et près à attaquer. Heureusement, par chance – ou pas – la demoiselle est bien plus maladroite. Elle finis à mes pieds.


« Je suis désolééééée !
- Gh... Si je t'attrape je te bouffe !
-Heiiiin ? Mais j'ai pas fait exprèèèès ! »

Je l’aidais à ce relevais pendant que Salamèche calmer notre bouboule. Pendant qu’il gérée la crise de larme, je me préoccuper de calmer les foudres assasins de notre nouvelle amis. Et essaye couragement de faire les persentations :

« Excuse là, elle est du genre… très maladroite … » pour ne pas dire carèment dangereuse pour tout ceuux qui l’entoure « C’est Maril ! elle vie avec nous ici … »

Je m’écartais pour lui laissais la vue sur notre petit nid douillet. Il s’agissait d’un petit village en haut d’une coline. De nombreuses huttes où vivait différent pokemon. Un petit pichu courrait vers son amis racaillou tendis que deux levanard discutais plus loins. Puis je la guider jusqu’à Salamèche et Maril en gardant une distance de sécurité :

« Voilà Maril que tu as connus de façon particulière, et là bas du as aussi Flotajou, Draco et plus loin notre chef. »

Je souriais en passant devant elle :

« Bienvenus ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 99
Age : 21
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   Dim 03 Sep 2017, 20:10

Sky regardait tour à tour Evoli et la petite dame bleue, ne parvenant pas à savoir comment réagir dans une telle situation. La curieuse inconnue pleurait toutes les larmes de son corps, et elle n'aurait su dire si cela était un jeu de rôle et qu'elle versait donc d'énormes larmes de crocodile, ou si elle était parfaitement sincère et qu'elle venait donc de blesser une petite fille dans un corps de femme qui en était devenue inconsolable. Pourtant, personne ne sembla lui en tenir rigueur, ni Salamèche qui consolait tant bien que mal la petite dame aux cheveux bleus, ni Evoli qui tendit sa main devant celle-ci pour l'inviter à se relever. Elle coupa ses sanglots et se mit à hoqueter, son visage étiré en une moue pitoyable. Elle avait les lèvres grimaçantes, les yeux larmoyants, le visage rougi et les joues rebondies alors qu'elle acceptait la paume tendue par Evoli, libérant ainsi ses yeux de ses petits poings serrés.

« Hauuuu...
-Excuse-la, elle est du genre... très maladroite. C'est Maril ! »


Pour toute réponse, la demoiselle renifla bruyamment, ramenant sa main libre toujours serrée en poing devant ses lèvres, prenant un air désolé et assez pathétique, ses oreilles retombant de part et d'autre de son visage en faisant danser ses anglaises. Elle essuya une larme au coin de son œil avec son poing, son autre main étirée le plus possible vers le bas alors qu'elle tenait le bout de sa robe, prête à s'en servir comme mouchoir. Voyant que Evoli ne semblait aucunement lui reprocher d'une quelconque façon d'avoir fait du mal à ladite Marill, Sky se détendit, reportant donc son attention sur son accompagnateur qui eut un sourire jovial alors qu'il s'écartait d'un pas. Les yeux de la vipelierre, pour la première fois, s'ouvrirent grandement face au paysage.

« Elle vie avec nous, ici... ! »

Le paysage qui s'était dévoilé en effet semblait indescriptible aux yeux de Sky qui jamais n'aurait pu penser un seul instant se retrouver dans un tel endroit alors que chez elle il aurait pu s'agir du paysage d'un quelconque jeu vidéo. Ce qu'elle pensait être une simple colline jusqu'à présent se dévoila tout autrement à ses yeux. Après les escaliers qu'ils avaient montés, escaladant une partie de la colline de la sorte tout en en ayant escaladé une autre part à travers la forêt qui montait légèrement depuis tout à l'heure, se décrivait en vérité à présent comme une forme de colline en escaliers. Plusieurs plateaux se dévoilaient, superposés les uns par rapport aux autres sur les pans de cette colline verdoyante. Un paysage digne d'un conte de fée, accueillant des huttes fabriquées avec tout ce que la nature pouvait offrir. Un véritable village de RPG.

Devant eux, un large plateau s'étendait sous les autres, s'avançant grandement entre eux en une large place. Celle-ci avait été recouverte de pierres en pavés, des pierres couleur agent légèrement teintées, tantôt rouges, tantôt bleues, tantôt jaunes, elles étaient placées en escargot de telle sorte que des petites bâtisses avaient pu prendre place sur tout le contour de ladite place. En vérité, ces quelques bâtisses auraient plutôt été apparentables à des stands : certaines étaient ouvertes d'une grande fenêtre avec de charmantes balustrades, d'autres encore étaient composées intégralement de comptoirs recouverts, de sorte que les hommes et femmes passant et repassant puissent admirer les étalages ou services qui leur étaient proposés. Pourtant il y avait quelque chose d'étrange... Non, une fois de plus ce n'étaient guère des hommes et des femmes, mais bel et bien des pokémons : Sky observa un petit garçon blond aux grandes oreilles caractéristiques lui passer sous le nez en courant pour rejoindre un autre garçon plutôt robuste au corps couvert par endroit de roche. Un peu plus loin, face à un des comptoirs, deux femmes discutaient paisiblement, l'une plutôt grande et musclée, l'autre plus petite et plus fine, toutes deux portant de longs cheveux roses soigneusement coiffés par deux mèches en boucles de part et d'autre de leur crâne au dessus d'appendices par trois, un trait caractéristique que reconnu Sky : c'étaient deux Leveinards qui papotait joyeusement devant un étal de baies surveillé par une vendeuse plus en retrait à l'épaisse carapace noire illuminant son dos de rouge, une Chartor plutôt tranquille.

Les plateaux qui se trouvaient de part et d'autre de la placette étaient reliés à celle-ci par des passerelles, échelles de bois sombre très soigné, coupé et partiellement sculpté lié à des planches de bois pour s'assurer que personne ne tombe au travers, passerelles solides sur lesquelles les enfants courraient sans craintes. Ces mêmes passerelles reliaient les plateaux à d'autres plateaux encore, de sorte qu'une bonne trentaine de bâtiments étaient visibles en comptant également les magasins de la place. Certains plateaux étaient vides de bâtiments, couverts d'herbes d'un vert émeraude éclatant, parfois même supportant un petit banc sur lequel des pokémons discutaient paisiblement. La plupart des plateaux néanmoins soutenaient des petites maisons, des huttes construites avec tout ce que la nature pouvait offrir, pierre comme bois, souvent sculpté avec soin. Certaines maisons étaient ornées de façon caractéristique par des têtes de pokémon : en effet, même si Sky ne pouvait savoir cela, les pokémons savaient qu'il y a des siècles, ou plutôt des millénaires, ils étaient les simples pokémons que Sky connaissait. Après tout, entre les Osselaits qui portaient les crânes de leurs ancêtres, ou encore les Tutafehs qui portaient dans leurs mains un masque représentant leur ancien visage pokémon, il n'avait pas fallu bien longtemps pour que les pokémons s'interrogent à propos de leur passé. Ainsi, une bâtisse plutôt large au style vaguement oriental était orné d'un visage d'Alakazam au dessus de la porte, une hutte au toit plat était affublée d'une statut de Magicarpe sur ce dernier, ou encore une autre hutte prenait littéralement la forme d'une tête de Carapuce dont la bouche était l'entrée de la petite demeure.

Mais ce qui attira l'attention de Sky ne fut tant pas les étranges bâtisses, les plateaux verdoyants ni les pokéhumains qui vivaient paisiblement en ces lieux, mais un autre élément qui surplombait toute la colline et tout le village : au bout de la place, les magasins laissaient place à une passerelle plus longue que les autres, une immense passerelle qui passait entre les plateaux des autres bâtisses, montant encore et toujours jusqu'à atteindre l'ultime plateau sur lequel reposait un bâtiment bien différent des autres. Si la plupart des bâtiments, à l'exception de la bâtisse Alakazam et d'un autre bâtiment qui semblait faire office de réserve, n'étaient constitué que d'un unique étage, ce bâtiment ce forme circulaire s'étendait sur trois étages distincts, chaque étage étant éclairé de torches alimentées de sorte que de jour comme de nuit les murs du bâtiment soient éclairés. Chaque étage était orné d'un balcon qui faisait tout le tour de l'étage, protégé de balustrades indiquant qu'il devait être possible de sortir librement sur ces passerelles. Le toit du bâtiment, enfin, était si pointu qu'il ressemblait à un grand gardien surveillant tout le village. Sky ne pouvait en détacher les yeux, si bien qu'elle n'entendit qu'à peine ce que Evoli lui dit par la suite.

« Voilà Marill que tu as connue de façon particulière, et là-bas tu as aussi Flotajou, Draco et plus loin notre chef. »

Sky n'accorda aucun regard aux quatre personnages, si bien qu'elle n'aurait su dire à quoi ressemblaient Flotajou et Draco ni même quel type de pokémon pouvait être le fameux "chef" - chef de quoi d'ailleurs tant qu'on y est ? - dont parlait le pokémon qui vint alors se placer devant elle en écartant les bras en signe d'accueil chaleureux, un sourire rayonnant aux lèvres sur son visage posé délicatement sur son collier de fourrure.

« Bienvenue ! »

Sky sentit son visage chauffer, non pas à la vision du jeune Evoli sous un soleil couchant au milieu d'une place étincelante de lumière, mais de gêne de s'être laissée surprendre, sursautant lorsqu'elle eut remarqué que jusqu'à présent elle était dans les nuages. Elle voulu se redonner consistance en s'emparant de son épaisse queue de cheval brune qu'elle aimait tant enrouler entre ses doigts, mais sa main ne brassa que de l'air. Son visage s'assombrit alors : elle se souvenait à présent, elle se trouvait actuellement dans un monde qu'elle ne connaissait pas, une sorte de dimension alternative où elle n'était pas Sky mais Vipelierre aux yeux des autres pokémons... Ne voulant laisser paraître sa terreur ni entendre les battements de son cœur qui s’emballaient, elle passa ses longs doigts fins dans ses cheveux blonds pour glisser une mèche derrière son oreille, arrangeant sa casquette verte ornée de formes de lunettes rouges alors qu'elle se raclait la gorge. Elle tenta de chasser ses pensées, mais sa voix tremblante les attiraient inexorablement à son esprit.

« Eum... M-merci... Mais... Enfin... »

Son esprit était tant embrouillé qu'elle ne parvenait pas réellement à trouver ce qu'elle souhaitait dire au petit groupe qui se présentait à elle - si tant est qu'elle se soit bien rendu compte du groupe qui l'entourait puisqu'elle n'avait toujours pas tourné un seul instant la tête vers lesdits Flotajou, Draco et "Chef" - mais son regard fut à nouveau attiré par l'ombre du bâtiment qui s'élevait au dessus du village.

« ... Quel est ce bâtiment ? »

Lentement, elle leva son bras et indiqua de la pointe de l'ongle le bâtiment en question. Une autre vois s'éleva alors de derrière Evoli.

« C'est Le Hall des Guildes ! »

Une femme se trouvait là. Assez grande, elle portait des hanches larges, donnant à sa silhouette la féminité que l'absence de poitrine sur son torse ne pouvait lui offrir. Elle était élancée, avec des jambes musclées mais des bras fins, un dos courbé élégamment et un port-de-tête élégant. Son visage était encadré de cheveux d'un jaune vif qu'on ne pouvait pas rater, mi-longs retombant en mèches épaisses attachées derrière son crâne d'une pince qui donnait un effet d'éventail à sa coiffure ornée de longues mèches épaisses de part et d'autre de son visage sévère. Chaque pointe de mèche était colorée d'un profond noir de jais assorti à ses mitaines et ses bottes qui semblaient être composé d'un cuir recouvert de fourrure rase. Son torse était couvert par un bandeau marron, dévoilant ses clavicules et son ventre, le tout recouvert d'une veste aussi jaune que ses cheveux à manches trois-quarts avec un motif de rayures dans son dos. Elle portait un pantalon aussi noir que ses gants et bottes mais orné de revers jaunes en haut et en bas, ainsi qu'au dessus de ses poches. Ses joues étaient rougies, mais ce n'était ni de gêne, ni de colère, ni de joie, elle semblait avoir naturellement cette teinte vive, cette dernière suffisant à faire réagir Sky tandis que de son dos dépassait enfin une grande queue très caractéristique.

« P-Pikachu ?!, s'exclama-t-elle à mi-voix.
-Qu'est-ce que tu nous ramènes là le morveux ? Quel genre de plouc ne connait pas le Hall de Guildes de Bourg Tyrian ! »

Sky ne s'abaissa pas à réagir, en vérité elle ne savait pas réellement comment le prendre, déjà parce qu'il y avait une excellente raison à son inculture et qu'elle ne pouvait donc pas nier une seule seconde d'être une "plouc" dans cet univers, mais surtout parce qu'à en voir les yeux de Pikachu elle était actuellement en train d'insulter plus Evoli qu'elle-même. Pikachu était réputée pour avoir un caractère assez... foudroyant, peu de gens essayaient de lui faire face puisqu'elle était réputée comme une aventurière qui avait très rapidement fait montre d'une grande expérience. Elle, ainsi que son partenaire.

« Pikachu, cesse donc, nous n'avons pas le temps. »

Pikachu se retourna, lançant un regard perplexe vers son accompagnateur : derrière elle, un homme qui était à peine plus grand qu'elle. Il avait de longs cheveux noirs aux reflets bleutés qui semblaient particulièrement indomptables, retombant entre ses omoplates et faisant un effet de crinière sur ses épaules. Au sommet de son crâne, deux oreilles pointues d'un bleu éclatant au cœur noir assorti à la tâche sur son visage, une marque noire qui recouvrait le haut de son visage comme s'il portait un masque, entourant ses yeux étincelants, des yeux de loups rougeoyants. Il portait une veste bleue sombre, ouverte en bas avec de très courtes manches noires qui donnaient en vérité l'impression qu'il n'avait pas de manches, au col retenu par une écharpe de fourrure jaune pâle. Sur ses hanches, il portait comme une ceinture un foulard noir, assorti au même foulard que Pikachu portait quant à elle autour de son cou. Le foulard en question couvrait à peine les poches de son pantalon bouffant aux genoux, de la même couleur bleue que ses oreilles, s'achevant sur des bottes noires assorties à des gants épais de même couleur ornés de pointes. Sky n'avait même pas besoin de remarquer la queue de loup bleu de l'homme pour savoir qu'il était Lucario.

« C'est ce morveux qui a une tête à claque, j'y suis pour rien moi Time ! »

Sky tressaillit en entendant cela : visiblement, Lucario ne s'appelait pas Lucario, mais Time. Pourtant jusqu'à présent il lui avait semblé que tous les pokémons portaient leur nom pokémon. Elle n'eut pas le temps d'y penser plus cependant, car Time s'éloignait à grand pas d'un air froid et désintéressé, ce qui força Pikachu à abandonner son jouet et à le suivre en trottant.

« Le Hall des Guildes... »

Sky releva les yeux vers le grand bâtiment. Celui-ci avait été créé il y a bien longtemps de cela par des aventuriers réputés selon les légendes, et depuis il faisait office de point de retrouvaille pour tous les aventuriers de la région. Cependant, avec tous les dangers qui se manifestaient depuis quelques décennies, peu nombreux étaient les voyageurs qui passaient pas le petit Bourg Tyrian, et le Hall en question était surtout devenu l'abri de quelques groupes d'aventuriers, dont entre autre la guilde de Pikachu et Time, la Guilde du Temps.



Feat. "Eridan Ampora" from Homestuck. (Fanarts by Emily Hu)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Explorateurs du Rêve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Explorateurs du Rêve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous d'explorateurs.
» [Poxies] Amazones 28mm
» Création de votre baguette magique
» LES GRANDS EXPLORATEURS/AVENTURIERS
» Description des Explorateurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolutive RPG :: Temporaire-
Sauter vers: