Un monde libre qui ce model suivant vos envies et vos personnages
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Homestuck

Aller en bas 
AuteurMessage
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Homestuck   Sam 09 Juil 2016, 22:32

Une cloche venait de sonnée 17h30. La plus part des gens s’activait à cette heure. Les parents rentrés du boulot avec leurs enfants. Les étudiants sortaient des établissements scolaires. Le travail était fini et tout le monde se retrouver dans les rues. C’était aussi mon cas. Fourrant mes mains dans mes poches, je marchais à contrecourant des passants. Une sucette entre les lèvres en savourant mon plaisir. J’avais le plaisir de mâchouillé tranquillement pour m’occuper. Dans ma poche, mes doigts faisaient tournée les clés de mes appartements. Je marchais d’un pas un peu pressé. Si on me demandait ce que je faisais, je répondrais que je fuyais. C’était une action très nobles et courageuse sans le moindre doute. Parque dans peu de temps j’allais entendre une jeune fille hurlais mon prénom dans toute la rue sans la moindre gêne. Toute le monde allait nous regardait en chien de faïence. J’allais mourir de honte tandis qu’elle s’en moquerait royalement. Je me frottais l’arrière du crâne quand une personne attrapa mon bras avec une force incroyable.

« Arrête-toi ! Idiot ! Hurla-t-elle
- C’est toi qui m’as fait bouger, idiote ! » me moquais-je en la fixant.

Finalement, elle arrivait encore à me surprendre. Son comportement était assez prévisible et pourtant, parfois elle changer de petit truc qui était agréable. Elle jeta son regard amusé dans le miens blasé. C’était une jeune fille de petite taille. Ses cheveux étaient d’un blanc immaculée coupée en carrée au niveau de ses oreilles. Même si c’était rare, elle portait encore la frange qui rendait son visage un peu plus rond. Elle avait de grands yeux ronds au pupille colorée d’un violet profond. Son visage avait encore les rongeures de son enfance. Des lèvres fines et pulpeuses qui laissaient apparaitre ses petites dents blanches. Ses joues rosés donnée l’impression d’avoir une petite poupée dans les mains. Sa peau blanche était assez significative d’une jeune fille qui ne sortait pas beaucoup. La demoiselle me lâcha le bras après m’avoir tirée la langue comme une gamine. Habituellement, son comportement était plutôt mature sauf dans quelques cas comme celui-là.

« Tu as fui comme un voleur à la fin du cours ! Tu avais peur de rentré avez moi ? » Ce moqua-t-elle
- Tout à fait Ciri, j’ai peur quand tu es près de moi ! répondais-je de manière sarcastique
- Très drôle monsieur le futé ! Tu sais qu’il faut qu’on se parle ! »

J’hochais de la tête avant de m’excuser pour prendre la rue opposer. Je la laissais littéralement en plan, mais elle semblait plutôt bien le prendre. Elle me hurlait simplement après pour me faire comprendre que je ne pourrais pas y échappé et qu’on allait devoir parler. Marchant d’un bon pas jusqu’à mon domicile. Je poussais la porte principale avant de monté jusqu’au dernier étage d’un petit immeuble. Sortant les clés de ma poche. Je l’ai fait tourner dans la serrure en appuyant sur la poignée pour rentrer. Une fois à l’intérieur, je jetais mon manteau sur mon porte manteau. Déchaussait mes chaussures que je laissais traîné n’importe comment. Je marchais en chaussette jusqu’à ma cuisine. Maintenant, il était 18h45. Je pris un verre d’eau pour me rincer la gorge que je laissais trainé sur ma table. Partant dans mon salon, j’allumer mon ordinateur. L’écran noir me renvoyer mon reflet. Mes cheveux roux coupée en batail donner l’impression que j’avais une queue de renard sur la tête. Mes petits yeux de fouine n’étaient beaux à voir que grâce à leurs couleurs bleus cristallins.

J’avais un visage plutôt fin et des traits légers. Par malchance, je n’étais pas un homme très musclée. Ma taille atteignait pile la moyenne standard d’un garçon de 15 ans. Je portais mon uniforme trop séré à mon gout. Par chance, je mettais toujours ma chemise hors de mon pantalons et n’attaché ma cravate jusqu’en haut. On me le reprocher souvent, seulement, leurs sermon était moins dure à supporter que le manque d’air. L’écran donna lieu sur un chat privé sur lequel je commençais un peu à parler. Jouant aussi à un jeu d’énigme, j’occuper mon temps jusqu’à leurs du repas. A 20h16, je retournais en cuisine pour rencontrer mon frigo. Sortant un plat préparé que je n’avais plus qu’à réchauffé 5 minute aux micro-ondes. Le temps que se dernier chauffe. Je troquais mon uniforme pour un short ample du style bermuda et une chemise lâche à demi renté avec une cravate nouer de manière grossière. Je récupérais mon plat avant d’aller m’enfermer dans ma chambre.

Je mangeais tranquillement, en balayant ma chambre du regard. J’avais énormément de livre que je devais ranger. Plusieurs jeux vidéo qui faudrait aussi essayer. Je devais aussi m’occuper de mon chat qui venait s’amuser à embêté la tortue. Enfin, il faudrait peut-être que je pense à appeler ma mère qui n’était toujours pas rentré. Retournant devant mon ordinateur, je recommençais à jouer sans me soucier. Un nouveau jeu du nom de « Troll » venait de sortir. Il s’agissait d’histoire de petite bestiole de différente couleur avec les cheveux qui pouvaient prendre différente forme. Les niveaux étaient des sortes de plateforme aléatoire où il fallait évoluer petit à petit…

« C’est pas trop mal … »

Son téléphone venait de vibré sur son bureau. C’était certainement Ciri qui voulait prendre des nouvelles mais, bon, il allait l’ignoré encore un peu avant d’aller s’excuser platement demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Dim 10 Juil 2016, 00:58

Tandis que le jeune homme dans sa chambre vaquait à ses occupations dans le silence et dans l'attente d'un retour d'un parent absent, un bruit semblable à une bulle de cartoon s'élevant pour éclater se fit entendre, et en plein milieu de la fenêtre de jeu sur l'écran d'ordinateur apparut une toute petite fenêtre comportant une petite horloge comptant les secondes, une image de téléphone à droite et un avatar circulaire représentant de façon caricaturale une roue mécanique lancée à grande vitesse de couleur jade en guise de logo. Une voix familière et féminine, pleine d'entrain et de vigueur, se fit entendre dans les baffles de l'ordinateur.

Hacking réussi ! Décidément, les défenses de ton ordinateur sont trop faciles à passer, un jeu d'enfant !

Même le dernier des imbéciles aurait reconnu derrière cette intrusion soudaine à coup de hack la voix de celle qui portait sur PesterChum, un logiciel de discussion instantanée auquel avait été ajouté quelques mois plus tôt la possibilité d'ouvrir des conversation vocales, le pseudonyme de CyclonicDistress, pseudonyme qui avait été réduit par le logiciel aux initiales CD dans les discussions écrites pour plus de praticité. CD était un contact internet d'assez longue date de ce jeune homme, ainsi que de Ciri et d'un quatrième jeune homme plus discret. La jeune Suisse la spécialiste du groupe quand on touchait à l'informatique, capable d'écrire des mètres de codes plus complexes les uns que les autres et ayant la fâcheuse tendance à stocker des codes de virus sur son propre ordinateur, en faisant une véritable bombe à retardement pour quiconque osait y toucher sans sa permission. Elle parlait sur un ton léger mais aussi très vif qui témoignait de son amour de la vitesse mais également de son caractère éminemment impatient. Elle laissa échapper un gloussement après avoir réussi à passer outre les défenses des l'ordinateur de son ami pour forcer son appel à passer et être accepté presque automatiquement.

Mon calcul était parfait, j'étais prête dès que tu es rentré de cours. Félicite-moi !

Bien qu'elle le demande si gentiment, CD ne resta pas bien longtemps sur son attente de félicitations si habituelle chez elle, enchaînant aussitôt sur un autre sujet qu'elle considérait comme bien plus sérieux, ce qui se traduisit dans sa voix par un ton plus gave que son habituelle voix suraiguë et qui avait des teintes de sensualité complètement surjouées, comme pour tenter de leurrer son ami dans son jeu. Littéralement.

Je n'ai pas besoin de te rappeler quel jour on est, mh ? Alors tu vas me faire le plaisir de sauvegarder ta partie et de venir avec moi aborder un sujet très sérieux. Deux sujets très sérieux en vérité je devrais dire : je te rappelle qu'aujourd'hui, non seulement quelqu'un de notre petit cercle fête son anniversaire - mh ? - mais également que c'est la sortie de SBURB !!

Sa voix qui était restée assez égale tout le long de sa phrase était soudain montée dans des tons plus aigus que jamais lorsqu'elle prononça le nom de ce dernier jeu en vogue, ou plutôt lorsqu'elle le cria à pleins poumons dans son micro. On pouvait l'entendre derrière les baffles de l'ordinateur taper des pieds d'impatience tout en faisant tourner sur elle-même sa chaise de bureau avec un rire d'impatience aussi aigu que précédemment. Elle fit ainsi à l'ouïe environs trois tours de chaise avant de se retourner immédiatement vers son micro, s'empressant de poursuivre :

Je parie que tu attendais ce jour avec la plus GRANDE impatience au MONDE, j'ai vu juste ? Hein ? Hein ? C'est vrai hein ?!

Elle gloussa un peu plus, plus calmement cette fois-ci et de façon plus féminine, avant de reprendre avec un ton plus grave et hésitant.

Euh... Rassure-moi, tu as reçus les deux boîtes du jeu hein ? Il faut ABSOLUMENT qu'on les ai tous les quatre et qu'on s'y mette dès ce soir ! Tu as regardé dans ta boîte aux lettres au moins, hein ?

Le ton de CD se faisait de plus en plus impatient et suppliant. Il était impossible de s'en débarrasser quand elle forçait la discussion ainsi.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Lun 11 Juil 2016, 20:26

Récupérant son plats dans le micro-onde en faisant attention à ses doigts. Le plastique chauffé avait tendance à brulé. Il installa son plat dans un plateau avec fourchette et couteau. Ajoutant un verre d’eau et une serviette pour le confort de son repas. Une fois près, son repas fut emmené dans sa chambre. Posés maladroitement sur son bureau en désordre. Il réussit à lui faire une petite place juste quelques instants. Installée sur la table basse avec son ordinateur. Une petite fenêtre venait de faire son apparition. Laissant une voix stridente faire son apparition. Cette voix brisa le silence de l’appartement. Le garçon s’attabla en récupérant son plateau qu’il posa sur ses jambes croisé. D’un coup de fourchette, il commençait à mastiquer sa nourriture en fixant la petite fenêtre de discutions :

« On n’avait pas dit que tu arrêté de hacker nos ordinateur ? » questionna-t-il d’une manière purement théorique.

Même s’il lui faisait jurée sur la lune de ne plus le faire. Elle trouverait toujours un moyen pour dévier cette règle. C’était comme une partie d’elle-même et l’interdire de le faire était comme demander à quelqu’un d’arrêté de respirée. Normalement, c’est impossible. Le garçon soupira amusés en posant sa fourchette. Il récupéra son verre d’eau est bu quelques gorgée pour s’éclaircir la gorge. Puis, il reprit calmement son maniement de fourchette pour finir son repas. Jetant de temps en temps des regards vers l’écran. La jeune fille animé son repas avec sa voix chancelante.

« Tu veux que je te félicite d’avoir enfreint une bonne dizaine de loi pour avoir programmé un  regroupement après les cours » souffla-t-il amusés

Il releva un sourcil en direction de l’ordinateur comme si la demoiselle le regardait. Un faible sourire était né sur ses lèvres. Ses doigts attrapaient son fruit dans lequel il croqua à pleine dent dans son bruinons. Savourant le goût juteux en répondant amusé :

« Ne t’en fais rien ! Je n’ai rien oublié ! Ciri et toi avait passé la journée à me le rappeler »

D’un grand soupir, il laissa tomber son noyau dans son assiette. Prenant une serviette pour essayer ses doigts et ses lèvres. Roulant en boule le papier avant de le faire tomber à côté du noyau. Relevant son visage pour taper quelques choses sur son ordinateur. Il éteignait sa partie pour pleinement se concentré sur la discutions. CD ne lui laissait presque pas de temps pour parler. Il se mordu la lèvre en rigolant de manière étouffé :

« Ne t’en fais pas ! Je l’ai est reçut hier soir et ils sont bien ranger dans mon armoire. Donc ne panique pas ! On y jouera ce soir comme promis ! »

Prenant une grande respiration, il se mordu l’intérieur dans sa joue. Soufflant un peu en réfléchissant. Il finit par marmonner :

« Vous lui avez pris quoi comme cadeau ? Je n’ai pas encore décidé ! Il réfléchit un moment puis repris «  un t-shirt ou un truc du genre »

Il se releva pour récupérer les deux cassettes pour les posés à côté de son ordinateurs. Poussant son plateau dans le coin gauche. Il se concentra sur son écran en laissant tomber cette histoire d’anniversaire :

« J’ai tous !  Je suis un grand garçon  félicite moi ! » dit-il sur le même ton grossièrement imité de son amis.[/color][/b][/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Lun 20 Mar 2017, 21:56

La conversation avait été ponctuée par le rire clair et aigu de CD qui n'avait de cesse de tout prendre à la légère et n'était visiblement pas décidée à répondre aux insinuations de son ami. Arrêter de hacker ? Jamais de la vie, cela était dans sa nature après tout ! Et puis, elle ne faisait rien de mal après tout, elle ne faisait que trouver un moyen de se rapprocher encore plus de ses amis des quatre coins du monde. Enfin, des trois coins des pays francophones en vérité. L'ambiance joviale retomba cependant un peu brusquement lorsqu'un soupir survint, suivi des paroles suivantes :

« Vous lui avez pris quoi comme cadeau ? Je n'ai pas encore décidé ! ... Un t-shirt ou un truc du genre... »

CD tomba dans le silence le plus lourd qui puisse être venant de sa part, ce qui laissa largement le temps à son interlocuteur de reprendre joyeusement après avoir fouillé dans ses affaires à la recherche du jeu vidéo. Seul un léger grincement de la chaise de bureau de CD témoignait du fait que son micro n'avait pas été débranché.

« J'ai tout ! Je suis un grand garçon, félicite moi !
-Tu n'as pas envoyé de cadeau ?!! »


Un violent sifflement suivi cette exclamation : CD venait de s'époumoner à quelques millimètres de son micro, malmenant les baffles de l'ordinateur de son ami et dérangeant évidemment le voisinage. Un bruit de fracas se fit entendre aussitôt après, suivi de quelques jurons et d'un grincement. Les roulettes de la chaise de bureau témoignèrent du fait que CD venait de faire tomber sa chaise, soit en se levant soit en s'asseyant, et essayait à présent de la remettre en place, même si quelques insultes à l'égard d'une roulette en particulier ne devaient pas être anodine, la roulette devait avoir échappé à son socle. Après un peu de bricolage, un second grincement prévint du retour du séant de la demoiselle sur son trône, alors que la discussion reprenait un niveau sonore plus normal.

« Un T-shirt, une casquette, un jeu, un processeur, qu'importe !, lança CD avec une précipitation fébrile. Tu te rends compte qu'il habite en POLYNESIE et que ça va mettre une ETERNITE à lui parvenir ?! »

CD poussa un lourd soupir et le couinement plaintif et sec de sa chaise annonça sa chute dans le moelleux de son fauteuil de bureau. Elle lâcha un "Sérieusement !" d'exaspération comme si elle venait de découvrir que son ami était bête. Elle se remit assez vite de ses émotions, rapprochant sa chaise de bureau de son ordinateur d'après le roulement qui se fit entendre, et tapotant un instant sur son clavier se mit à parler naturellement en même temps, son rythme de parole ne ralentissant pas un seul instant malgré ce dédoublement d'actions.

« T'as de la chance qu'ils soit lent à la détente, avec de la chance il ne le remarquera même pas ! Bon, peut-être qu'il se posera des questions en recevant un cadeau en retard... T'as trouvé le jeu donc tu disais ? »

Sa voix se fit plus ouverte, sans doutes souriait-elle derrière son écran alors qu'elle revenait joyeusement sur le sujet principal de son hack.

« J'arrive pas à le contacter à ce propos d'ailleurs, il a vraiment de ces soucis de connexion par moment, je voudrais pas habiter sur son île paumée ! Mais je lui ai laissé un message, en attendant on devrait pouvoir commencer... Et la quatrième mousquetaire, elle est connectée ? », demanda-t-elle joyeusement à propos de Ciri.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Dim 21 Mai 2017, 14:28

-Tu n'as pas envoyé de cadeau ?!! »

Le ton de la phrase faisait presque peur. Je m’arrête net en essayant de récupéré mes oreilles en miette. Elle ne me laisse pas vraiment le temps de me remettre de ce cris aiguës qui venait de me brise un tympan et de bloquer l’autre. C’est vrai ; je n’ai pas envoyé de cadeau, mais j’allais le faire ! Certainement demain, j’aurais tout envoyé dans les prochaines 24 heure. Je ne pouvais pas en placer une, elle me sermonna comme un gosse de 10 ans et pire que ma propre mère. Je n’y peux rien si ce genre de truc me passer par-dessus la tête. Ce n’est pas le fait d’envoyer un cadeau qui me gêné mais plutôt le fait de devoir prévoir la date d’arriver. L’importance, c’était de pensé à lui non ?

« Je n’y peux rien s’il habite dans un endroit plus paumée que le mien ! De toute façon, c’est aujourd’hui son anniversaire donc si je l’envoi demain, il n’y aura pas trop de décalage ! » J’essayer de me justifier comme je le pouvais, mais quand on est dans l’erreur normalement faudrait se taire.

Ciri l’avait envoyé un mois à l’avance pour être certaine qu’il arriverait à temps. Elle avait la tête sur les épaules, tout mon contraire. D’ailleurs, elle n’arrêté pas d’être sur mon dos, tout le temps, avec CD. Elles étaient pires que ma mère – et ce n’est pas un compliment. Je posais mon plateau plus loin et aller chercher les deux jeux que la miss me demandait avant de crise derrière son ordinateur.

« T’as de la chance qu’il soit lent à la détente, avec de la chance il ne le remarquera même pas ! Bon, peut-être qu’il se posera des questions en recevant un cadeau en retard… T’as trouvé le jeu donc tu disais ?
- Je serais en avance sur le cadeau de Noël au pire ! Me moquais-je sans grande conviction.

Je posais les deux disquettes de jeux à cotée de moi dans l’espace précédemment occuper par mon plateau repas. Les deux filles du groupes était de véritable folle de ce jeux, depuis l’annonce de leurs sortie elles n’arrêté pratiquement pas d’en parler et nous avait fait promettre d’y jouer le lendemain de sa sortie (à défaut des jours même à cause des délais de livraison – particulièrement pour notre amis polynésien).

« Tu es sur qu’il a reçu le colis ? Si ça se trouve il aura du mal à ce connecté ce soir ! » Ma voix avait un ton de prévention, douce et légèrement faible.

Je n’osais imaginer leurs déceptions si jamais on ne pouvait pas y jouer ce soir. Malheureusement, c’était quelques choses qui pouvaient arriver : en vivant aussi loin, on n’est pas sûr d’avoir de l’internet tout le temps ! Les petits hamsters qui font tournée internet sont beaucoup plus capricieux qu’en métropole, qu’en suisse ou qu’en Angleterre.

« Et la quatrième mousquetaire, elle est connectée ?
- Laisse-lui le temps de rentré chez elle, elle m’a dit qu’elle devrait être là pour 20h30 environs. »

J’eu à peine le temps de finir ma phrase et de vérifié l’heure qu’elle venait de ce connecté. Son icone apparut dans le chat. C’était une petite chouette blanche avec des gros yeux jaune qui venait dire bonjour. Je soupirais en rassurant CD

« Elle est là …
- Hello tout le monde !  vit une petite voix joviale en rejoignant la conversation
- Re Ciri ! Répondais-je automatiquement à son « salut ».

Elle parla rapidement d’une tonne de truc dont mon cerveau ne retenus que quelques trucs : train, retour, maison, Angleterre, quatre frères, casse pieds, pudding et jeu. Et c’est le résumé le plus complet que je peux vous faire en écoutant attentivement la conversation. Elle finit par pauser une minute de silence pour lire le chat et évidement venir me sermonnée :

« Je n’en peux plus de toi !! fit-elle comme si j’étais la pire chose au monde avec sa petite voix, j’ai beau te répété 500 milliard de fois, ça rentre par une oreille et ça ressort de l’autre ! Elle souffla comme fatiguer d’avoir à me supporter et je ne plus répondre qu’un léger désolé avec un sourire moqueur.

Finalement, elle se lassa de me faire le moral pour s’intéresser à l’ordre du jour : les jeux

« J’ai tous CD, les deux jeux !!! Et ils sont prêts à être mis en marche ! Je n’attends plus que t’es consigne et le top départ. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Mar 22 Aoû 2017, 21:06

« Laisse-lui le temps de rentrer chez elle, elle m’a dit qu’elle devrait être là pour 20h30 environs. »

A peine eut-il dit cela et CD eut-elle jeté un oeil à l'horloge de son ordinateur, exprimant à haute voix l'heure qu'elle y lisait qui correspondait - étrangement - à celle annoncée par son ami, qu'un plop caractéristique retentit de chaque côté, annonçant la connexion d'un de leurs contacts commun. C'était bien simple, les deux amis n'avaient que deux amis communs : leur ami dont c'était justement l'anniversaire mais qui n'avait visiblement toujours pas trouvé de connexion, et la joviale Ciri. Une petite chouette des neiges vint voler devant leur écran, s'ajoutant aux logos des membres de la conversation, sous la roue de CD.

« Elle est là…
-Hello tout le monde !
-Hi !
-Re Ciri ! »


Le petit groupe s'était à peine salué comme il fallait qu'à nouveau la conversation déviait comme une voiture de sa trajectoire sur l'autoroute : à grande vitesse et de façon complètement incontrôlable. Ciri et CD échangeaient des mots si rapidement qu'il était quasiment impossible pour le troisième interlocuteur d'en placer une seule, et elles ne semblaient pas prêtes de se calmer avant un moment. Du moins ne le semblaient-elles pas, jusqu'à-ce que finalement après avoir ramené la conversation sur le sujet du jeu Ciri se décide à lire la sauvegarde écrite qui se faisait automatiquement des discussions vocales, un logiciel rondement bien codé qui permettait de garder une trace de toutes les conversations sans que cela ne rajoute trop de mémoire sur l'ordinateur comme l'aurait fait un fichier sonore.

« Je n'en peux plus de toi !
-Booyah ! »


Cette exclamation victorieuse de CD s'était faite simultanément avec un vacarme indiquant qu'elle venait de donner un léger coup sur son bureau, faisant reculer du même coup sa chaise roulante et la faisant tourner sur elle-même à nouveau avec le même grincement exaspérant qui arrivait régulièrement lorsqu'elle le faisait ; à force de régulièrement tourner sur place, elle avait finit à peine quelques jours après l'achat par fatiguer l'objet qui couinait plaintivement à chaque tour. Elle semblait avoir eu ce geste comme une forme d'abandon de la possibilité de récupérer son ami et sa bêtise, et comme une façon de lui intimer un Je te l'avais dit d'évidence, voyant venir le fait que Ciri allait elle aussi lui remonter les bretelles pour son oubli. La Polynésie ce n'était pas la porte à côté tout de même, pour aucun d'entre eux ! Sauf peut-être celui qui y habitait.

« J’ai beau te répéter cinquante milliards de fois, ça rentre par une oreille et ça ressort de l’autre !
-Désolé ! »
, répondit l'intéressé sans grande conviction comme s'il en riait.

CD revint vers sont bureau d'après le bruit de roulement de sa chaise. Un grincement différent de celui de sa chaise indiqua qu'elle venait de s'appuyer sur le coin de son bureau - c'était aussi un bruit courant qui avait permis de prouver que la demoiselle avait un bureau dont le clavier était déposé sur une plateforme roulante qui pouvait s'extirper de sous l'écran de l'ordinateur, et avait donc facilement permis à ses amis de constater qu'elle se contentait d'un ordinateur fixe, ce qui expliquait pourquoi on l'entendait si régulièrement s'éloigner et s'approcher de son micro - poussant un soupir presque amusé en même temps que celui exaspéré de Ciri. Aussitôt, la conversation changea à nouveau, une habitude quand Ciri et CD étaient toutes deux présentes.

« J’ai tout CD, les deux jeux ! Et ils sont prêts à être mis en marche ! Je n’attends plus que tes consigne et le top départ !
-Fort bien officier ! »
, la félicita CD en se donnant de grands airs,
se redressant de son bureau avec un nouveau grincement.

Elle fouilla sur son bureau qui devait être écrasé sous le poids d'un nombre impressionnant de boîtes de disques divers et variés, et en extirpa deux. Elle devait les avoir reçues très tôt ce jour-là et les avait déjà rangées pour les admirer tout son saoul dans sa bibliothèque de jeux et de programmes. Elle était de loin la plus fournie en matières de jeux en tous genres, alors ça n'avait pas été une surprise qu'elle s'emballe autant quand la nouvelle de l'édition du jeu SBURB avait été annoncée, rendant Ciri et elle particulièrement extatiques à ce propos. Pourtant, ce n'était ni l'une ni l'autre qui avait annoncé aux autres l'arrivée de ce jeu, et c'était d'autant plus surprenant que celui qui en avait parlé n'était autre que celui qui avait le moins de rapport avec le milieu du jeu et de l'informatique...

« Tu me demandais s'il allait recevoir le jeu à temps, lança-t-elle à l'attention de leur camarade masculin pour revenir sur le sujet de base. Moi aussi ça m'a inquiété, mais quand je lui en ai parlé la semaine dernière il m'a assuré qu'il allait le recevoir. Je ne vois pas trop comment, puisque le jeu est publié en Europe, Asie et aux States au même moment et que là où il est quelle que soit la version qu'il prend ça devrait pas arriver avant un mois, mais... »

Elle s'appuya à nouveau sur la plateforme grinçante de son clavier, poussant un long soupir qui venait du plus profond de son cœur. Elle semblait partiellement inquiète encore, mais ce souffle avait été comme une sorte d'abandon face à une évidence, qu'elle s'empressa de pointer avec une voix douce :

« Tu sais bien que quand il promet une chose, il ne faillit jamais, et qu'il ne promet pas ce qui n'est pas 100% certain... Je ne sais pas comment il l'aura, mais ce que je sais c'est qu'il l'aura. On n'a plus qu'à croiser les doigts pour qu'il ait vite de la connexion ! »

Sur cette dernière phrase, sa voix s'était faite plus mélodieuse pour traduire le sourire qui était venu naturellement naître sur ses lèvres. Elle lui faisait une confiance aveugle, mais à la fois comment faire autrement : le mystérieux jeune homme s'ouvrait à peu de gens aussi semblait-il n'avoir comme contacts que le petit groupe présent, et depuis leur rencontre il y a quelques années sur le net il n'avait jamais, et je pèse mes mots, jamais trahis leur confiance d'une quelconque façon, pas même involontairement. Il était de loin celui dont le petit groupe savait le moins de choses à propos de sa vie en dehors du fait que lui et son père habitaient en Polynésie depuis que ce dernier s'était épris de la nature de cette île et avait décidé de cohabiter avec les indigènes, et du fait qu'il semblait avoir une peur incontrôlée et irrationnelle des tortues, mais il avait tout de même réussi à se faire sa place entre les deux excitées et le plaisantin qu'était le petit trio discutant actuellement sur PesterChum. Tous les quatre étaient devenus inséparables dès leur rencontres il y a des années de cela... et étaient importunés régulièrement par les mêmes curieux personnages.

« Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenus !!
-Oh non pas lui ! »


Alors que la voix forte d'un quatrième personnage venait de retentir avec l'ajout d'un flou à la discussion, CD avait poussé un cri de désespoir, se laissa tomber avec fracas sur le dossier de sa chaise en portant brutalement sa main à son front, grognant d'exaspération. Régulièrement, le quatuor était abordé par de curieux personnages qui semblaient avoir la possibilité d'intégrer leurs discussions sans difficultés. CD les surnommait les Hackers de bas-étages la plupart du temps, mais eux-même préféraient se présenter sous un autre nom tout autant caractéristique de leur comportement : Trolls. Le troll à l'avatar gris grinça des dents en entendant la plainte de CD, même si cela ressemblait plus à une façon de retenir un rire que d'exprimer de l'agacement.

« Si, MOI !
-Dégage de là espèce de petit ver informatique
, pesta CD en rapprochant le micro de ses lèvres.
-Troll, pas ver, inculte ! »

CD soupira à nouveau d'exaspération. Le troll continuait de parler d'une voix ridiculement forte : celui-ci avait la fâcheuse tendance de toujours crier quand il parler, bien qu'il ne fut pas le plus agressif du lot.

« Vos petits cerveaux limités ne vous permettent pas de voir plus loin que le bout de vos nez !
-J'ai pas envie de me taper un débat avec vous en une si bonne soirée »
, soupira d'un ton vif CD alors qu'elle se mettait à taper à toute vitesse sur son clavier.

Le troll ricana.

« Dans mon immense générosité, stupides humains, j'ai voulu vous arrêter avant que vous ne fassiez la pire erreur de votre vie ! Aussi, je vous ordonne d-... »

La voix criarde de l'intrus s'arrêta brusquement alors que CD lâchait un petit rire hautain, empreint d'une maturité qu'on ne lui entendait que lorsqu'elle parvenait à réaliser un exploit informatique.

« Et voilà, adresse IP bloquée, il ne devrait plus pouvoir nous importuner ce soir avec ses petits hacks de débutant... Bon, c'est parti pour SBURB du coup ! »

Sa voix était immédiatement redevenue puérile et aiguë alors qu'elle se mettait à rire joyeusement, ouvrant ses boîtes de disques pour en sortir les manuels.

« Il a dit de ne pas l'attendre et qu'on commence directement, annonça-t-elle en revenant sur le sujet du polynésien. Il m'a envoyé un fichier d'infos sur le jeu, mais autant partir à la découverte n'est-ce pas ? »

Elle se mit à chantonner jovialement tout en ouvrant les manuels, les feuilletant rapidement pour comprendre le fonctionnement des deux disques, puis se mit à expliquer d'une voix vive les instructions :

« Apparemment le jeu implique que nous fassions des équipes de deux. Une personne doit être l'hôte et l'autre l'invité. L'hôte installe le disque 1 et l'invité le disque 2, puis la connexion est faite à partir de l'IP. J'ai noté vos IP dans mon dossier. Un invité peut être l'hôte d'un autre, mais il ne peut pas être l'hôte de son hôte apparemment. Et... Oh wow. »

Il y eu un certain silence alors que CD semblait plongée dans sa lecture. Il était bien rare que la demoiselle soit tant en manque de mots pour décrire ses impressions. Après quelques secondes, elle reprit à demi-voix :

« Ce système de jeu est juste révolutionnaire... ! »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Lun 02 Juil 2018, 06:19

Les deux filles étaient de véritable pipelette. C'est bien un cliché qui n'est pas volé aux femmes. Elles se complimentèrent l'un l'autre, discutant de tout, particulièrement de moi comme si je n'étais pas là. C'était pas particulièrement agréable, mais c'était mieux que quant elle ne me gueuler dessus comme un mal propre. Un soupir s'étouffa dans ma bouche. Je n'étais pas vraiment motivée pour discutée de chose aussi futile que des disques de jeux. Cette conversation fut répété et usée pendant de nombreuse soirée. Les filles n'arrêtaient pas d'en faire tout un fromage, avec tout ça on aurait même pu faire une raclette voir une fondu. - oui la blague est drôle. De mon côté de l'écran, je me dépêché de faire un peu de ménage sur mon bureau. On allait jouer, il nous fallait de la place pour pouvoir maniée ma manette comme je l'entend. Ensuite, je suis pas sur que le pot de pâte à tartinée vide et dont les reste sont à moitié séché feront un bon décors pour se mettre dans le jeu. Je restait concentré le temps de basculée encore deux ou trois crayons dans un tiroir.

« Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenue !!
- Oh, non pas toi !»


Ce cris sorti du fond du cœur. Mes yeux balayèrent la liste des personne connecté. On avait bien notre chère C.D international, la seule et heureusement pour moi. Notre petit Ciri avec son icône de petit loups noir comme la nuit avec une cicatrice à l'oeil droit aussi rouge que le sang. Cette image ne mettaient pas vraiment en valeur la gentillesse de cette petite boule de douceur. Au-dessus de ses images, relativement classe, on avait mon icône avec une grenouille bicolore plein centre. Tirée d'un vieille animée démodée dont je m'étais pris d'affection. La grenouille avait de grosse rayure régulière noir et rouge avec une tête plus grosse que le corps  de l'animal. De grand yeux relativement allongée entourée une iris bleu où la pupille noir faisait le signe moi au milieux. On rajoutait à sa l'image du troll qui disparu avant que je n'ai fini de l'analyser. C.D était la plus douée en informatique. Un talent que je lui envié même si mon truc à moi était plus les casse-tête chinois et autre problème de logique.

« Ce sont vraiment des plaies... » soupirais-je

Une chose aussi qui était fatiguant avec elles, c'est qu'elle changeait trop rapidement de sujet. A peine avait-je fini ma phrase qu'elle parlait déjà du jeux qu'on allait essayer ce soir. Un peu comme tout les soires depuis qu'on avait appris sa sortis.  En tout cas, elles l'étaient quand même moins que ses «troll». Ils se tapaient l’instruise dans notre conversation malgré tout les systèmes de protection du site et sans comptait ceux qu'ajoutée C.D. Mais malgré tout, il avait la peau tenace et revenait sans cesse. Ciri avait du faire remonté le bug plusieurs fois, ça rester sans succès. Enfin, parfois c'était drôle de les voir essayer de discutée avec les filles, même d'essayer de leurs faire changer d'avis mais C.D était toujours plus rapide. Finalement, même si les filles c'est galère, elles sont quand même génial.

« Tu coups si j'ai bien compris, deux d'entre nous hébergerons les deux autres, donc si tu héberge Ciri, elle ne peut pas m’héberger …
- Et... Oh wow. »


La voix de C.D me coupa dans ma phrase. Elle semblait tellement surprise. Sa voix partie dans les aigüe comme d'habitude suite à l'éxistation. Ciri semblait de mon avis vu qu'elle ne parler plus. On entendait juste son crayon tapoté sur son bureau comme à son habitude. Cette fille avait le mauvais réflexe de dessiner pendant qu'elle nous parler. Et quand son crayon ne griffonné pas sur une feuille, elle le secouer entre ses doigts pour s'occuper. C'était une manie.

«Ce système de jeu est juste révolutionnaire... !»

Un profond silence s'imposa de lui-même, C.D semblait prise dans une intense et passionnante recherche. Ciri fut moins patience et commença à questionner notre experte en informatique :

« Tu as trouver quelque chose d’intéressant ?
-Tant qu'elle ne me dis pas d’acheter une combinaison et un casque virtuel, je veux bien croire que le jeu est révolutionnaire...»
me moquais-je gentillement

J'avais la flemme de refaire des courses pour acheter un matériel gênant et pas franchement utile si ce n'est que pour un seul jeu vidéo. Enfin, c'était repartie pour un quart d'heure de blabla incompréhensible parce qu'elle parlerait trop vite pour mes petites oreilles, enfin c'est chiant …

« D'ailleurs il arrive quand l'autre ? » soupirais-je fatiguer, le temps que je puisse en placé une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Mar 03 Juil 2018, 08:02

Le silence était partie pour s'allonger : CD était plongée dans sa lecture, elle semblait passer de façon très rapide les pages du manuel qui faisaient un bruit déchirant dans le micro alors qu'elle devait faire des allés-retours entre les informations. Cependant, ses deux interlocuteurs ne semblaient pas être d'humeur à la laisser poursuivre ses recherches, perdant rapidement patience.

« Tu as trouver quelque chose d’intéressant ?
-Tant qu'elle ne me dit pas d’acheter une combinaison et un casque virtuel, je veux bien croire que le jeu est révolutionnaire... »


CD prit une grande inspiration et la bloqua dans ses poumons, comme pour s'empêcher de laisser échapper un cri quelconque. Un claquement répété fit comprendre qu'elle rebondit quelques fois sur sa chaise de bureau, puis finalement un bruit sec annonça la chute du manuel près du micro. Un roulement très bref indiqua qu'elle s'était à nouveau rapproché de son bureau au plus proche, et sa voix sembla littéralement venir se loger dans le creux de l'oreille des deux membres présents sur le PesterChum, un grincement très léger prévenant de l'appui qu'elle venait de prendre sur son bureau.

« Oublie les combinaisons et les casques, ça n'arrive pas à la cheville de ce système... Je n'ai aucune idée de comment cela fonctionne. »

La phrase avait été lâchée. Pour que CD admette ne pas comprendre un système informatique, quel qu'il soit, c'est qu'il était d'un niveau bien supérieur à tout ce que les trois amis avaient pu rencontrer, puisque seul leur compagnon polynésien pouvait se permettre de contredire la jeune fille sur ses capacités. Elle se laissa à nouveau tomber dans sa chaise de bureau alors que sa voix à nouveau s'éloignait du micro.

« Est-ce que c'est seulement légal ? Pas que ça me dérange mais...
-D'ailleurs il arrive quand l'autre ? »

Court silence. CD se redressa sur sa chaise, se raclant légèrement la gorge.

« Tu ne m'écoutes pas du tout, hein ? »

Sa voix était chantante, comme bondissant sur les orifices du micro devant elle en retenant un gloussement ruisselant. Cependant, une crispation dans le ton qu'elle prit fit rapidement comprendre qu'elle ne le prenait pas aussi bien qu'elle voulait le laisser croire. Elle se détendit cependant aussitôt : heureusement, elle changeait beaucoup trop rapidement de sujet pour se montrer un seul instant rancunière.

« J'ai aucune idée de quand il va nous rejoindre, vraiment. J'ai tenté de le chopper par une quelconque connexion mais rien, y'a pas le moindre réseau de son côté du monde. On ne peut que l'attendre. Dès que j'ai des nouvelles vous serez les premiers prévenus, mais comme je l'ai dit plus tôt il nous a dit de commencer sans lui. Prêts à vous lancer dans l'aventure ? »

Cette fois-ci, sa phrase s'était terminée de façon plutôt gutturale comme dans un ronronnement félin, un sourire se devinant dans sa voix. Elle se mit à taper plusieurs lignes de code sur son clavier, une vibration ajoutant qu'elle avait dû d'une main libre insérer un disque dans son ordinateur.

« Puisqu'il faut bien commencer quelque part, je me lance pour être l'hôte de quelqu'un. Puisque tu es si impatient, tu veux peut-être commencer en tant que premier joueur ? », ajouta-t-elle d'un gloussement cristallin.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Ven 06 Juil 2018, 21:49

C.D était dans une étrange phase d'extase devant le mode de fonctionnement du jeux. Elle semblait lire à toute allure sur son écran. Faisant parfois du bruit sur sa chaise à cause de son enthousiasme. Si on faisait bien attention, on pourrait presque entendre sa respiration s’accélérait sous le coups de la joie intense qu'elle ressentait. Je n'avais aucune envie de chercher ce qui la happé à ce point. De toute façon, à un moment où à un autre, elle finirait bien par reprendre son souffle pour tout nous expliquer. Enfin, ça c'était l'histoire si je n'avais pas lâcher une énorme boulette en passant. C.D s'arrêta d'être toute joyeuse dans son monde des bisousnourse pour venir m'en faire la reproche au micro. Non sans que quelques secondes avant j'entende Ciri se fracasser le crane avec sa paume. Là aussi si j'avais une ouïe digne de superman j'aurais pu l'attendre lâché un jurons dépité. Heureusement que j'étais à plusieurs kilomètre de chacun de ses folles furieuse. Ma sécurité ne tenant certaine que grâce à cet écran protecteur.

Ciri quand à elle, bien loin de ses soucis de respect et d'écoute dans lequel Callen c'était plongé la tête la première profité tranquillement de l'oublie de ses amis. Elle dessinait machinalement pendant que C.D se posé toute ses interrogation. Elle n'était pas bonne en informatique, voire très mauvaise. Ciri connaissait la bases pour faire du dessin, allumé un écran et parfois jouer à un jeux. C'était même un miracle que ses meilleurs amis soit issus de la communiquer d'internet. La jeune fille pourtant, était très au point des règlements de sécurité et de toute les chartes mise en ligne sur différents forum en dessins. C'est tout naturellement, qu'elle écouta attentivement C.D dans ses doutes concernant le jeux. Ils n'avait rien de précis dans la notice qui semblait sortir hors des règles d'usage en vigueur dans chacun de leurs pays. Mais internet répondant à ses propres loi, elle ne pourrait pas le jurée. Elle se contenta d'écouté C.D sermonner un peu plus le grand gamin du groupes. Elle espéré vivement que leurs derniers invités arrive dans pas trop longtemps. Sentant qu'elle allait se faire abandonner par les deux zigotos fan de jeux vidéo.

…mais comme je l'ai dit plus tôt il nous a dit de commencer sans lui. Prêts à vous lancer dans l'aventure ? »

Ciri lâcha un gloussement d'impatience en restant relativement muette pendant la conversation. Callen en tout cas n'avais pas perdu son temps à s'excuser platement pour sa non attention. De toute façon, je n'allais pas changer du jours au lendemain. En tout cas, C.D avait réussi un exploit ! Attiré mon attention sur quelques chose. Le jeu semblait vraiment plus intéressant maintenant que la miss informatique était un peu dépasser par les événements.

« Puisqu'il faut bien commencer quelque part, je me lance pour être l'hôte de quelqu'un. Puisque tu es si impatient, tu veux peut-être commencer en tant que premier joueur ?
- Pas de problème, suffis que j'installe le second CD pendant que toi tu t'occupe de tout ce qui est complique »


Tout en disant cela, j’arrêtai d'admirée mon écran dans le vague pour essayer de faire quelques chose de mes yeux. Ils devaient trouver la pochette du deuxième C.D vu que le premier ne servait strictement à rien si je n'étais pas l'hôte. Mes yeux se plissèrent comme ceux d'un félin en fixant désespérément la personne qui manqué à l'appel :

« Ça te va Ciri ?
- Oui t'en fais pas, de toute manière, il va prendre le temps de m'expliquer, alors profitez tout les deux, vous en mourrez d'envie !
Fit-elle de sa voix douce et chancelante. Pas du tout contre le fait de passer son tours, de toute façon, elle les rejoindraient plus tard quoi qu'il arrive.
- Bon, C.D, je lance le deuxième CD je te laisse me guider pour la suite »

En même temps que je terminais ma phrase, ma main avait réussi à chopper l'objet de mes convoitise. Je l'ouvris délicatement pour récupéré le cercle argenté. Mon autre main appuyant sur le bouton pour ouvrir l'emplacement où l'inséré. En deux seconde, c'était fait. Je regardais attentivement mon écran en attente de voire la bulle d'information m'indiquant que je pouvais l’installé.

« J’accepte le téléchargement ! » déclarais-je tout fier après avoir appuyer sur le bouton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Dim 08 Juil 2018, 17:39

Le jeune homme du trio sembla prendre plutôt bien la remarque moqueuse de CD, elle n'était qu'à moitié une plaisanterie après tout car la jeune fille était visiblement déjà en train de préparer la partie, frappant en rythme sur son clavier.

« Pas de problème, suffit que j'installe le second CD pendant que toi tu t'occupes de tout ce qui est compliqué.
-Exactement !
-... Ça te va Ciri ?
- Oui, t'en fais pas, de toutes manières, il va prendre le temps de m'expliquer, alors profitez tout les deux, vous en mourrez d'envie ! »


CD cliquait avec sa souris dans son micro, visiblement occupée à faire autre chose en les laissant discuter. Elle se mettait parfois en retrait par rapport à eux-deux, après tout ils étaient les deux seuls du quatuor à avoir la chance de se connaître IRL, du reste le groupe ne s'était jamais réellement vu, de même ils étaient les deux seuls à se nommer par leurs prénoms alors que le groupe utilisait plus souvent leurs initiales de pseudonymes entre eux. Ainsi, il arrivait que CD et leur quatrième ami restent silencieux, laissant les deux autres discuter et préparer leurs plans, comme pour laisser une seule et même personne réfléchir.

« Bon, CD, je lance le deuxième CD, je te laisse me guider pour la suite.
-On va avoir un petit temps d'attente pour le téléchargement, apparemment le disque joueur est beaucoup plus lourd à l'installation que le disque hôte. Ca me laisse le temps de régler quelques points... »


Disant cela, elle partit dans une petite explication informatique de ce qu'elle préparait, en somme principalement des éléments de sauvegarde de ce qu'ils allaient faire à présent, quelques protections pour que d'autres gêneurs ne surviennent pas, quelques organisation pour que le système de communication prenne un minimum de place pendant le jeu ; elle prépara même de façon assez surprenante quelques outils à mettre sur le téléphone, insistant pour que son ami les installe à sa demande. Pendant ce temps-là, l'écran sur l'ordinateur du jeune homme s'était teinté de blanc, laissant apparaître le logo vert fluo de SBURB, une maison divisée en quatre dont une des division avait un petit quartier libre également, tournant sur lui-même chaque fois que les quatre pièces s'écartaient sous le toit à cheminée. Une rosace était dessinée plus en dessous, sous un pourcentage qui avançait en rythme avec une ligne de progression verte.

Les deux jeunes gens étaient plongés dans leur préparation de jeu tandis que Ciri avait pris un certain écart. Alors qu'elle était concentrée sur ses dessins, un son retentit sur son ordinateur. Une communication lui était demandée : sur son écran était apparu un avatar circulaire de PesterChum représentant une abeille. L'insecte barrait l'avatar de part en part, séparant le fond en deux couleurs, bleu en dessous de l'abeille, rouge au dessus. Un pseudonyme apparaissait en une couleur de miel : TwinArmageddons. La sonnerie retentit une fois, deux fois, et soudain l'appel fut accepté automatiquement, sans même attendre que Ciri en fasse quoique ce soit. Une voix d'homme un peu nerveuse retentit, néanmoins caractérisée par un fort cheveu sur la langue qui ne retirait cependant pas sa maturité et sa gravité à son ton de voix.

« A quoi ça me ssert d'attendre déjà... ? »

L'homme soupira au bout du micro comme dépité par son propre comportement. Un bruit de frottement retentit, indiquant qu'il remettait en place son micro : il devait porter un casque avec micro contrairement à CD avec son micro de table, et de fait un grattement indiquait qu'il portait probablement des lunettes en dessous de ceci. Il se racla la gorge, et sa voix sembla soudain plus paisible.

« Désolé de m'incrusster de la ssorte, un petit insstant à m'accorder ? »

A l'arrière-plan, pendant que l'inconnu parlait au micro, on pouvait entendre une cacophonie de bruitages informatiques : clapottements de claviers, chargements de disques, alertes sonores, ventilateurs plein pot, on aurait presque pu croire que TwinArmageddons vivait littéralement dans un ordinateur.

« Il paraîtrait que vous vous lanssez pour jouer à SBURB ? Mes "collègues" Trolls ssemblent ssur les dents. Je ne ssuis pas de leur avis ssependant, s'empressa-t-il de dire pour se sortir du lot. Je ssouhaite sseulement... disscuter. »

Au même moment, sur l'autre conversation dont le volume sonore avait été largement baissé pour Ciri avec l'apparition de TwinArmageddons - disons TA pour rester dans les initiales - CD laissa échapper un gloussement.

« Je ne suis toujours pas sûre de ce qui nous attend mais... J'espère que tu as rangé ta chambre ! »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Lun 09 Juil 2018, 07:14

Les préparations était un peu plus longue qu'un jeux classique. Le soucis étant que le jeu était complément « révolutionnaire » d'après C.D. Pendant l'organisation du début du jeu, elle n'arrêtait pas de le répété, parfois même inconsciemment. Elle s'activait derrière son écran en donnant multiple information à la seconde. C'était assez compliquer de la suivre quand elle n'était pas tenu en haleine par quelques chose, là elle était totalement partie dans un autre univers. Heureusement qu'elle envoyait des indications via le chat pour que je puisse suivre l'évolution. Le soucis, c'est que mon écran disparue lorsque l'écran de chargement du jeu apparue. La lumière vive éclaira ma chambre. Éblouie, je lâché un jurons à peine audible pour mon interlocutrice. Je devais réglé la luminosité ou plutôt faire en sorte de mettre une petite vielleuse. Ma tête bascula en arrière, laissant mes cheveux tomber sur mon dossier. Je pouvais voir de mon étrange position toute ma chambre. C'est fou comme cette pièce était beaucoup trop grande pour une seule personne. Je devrais peut-être adopté un chat. Au moins, lui serait présent quand je rentre à la maison. Un profond soupir s'arracha de mes lèvres. C.D m'attendait et commencer à ce plaindre.

J'attrapais mon téléphone. D'un mouvement habille, je me dépêcher de le déverrouillé pour aller chercher dans le playstore toute les applications qu'elle me demander. C'est fou comme je trouve que faire les course avec Ciri était aussi long que faire le point sur les applications avec C.D. Je me dépêcher de faire le point pour évité de lui redemander quoi que ce soit. Elle allait finir par trouver le moyenne de se téléporté chez moi pour venir m'engueuler. Je sais bien que je m'étais plains d'avoir une chambre bien trop grande pour moi tout seul sauf que je n'étais pas suicidaire. J'étais tellement occuper par ce qu'elle me demander que je faisait presque plus attention à ce que devenait Ciri. On avait l'habitude de trainé ensemble tout le temps. Elle était beaucoup plus débrouillarde que moi. Le plus souvent, elle essayer de me pousser vers les autres. Pour la  miss c'était pour que je me trouve d'autre amis qu'elle, si un jour elle n'était plus là. Ciri était une boule d'amour sans condition. Par contre, elle me faisait deux fois plus flippé quand elle se mettait en colère que C.D dans le même état. C'est fou comme cette fille était plus présente dans ma vie que ma propre mère. Enfin, ça c'est un autre débats.

Après tout, c'est relativement normale. On avait été dans la même école petit avant qu'elle parte pour finalement revenir à mis-temps. La demoiselle, bien loin de se préoccuper de ce que je pouvais pensé d'elle, dessinée tranquillement. Elle passait le plus claire de son temps à tenir un crayon dans la main. Cette fois-ci, elle s'appliquer à dessiner son futur personnage dans une de ses petits BD qu'elle griffonné pour le fun. Perdu dans sa concentration, elle ne remarqua même pas que l’alerte pour entamer une conversation raisonné dans chambre. D'un trait précis, elle termina les yeux de son personnage. Elle les voulait particulièrement expressif, remplis de joie et de moquerie. Le soucis, c'est qu'elle ne voulait pas non plus le rendre idiot. D'un coup d'oeil discret elle remarqua enfin, avec ses oreilles, qu'un inconnus voulait lui parer. Elle hocha les épaules en retournant à son dessins. Ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait abordé de la saute. Le plus souvent, il rappelait deux ou trois fois avant d'abandonner. La jeune fille eu un frisson de surprise quand un bruit de fond résonna. Sa main avait même dérapé sur sa feuille, faisant une sacrée mèche rebelle à son perso.

« A quoi ça me ssert d'attendre déjà... ? »

Sous la surprise, sa voix resta bloquer au fond de sa gorge. Ses lèvres arrivant à peine à articuler quelques chose sous l'effet du choc. Elle était habitué à ce que C.D fasse irruption. La plus part du temps, elle demandait à la jeune fille de faire en sorte qu'elle ne soit pas déranger. Ciri n'avait absolument pas quoi faire. Si elle se déconnecté, son esprit serait trop occuper sur son dessin pour faire attention à l'arriver de son amis. Et elle doute très fortement que C.D et Callen ne remarque son absence. Son silence attira la curiosité de son nouveau interlocution qui semblait fort polie comparée à ce qu'elle avait pu voire :

« Désolé de m'incrusster de la ssorte, un petit insstant à m'accorder ? »

Encore une fois, elle ne réussie pas à l'envoyer boulet. Elle ne s'y connaissait pas assez pour réussir à le virée comme le faisait C.D en trois mouvement et demi. Ses joues commencèrent à prendre feu. Elle c'était arrêté de respiré sous le stress. D'un profond soupire, elle vida le reste de ses poumons avant de pouvoir inspirée de nouveau. Ca allait mieux. Sa main déposa son crayons en venant s'appliquer à taper sur son clavier. Alertant qu'un parasite était venu sur un chat privée. Ca n'allait pas changer grande chose, mais au moins elle avait l'impression de faire quelque chose. De l'autre côté, son interlocuteur, toujours sans réponse de sa part ne semblait pas démotivée à lui parler. Il avait détruit ses oreilles en s'installant de l'autre côté de son écran. Il devait être dans un bar ou dans un cyber-café sinon, la personne avait beaucoup de personnes chez elle. Sa voix avec son cheveux sur la langue repris :

« Il paraîtrait que vous vous lanssez pour jouer à SBURB ? Mes "collègues" Trolls ssemblent ssur les dents.
- Flippant à ce point que vous soyez tous reliée, analysa-t-elle avec une étrange impression de ce faire stalker, tu comptes aussi essayer de nous dissuadé de...
-Je ne ssuis pas de leur avis ssependant,
coupa-t-il poliment, je ssouhaite sseulement... disscuter.
- J'imagine que j'ai pas vraiment le choix, tu ne partiras pas même si je te le demandais gentilement »


La jeune fille lâcha un profond soupire. Au point où elle en été, elle n'avait aucun moyen de le forcé à partir sans s’isoler elle-même du chat. Et monsieur le jumeau de la bataille final du bien du mal semblait moins tarée que son prédécesseur. Après tout, elle n'avait qu'à parler vaguement dans le vide tendis que sa main dessinerait une toute nouvelle idée. Elle attrapa une nouvelle feuille, son petit crayon de 3 cm et s'appliqua à gros trait à donner la futur forme à son personnage. Mettant d'un coté de sa tête, le fait de relire le jeu pour être sur que c'est "troll" ne vienne pas les emmerdés pendant leurs partie. Normalement, C.D avait du s'en charger. Elle lui faisait confiance pour s'occuper de ce genre de détaille. De toute façon, elle avait prouver que devant un pc, c'était la fille la plus inutile du monde.

« Du coup, tu voulais me parler de quoi ? Que c'était affreux de vouloir jouer à un jeu que tout le monde s'arrache en ce moment ?» Questionna-t-elle sans vraiment être particulièrement intéresser par la réponse.

Dommage que je puisse pas surveiller la miss. J'étais bien loin de me douté qu'elle était en train de se faire tenir la jambe par un de ses trolls. De mon côté, j'étais encore bien occuper. J'arrivais enfin à la fin de la liste des courses de C.D. J'ai faillit crever deux ou trois fois en passant mais, j'avais réussie à survivre. C.D ce mis glousser. Je tilté malgré moi, j''avais encore fait une connerie ou elle allait me sermonner pour ma mauvaise volonté. Mais rien de tout ça, elle semblait étrangement ravie :

« Je ne suis toujours pas sûre de ce qui nous attend mais... J'espère que tu as rangé ta chambre !
- Ça a vraiment de l'importance ? »


D'un rapide coup d'oeil, je me tourner dans la grande pièce. Le mot ranger était applicable même si ce n'était pas vraiment très organiser. J'avais la place mais, la question était surtout pourquoi elle me demander ça :

Ca fera l'affaire, j'ai fais pire que ça »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Lun 09 Juil 2018, 12:01

Malgré la nature de TA, Ciri sembla étrangement complaisante, même si elle tenta d'envoyer un message d'à l'aide en quelques sortes. CD et Callen étaient cependant visiblement trop occupés pour l'instant. Il suffirait d'un regard de la première néanmoins pour que tout bascule, du moins, c'était sans doutes ce qu'elle avait à l'esprit, mais face à ce que lui dit TA elle changea d'avis et n'insista pas.

« J'imagine que j'ai pas vraiment le choix, tu ne partiras pas même si je te le demandais gentiment »

TA laissa échapper un léger rire, plutôt doux mais un peu nasal, beaucoup plus timide que sa façon de parler jusqu'à présent. Il semblait ne pas être vraiment habitué à discuter et encore moins à rire avec la personne en face de lui. Un craquement indiqua qu'il s'était reculé dans sa chaise, une chaise de bureau visiblement tout comme CD mais qui semblait en bien meilleur état que la chaise grinçante de la demoiselle. Ou peut-être TA était-il plus léger que CD ? Après tout, le groupe ne s'était jamais réellement vu, qui sait...

« Ss'est ssuffisamment compliqué d'ouvrir une converssation avec quelqu'un de votre groupe..., justifia-t-il pour son insistance.
-Du coup, tu voulais me parler de quoi ? Que c'était affreux de vouloir jouer à un jeu que tout le monde s'arrache en ce moment ? »

A nouveau, TA laissa échapper un léger rire, mais il s'attarda moins longtemps dessus, sans doutes ce rire était plus un rire de dépit que sincère tel qu'il était plus tôt. Il s'installa un peu mieux dans sa chaise, la faisant rouler légèrement, et s'expliqua :

« Je vais me permettre de vous donner un indisse : quand tu te joindras au jeu, cherche ssur GameFAQs le nom de sse jeu, tu pourrais avoir des ssurprise. Vous faites partie du petit nombre à avoir trouvé accès à la Bêta... Très peu de gens peuvent sse permettre de ss'arracher sse jeu de sse fait. Et nous penssons légitimement que vous êtes les sseuls qui iront jussqu'au bout, ssinon mes collègues n'inssissteraient pas à sse point. Concrètement, ssi je voulais vous arrêter je n'aurais aucune difficulté, pour information les capassités de votre amie CyclonicDistress ssont relativement à ma portée, il ssuffirait de vous retarder ssuffisamment pour que vous vous lassiez et arrêtiez de jouer... »

Un grattement indiqua qu'il avait bougé ses lunettes sous son casque, sans doutes les avait-il relevées sur son nez comme la plupart des porteurs de lunettes en avaient le tic.

« Ssependant, je pensse qu'il est important pour vous que vous jouiez à sse jeu. KK voudrait me tuer pour ssa, haha. »

Il prit une légère pause dans le cours de sa pensée et finalement bifurqua quelque peu dans les sujets, semblant intrigué.

« Vous êtes ssenssé être quatre, non ? Le quatrième manque à l'appel ? »

En vérité, si le quatrième manquait en effet à l'appel, cela n'empêchait absolument pas CD et Callen se continuer tranquillement leur préparation à se lancer dans le jeu pour la première fois. Petit à petit, l'installation touchait à son terme, CD indiquait rapidement comment ouvrir le réseau, et suite à sa question Callen prenait un air perplexe, se retournant sur sa chaise.

« Ça a vraiment de l'importance ? ... Ca fera l'affaire, j'ai fais pire que ça
-Sesame ouvre-toi ! »


CD lança soudain la connexion, et l'écran de Callen lui indiqua effectivement que la connexion était parfaitement faite et que le jeu était lancé, mais rien de son côté. L'écran indiquait juste la confirmation, le logo de SBURB, et rien de plus. Son téléphone, lié au jeu, lui indiquait juste des emplacements vides comme un inventaire. Il y eut un court silence avant que CD ne soupire de désespoir.

« Haaawn, sérieusement ? »

Elle se pencha par dessus son bureau, dépitée par son échec... Du moins, par ce qu'elle considérait être un échec.

« J'aurai au moins espéré voir quelques magasines porno traîner dans les environs ! Joli roux par ailleurs, c'est une couleur ? Je ne t'imaginais pas comme ça ! »

En effet, de façon fort surprenante, la connexion était bien été établie comme l'indiquaient peut-être tous les écrans à présent. CD semblait avoir une vue parfaite sur la chambre de Callen, car elle commenta chaque détail sans se gêner. Sur son écran, à plusieurs centaines de kilomètres de là, une vision parfaitement détaillée de la chambre de Callen s'affichait comme si une version Sims de sa maison avait été affichée, retirant le toit pour que sa chambre soit parfaitement visible.

« Je n'arrivais pas à y croire mais... Yep ! Je vois tout. Et j'ai vraiment de drôles d'outils à ma disposition... »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Lun 09 Juil 2018, 23:05

Son dessin commençait à prendre forme.Le squelettes était complet et elle s'appliquer maintenant à ajoutée les muscles. Elle avait changer de crayons pour que le rendu final soit plus marquant pour l'encrage que son début de croquis. Elle avait en tout et pour tout, la trois quart de sa concentration sur son dessin. N'accordant à son interlocuteur que le minimum pour pouvoir suivre une conversation. C'était étrange de discutée avec une personne dont on ne savait rien et sans partager ne serais-ce qu'une passion commune pour pouvoir enrichir la conversation. Heureusement, ce n'était pas à elle de faire la discutions. Ciri entendu le troll ricané encore une fois. Il semblait avoir plusieurs chose à dire. Elle le compris à cause de sa manière de se replacer sur sa chaise. Une réaction commune à tout ceux qui vont passer du temps à beaucoup parler. D'un mouvement de tête, elle se plaça face à son pc. Fixant malgré elle l’intrus dans la conversation. Les deux autres avaient du débuté la partie. Elle était finalement bien seule face à face avec son troll. Y avait pire comme compagnie, mais elle préféré de loin être seule que mal accompagnée.

La jeune fille avait du mal à le suivre dans ses explications. D'après C.D le jeu était génial puis chacun avait fait un peu de recherches de leurs côtes. Elle était celle qui avait trouver le moins d'information concernant le jeu. Pour sa défense, elle savait taper un recherche dans son moteur de recherche, par contre, elle était incapable de faire des recherche plus poussé comme sur le dark web. C.D y allait d'ailleurs beaucoup trop selon son coup. Mais elle ne pouvait pas juger, ce serait comme lui reprocher de passer trop de temps sur sa tablette graphique. Ciri posa son crayon pour attrapé un de ses marqueur. Elle encra proprement son dessins pendant qu'elle réfléchissait à tout ce qu'on lui disait. Ramenant ses jambes pour se faire un support tout en basculant légèrement en arrière pour avoir la place de faire ses gestes tranquillement. En résument ce qu'elle avait compris, c'était un jeu pas totalement au point, vu qu'elle comprenait quand même le terme de bêta en informatique, et dont que très peu de personne avait pu se la procurée. Et sur ce petit nombre, les « trolls » que Ciri assimila à des développeur ou des personnes ayant un très fort rapport avec le jeu avait estimé que quatre gamins sortie de nul par était plus douée que certain groupe de joueur professionnel.

Ciri hocha les épaules avec une moue à peine surprise. Ca pouvait tenir la route, même si c'est troll était de véritable stalker en puissance.

« Il ssuffirait de vous retarder ssuffisamment pour que vous vous lassiez et arrêtiez de jouer...
- C'est mal connaître C.D ! fait-elle remarquer avec un petit gloussement, elle est dur genre à s'entété quand quelque chose lui résiste...
- Ssependant, je pensse qu'il est important pour vous que vous jouiez à sse jeu. KK voudrait me tuer pour ssa, haha.
- KK ?»


Ciri arrêta de dessiné. La conversation devenait intéressante même si elle sortait toujours de l'ordinaire. Peu de personne pouvait envoyer des tonnes de personnes harcelé un groupe de gamin et finir par dire qu'il souhaité les voir jouer à leurs jeu. Le troll donné l'impression d'avoir énormément réfléchie à la question. Malgré elle, la conversation l’interpellée de plus en plus. Serrant les genoux près de son menton. Elle fixait l'écran avec une étrange impression que tout ce qu'elle pourrait apprendre, lui servirait pour la suite. Ses mains s'enroulèrent autours de ses tibia pour l'aidé à se maintenir. Tempi pour son dessin, elle le finirait un peu plus tard. C'est pas comme si sa feuille allait s’envoler, compresser entre sa poitrine et ses cuisses. Son menton poser entre genoux, sa joue reposant contre un des deux. Elle avait nouer ses cheveux en un chignon grossier qu'elle avait fait tenir par miracle avec deux crayon de couleur. Certaine mèches plus courte s’échapper en fonction de ses mouvement, venant frôler sa peau pâles. Ciri se demander comment faire pour avoir les réponses à ses question sans donner trop d'information sur elle et les autres.

« Vous êtes ssenssé être quatre, non ? Le quatrième manque à l'appel ?
- Certainement un problème de connections. Il doit chercher à la stabilisé avant de venir jouer !
répondu-t-elle sans changer de ton, pourquoi ? Ça compromet t'es plan s'il ne vient pas ce soir. »

Elle ne savait pas vraiment quoi en pensés. C.D l'aurait déjà éloigner d'elle en jugeant que ça ne valait pas la peine. Callen, lui n'aurait pas hésité une seule seconde pour terminer la conversation non sans avoir pu railler auprès de son interlocuteur. Il rester le dernier membre de leurs groupes... lui n'avait pas besoin de se tracasser, il se serait principalement concentré sur la manière d'être le plus efficace pour les empêcher de revenir à jamais. Relâchant la pression qu'elle exercer sur ses bras, faisant partie sa main vers son écran. Son ordinateur possédé un écran tactile qui lui permette de dessiné directement dessus quand sa tablette de dessin faisait des siennes. Elle posa son doigts sur l'avatar de son interlocuteur. L'image lui plaisait bien, elle allait la garder. En deux coups habille, elle se la sauvegarda dans sa bibliothèque d'image en vrac.  

« Il y a déjà deux joueur qui on commencer la partie. » fit-elle remarquer avec une pointe de moquerie de sa voix

Finalement, Ciri se faisait relativement bien a la situation, à sa manière en tout cas elle avait trouver le moyenne de discuté en paix sans ce faire ''trop'' embêté. La prochaine fois, elle aura le courage de fermer la discutions, sûrement... peut-être.

« Sesame ouvre-toi ! »

Je comprenais difficilement se que la miss voulait dire. J'ai crus naïvement que c'était simplement le jeu qui venait de se mettre en route. Elle semblait tout existé de l'autre côté de son écran. Son micro crépité un peu alors, que le son chercher à se stabilité. Elle laissa une nouvelle fois sa voix exploser, cette fois-ci de dépit :

« Haaawn, sérieusement ? »

D'un mouvement de tête, mes yeux fixèrent l'écran en cherchant à savoir ce qui se passer. Elle ne me laissa pas longtemps attendre. J'aurais tellement aimé qu'elle est simplement raté l'installation du jeu. Seulement, vu son niveau c'était fortement improbable.

« J'aurai au moins espéré voir quelques magasines porno traîner dans les environs ! Joli roux par ailleurs, c'est une couleur ? Je ne t'imaginais pas comme ça !
- Hein ? »


Ma première réaction fut de rester totalement stoïque face à cette remarque. Ayant très peur de comprendre ce qui était véritablement en train de ce passer. C.D avait déjà dû, plusieurs fois même, vérifié mon historique pour trouver quel porno j'avais maté et ceux que j'avais lu dans un moment de lacement total. C.D ne comprenait pas du tout le système de vie priver.

« Je n'arrivais pas à y croire mais... Yep ! Je vois tout.
- Ah ouai ! »


Sans vraiment savoir de quel angle elle me regarder. Je levais bien haut mon majeur en gardant un air parfaitement blasés.

« Désolé de te décevoir, mais je suis née avec se roux là et désolé de ne pas être un gros porc qui laisse tout traînée, la prochaine fois ne me demande pas de ranger ! »

La situation échappé totalement. C.D semblait pouvoir me voir dans ma chambre alors que je n'avais pas autoriser la cam. Sur mon écran, j'avais toujours cet afficha de merde qui n’évoluai pratiquement pas. Je soupirée, en me disant que ça ne pourrait pas être pire. Mais, je ferais mieux de fermer mes pensés :

« Et j'ai vraiment de drôles d'outils à ma disposition...
- Comme quoi ? Lie la description avant de l'utiliser ! »


Elle m'avait bien eu sur ce coup-là. C.D c'était bien garder d'expliquer en quoi le jeu était révolutionnaire. Elle allait morflé la prochaine fois que ce serait moi l'hôte du jeu. Un grand soupire m'échappa en cherchant une nouvelle position. C'était dérangeant de ce sentir observer de la sorte. J'avais l'impression d'être un sujet d'expérimentation. J’attrapais mon téléphone pour regarder ce qui était affiché dessus.

« C'est quoi ça encore » soupirais-je
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Mar 10 Juil 2018, 01:01

Malgré la nature de son interlocuteur, Ciri lui accorda assez d'importance pour se décider à l'écouter. Ceci rassura visiblement le troll dont la voix sembla indiquer qu'il affichait un léger sourire naturel, plus bondissante et plus articulée que plus tôt. Visiblement, en plus de son cheveu sur la langue qui le faisait légèrement zozoter à l'occasion et faisait bourdonner certains de ses mots, TA n'était pas habitué à parler à beaucoup de gens puisqu'il ne parlait pas bien fort malgré ses explications précises, aussi sa voix sembla bien plus forte lorsqu'il souriait.

« Certainement un problème de connexion, répondit Ciri à propos du polynésien. Il doit chercher à la stabiliser avant de venir jouer...
-Ss'est une manie d'avoir des amis avec des mauvaises connexions chez les humains... ?
, marmonna TA avec perplexité.
-Pourquoi ? Ça compromet tes plan s'il ne vient pas ce soir ? »

TA laissa échapper un bruit indiquant qu'il réfléchissait.

« Mmh... Etant donné que ssela pourrait vous apporter des problèmes et finir en Game Over pour vous... Oui, ss'est assssez compromettant. Vous ssavez que vous devez être au minimum quatre pour achever le prologue ?
-Il y a déjà deux joueur qui on commencer la partie
, précisa Ciri.
-Je le ssais. J'ai profité de l'occasion, CyclonicDistressss ne m'aurait ssans doutes pas laissssé disscuter autrement. On aurait fini par sse battre pendant deux bonnes heures et ss'aurait encore été Game Over pour vous. Ssette fille est acharnée en effet. »

Un léger grincement retentit, sans doutes s'était-il mieux installé dans sa chaise de bureau. Il continua d'une voix paisible à nouveau, il alternait entre nervosité et grand calme assez aisément visiblement.

« Oh, KK est un autre Troll. Tu ssais, CarcinoGeneticist, sselui avec une voix ridiculement forte et un avatar gris. Ssi je ne me trompe pas il a dû vous embêter un peu plus tôt ? Je l'ai entendu crier à propos d'une "ssalope blonde", sse n'est pas assssez courant par issi pour que sse ssoit un de nous. »

Il laissa échapper un ricanement : visiblement l'énervement que le petit groupe éveillait chez ledit KK amusait fortement TA. Un léger clapotis laissa entendre qu'il s'était mis à taper sur son clavier, sans doutes faisant autre chose tout en discutant avec Ciri. De la même façon que CD, il ne semblait absolument pas gêné à l'idée de multiplier les tâches sur l'ordinateur, effectivement comme il l'avait indiqué plus tôt il devait être à la hauteur de la réputation de la demoiselle quand il s'agissait des ordinateurs même si sa formulation laissait entendre qu'il ne se considérait sans doutes pas aussi bon qu'elle.

« Actuellement je dois être en train de vous retenir, mais un de mes collègues me couvre alors nous avons le temps. Ssi mes informassions sont bonnes alors le quatrième joueur est sse garçon ssur une île ? »

A nouveau nerveux, il murmura quelque chose à propos du fait qu'il était dommage de ne plus avoir les anciens outils, mais ne s'attarda pas dessus, continuant de taper sur son clavier tout en parlant. Les nombreux bruits informatiques poursuivaient à l'arrière.

« Mmh... J'esspère que mon amie à raison, ssi ss'est le cas sson retard ne ssera pas un problème... Mais peu importe. Tu as l'air moins ssur la défenssive que tes amis. Pourquoi ? »

Il quitta sa voix nerveuse pour prendre une voix plus calme et interrogative, visiblement naturellement curieux sans arrière-pensée. Peut-être ne voulait-il pas inquiéter Ciri, contrairement à ce que CD et Callen auraient fait si Ciri avait suivi leur découverte qui visiblement exaspérait le second car suite à l'explication de CD il leva fièrement un magnifique doigt d'honneur à son encontre, faisant rire aux éclats la demoiselle.

« Woh, sexy ! Je met cette image en fond de mon téléphone !, articula-t-elle en riant.
-Désolé de te décevoir, mais je suis né avec ce roux-là, et désolé de ne pas être un gros porc qui laisse tout traîner, la prochaine fois ne me demande pas de ranger !
-J'avoue, t'aurais pu être un gros geek obèse et dégoûtant, merci d'être un roux naturel ça me facilite la tâche ! »


CD rit joyeusement avant de se concentrer sur les fameux outils. Callen s'intéressa à son tour à ceux-ci, curieux.

« Comme quoi ? Lis la description avant de l'utiliser !
-Bah non je vais tout tester en espérant que ça provoque la fin du monde »
, ironisa CD alors qu'elle passait son curseur sur un des outils.

Il lit avec attention ce qui était indiqué et sembla un instant perplexe, hésitant longuement à voix haute.

« Bordel, c'est vraiment dangereux tout ça, ils ont pensé à qui pourrait mettre la main dessus ? Enfin je suppose que les gens ne jouent qu'avec des amis proches à ce genre de jeux mais... Attends, je vais tester quelque chose, apparemment j'ai des objets à ma disposition, je vais voir comment on les utilise. »

Elle cliqua quelques fois sur des boutons, laissant échapper des "hein ?" ahuris à chaque clics, et se mettant à marmonner dans sa barbe. En attendant, sur son écran, Callen avait commencé à s'intéresser à ce qu'elle lui avait fait installer sur son téléphone.

« C'est quoi ça encore...
-Ah, ça ? Apparemment normalement ça devrait s'afficher sur ton écran mais il m'a dit que ce serait plus pratique si on pouvait utiliser ça en se déplaçant alors il m'a passé une application avec son manuel
, expliqua CD en parlant évidemment du polynésien. C'est un inventaire apparemment, ils appellent ça un Sylladex, il faut que tu utilises ton téléphone pour scanner un objet et PAF tu l'as dans ton inventaire. »

Elle cliqua sur un autre élément de son écran, commentant que c'était "absolument dément", avant de reprendre d'une voix précipitée, espérant que Callen n'avait pas eu le temps de tester malgré ses longues secondes de réflexions personnelles :

« Ah, le premier scan concerne quelque chose qui te servira d'arme apparemment, et le Captchalog, c'est à dire la carte d'inventaire qui contiendra l'arme, va du coup se spécialiser dans le type d'arme, tu ne pourras utiliser que des armes du même type que la première scannée ! »

En effet, les différentes cartes indiquées sur le Sylladex, toutes vierges, n'avaient pas tout à fait la même forme. Si le contour ressemblait au contour d'une carte SD, l'intérieur indiquait différentes choses, et le premier Captchalog était visiblement plus massif et indiquait en dessous "STRIFE SPECIBUS". Une indication faisait comprendre qu'il n'était pour le moment pas attribué, en d'autres termes aucune arme n'avait été portée. CD retourna à ses outils, ne s'attardant pas à savoir ce que Callen en avait fait ou allait en faire ; de toutes façons s'il avait scanné une arme stupide par accident elle ne pourrait rien y faire pour l'instant. Elle se concentra donc sur ce qu'elle devait faire.

« Oulah ! Euh... Dis, t'as un endroit où j'ai de la place ? Je crois que... Je peux poser des choses chez toi ? Peut-être ? »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Mar 10 Juil 2018, 22:14

Ciri bascula sa tête de l'autre genoux pour s'appuyer. Son cerveau imaginait les deux personnages en train de se battre via combat informatique interposer. Elle se laissa tellement guider par ses pensés que son pris le devant sur la réalité. En fermant les yeux, son esprit crée une C.D à l'allure d’héroïne de final fantaisie. Les cheveux blond coiffé court comme à la garçonne. Une mèche de ses cheveux colorée en rose/violé. Elle aurait un visage rond avec des yeux élégamment dessiné en amande.Elle devait avoir les yeux rose, parce que le rose. Son regard brûlant de détermination ferait fondre les armure des ennemie face à elle. Sa tenu serait composer du minimum syndicale. Des manches bouffant blanche retenu par un gilet beaucoup trop petit pour retenir son énorme poitrine. Le gilet s'arrêterait bien au dessus du nombril. Son personne aurait une ceinture nouer au niveau de la taille. Duquel tomberait dans son dos, les deux longues extrémité. Un short court était de mise, ultra-moulant de couleur noir pour amincir les forme de ses fesses. Ciri lui ajouté des bottes de militaire qui monté extrêmement haut, vers ses genoux. Pour finir, C.D aurait le teinte légèrement halé avec un mauvais caractère de celle qui ne font ce qu'elle ont envie. D'un petit rire, son cerveau continua de détaillé une bataille ridicule face à un ordinateur qui aurait pris vie. Le sergent C.D armée de son fidèle clavier combattrait le méchant Supinateur dont les files électrique aurait pris vie comme les touches téléguidé à distance. Une aura menaçant s'échapperait de la machine pour dessiné la forme d'une bête à tête humaine cornue.

La jeune demoiselle perdu tout envie de ce perdre dans son monde imaginaire quand TA lui indiquer que KK n'était autre que le troll mal polie dont ils avaient eu à faire plus tôt. Ses lèvres se pincèrent pendant qu'un léger son de dépit échappé. S'il était revenu lui parler, elle aurait beaucoup plus de mal à rester naturelle qu'avec son collègue. Un soupire s'échappa de ses lèvres alors qu'elle reprenait sa position initial. Les pieds contre son mur, maintenu par une barre en bois qui reliée un coté de son bureau à un autre. Son dessin retomba sur ses cuisses. Ses yeux retombèrent dessus, déçut. Elle n'était pas d'humeur à le terminer. Elle avait plein d'idée qui se bousculée à sa tête. Déjà, elle souhaité mettre son idée en forme. Plusieurs fois, elle c'était amuser à dessiner ses compagnons. Ce ne fut pas un succès à chaque fois, car parfois elle s'arrêtait en plein milieux en se psycothan sur le fait que ce devait être des vieux, des bandits ou même des affreux boutonneux obsédé. En tout cas, elle ne sourcillerais pas si un jour elle croise C.D et qu'elle se rend compte qu'une de ses meilleurs amis était un drag queen particulièrement bien réaliser. Et merde, maintenant elle avait un autre dessin en tête. Elle laissa glissait sa feuille sur le côté. Cet dernière rejoigne les milliées de dessins commençaient et inachevée. Un jour, elle prendrait le temps de tous leurs accorder le temps qu'il mérite, même si c'est pour finir dans l'un de ses classeurs au grenier.

« Actuellement je dois être en train de vous retenir, mais un de mes collègues me couvre alors nous avons le temps.
- Ton patron ne serait pas content s'il apprend que tu empêches deux jeunes gens de jouer au jeu qu'ils ont acheter ?»


Elle regarda une nouvelle fois son écran. La pique n'était pas méchante, et malheureusement largement insuffisante pour faire partir le troll. Il continuait de taper la discutions, Ciri ce serait presque habituer s'il n'avait pas continuer de parler comme un stlarker :

« Ssi mes informassions sont bonnes alors le quatrième joueur est sse garçon ssur une île ?
- Oui, c'est notre tarzan à nous ! »
fit-elle avec une légère moquerie dans la voix.

Son corps se pencha sur son bureau pour y récupéré feuille et nouveau crayon à croquis. Attirant sa chaise près de son bureau. Cette fois-ci, elle allait dessiner proprement en gardant un regard attentif sur son pc.

« Mmh... J'esspère que mon amie à raison, ssi ss'est le cas sson retard ne ssera pas un problème...
- Vous etes en train de le stlaker pendant que tu me parle, j'espère qu'il n'est pas en train de chier
- Mais peu importe. Tu as l'air moins ssur la défenssive que tes amis. Pourquoi ?
- Question de caractère sans toute, C.D est totalement impulsive et n'écoute personne, C.G est blasé à longueur de journée, même s'il aurait commencer par d'écouté, il aurais fini en faire qu'à sa tête !
elle réfléchissait un instant avant de lâcher son dessin pour aller chercher quelques chose sur son pc. Elle fouilla quelque instant tout en parlant, après, c'est surtout face à l'interlocuteur, je ne garantie pas être aussi compréhensif avec l'idiot de toute à l'heure ! »

Une image s'afficha sur son écran. Un dessin qu'elle avait fait y a très longtemps. Quand elle fangirliser sur un manga. Elle avait dessiner un yin et yang, chaque point cardinaux associé à un élément naturelle. Vers le nord, des flamme prenait vie jusqu'à s'écraser sur une cercle de protection. Un chibi était dessiner. Une jeune fille avec queue de cheval, un coté du crane raser avec une mèche de couleurs rose. Elle faisait un magnifique clin d’œil en claquant des doigts. A l'opposer, en plein sud, y avait des trait répété pour donner l'impression de vent, parfois même des spiral pour donner l'impression de mouvement, costumée avec des petite feuilles qui volé jusqu'à une nouvelle sphère où une autre fille était dessiné. Celle ci avait les cheveux coupé en carré qui avait une impression timide. Son visage baisser d'un coté avec les joue et les oreilles pendant que ses grand yeux fixé plus haut. Si on regardait le dessin en partant de la gauche, on voyait une sphère se faire encastré dans la roche. Cette fois-ci c'était un garçon qui été dessiner. Les cheveux court coiffé en pique. Il avait un casque sur son cou alors qu'il affiché simplement un air heureux. A droite, des goûte d'eau parté du centre pour venir s’éclate sur la sphère où était contenu un autre jeune homme. Lui était dessiné à moité tournée, la tête tourner vers le centre du dessin. Il avait les cheveux plutôt court, quoi que plus long que ceux du garçon à gauche. Ses yeux n'était pas grand ouvert, donnant l'impression qu'il jugeait tout le monde. Un doigt fièrement dresser Ciri afficha un petit sourire en coin, ce dessin remonté à loin.

Machinalement, elle retourna à son dessin non sans l'avoir envoyer pour donner à son interlocuteur une première du dessin qu'elle était en train de dessin et celui qu'elle avait regarder quelque seconde avant. Les tablette à scan intégré, c'est quand même le rêve. D'un air appliquer elle repris son ouvrage.. Elle était toute contente alors que j'étais complètement blasé de mon côté. J'avais presque envie d'éteindre mon pc. Qu'est-ce qu'elle m'emmerder cet nana ! Je soupirais une nouvelle fois à sa remarque.

« J'avoue, t'aurais pu être un gros geek obèse et dégoûtant, merci d'être un roux naturel ça me facilite la tâche !
- De rien, super salope ! Toi tu me vois et moi je suis peut-être maté par une obsédé homophobe qui adore les petits cul des jeune garçon ! Ma vie est génial !»
Ronchonnais-je

C.D ne me laissa pas le temps de me plaindre d'avantage, elle continua dans son délire :

«  Bah non je vais tout tester en espérant que ça provoque la fin du monde »

Alors commence de l'autre côté de la planète que j'ai le temps de te tuer pour pouvoir survivre à l'apocalypse. Comme ça au moins je ferais en sorte de détruire la moitié des con et de me trouver dans un coin tranquille où on ne me ferait pas trop chier. Un autre soupire me prie en lâchant mon téléphone. Une sorte de scannette comme dans les magasin. Je regardait mon bureau, j'étais tenté d'essayer mais j'avais trop la flemme. Qu'est-ce que je suis doué quand même. La fille continua ses explication, me donnant raison de ne faire que le strique minimum vital. J'avais à moitié compris ses explications, de toute façon, on y reviendrait plus tard pour expliquer à Ciri. Ca m'évitera de redemander pour rien - et de passer pour un idiot.

« Oulah ! Euh... Dis, t'as un endroit où j'ai de la place ? Je crois que... Je peux poser des choses chez toi ? Peut-être ? »

Mon regard se posa machinalement sur l'écran. Pas encore habitué au fait qu'elle me regarder directement. Je soupirais, en me levant de ma chaise. De toute façon, je n'en ai pas vraiment besoin vu qu'elle me regarder. D'un pas blasés, j'allais allumer la lumière de ma chambre. La lumière me brûla un peu la rétine avant de m'y habitué rapidement. C.D avait la joie de voir une chambre particulièrement vide. A part le coin du bureau où des tonnes d'affaire était ajouté les un sur les autres. Dans l'alignement où il y avait son lit et son placard on trouver le bureau. La télé était situé au dessus de son écran avec ses Sa chambre tenait réellement sur la moitié de la pièce.. Le reste de sa chambre était totalement vide. Je pense qu'elle avait sa réponse.

« Fait toi plaisir tant que tu fais rien poppé de dérangeant ! »

Je revenais me poser dans ma chaise, me tournant vers le lieu que je lui avait indiquer. Il y avait un tapi qui recouvrait tout la place. Je devrais acheté quelque chose pour complet le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Mer 11 Juil 2018, 12:09

« Question de caractère sans doute : CD est totalement impulsive et n'écoute personne, NG est blasé à longueur de journée, même s'il aurait commencé par t'écouter il aurait fini par n'en faire qu'à sa tête !
-Une quesstion d'impulssivité... ?
-Après, c'est surtout face à l'interlocuteur. Je ne garantis pas être aussi compréhensive avec l'idiot de toute à l'heure ! »


Presque immédiatement, TA se mit à rire de la remarque de CD à propos dudit KK. Les blagues à propos de ce dernier devaient être indémodables pour lui. Il avait dû être pris de surprise cependant au cours de la plaisanterie car un grincement laissa entendre qu'il se replaçait sur sa chaise de bureau. Sa voix était légèrement étouffée, il avait dû porter sa main à sa bouche ou son doigt sous son nez pour retenir un peu son rire, dans tous les cas son ricanement n'avait rien de bien gentil.

« KK ne ssait pas aborder les gens, et ssa fait ssept ans que ssa dure. »

Il rit un peu plus avant de laisser échapper une exclamation interrogative. Sa fenêtre lui indiquait qu'il avait reçu un nouveau message écrit. Il rouvrit le logiciel de messagerie pour voir apparaître soudain les dessins de Ciri à son écran. Il eut un relent de nervosité.

« Qu'est-sse que... ? »

Il détailla les images avec curiosité avant de reprendre son calme à nouveau comme si de rien n'était, entendant dans son casque les coups de crayon répétés de Ciri. Un claquement très discret fit entendre que TA venait de s'accouder à son bureau.

« Deux de mes collègues sseraient intéressssés par tes dessssins, ils dessssinent eux-mêmes. Enfin, il y en a un qui essssaie. »

Il laissa échapper un chuintement moqueur avant de se relancer dans l'observation des dessin, un cliquetis de souris et un glissement laissant entendre qu'il avait dû réorganiser son écran pour poursuivre ce qu'il faisait à côté auparavant. Son rythme d'écriture semblait avoir imperceptiblement ralentit cependant, mais restait malgré tout particulièrement élevé.

« Mhh... »

Il s'arrêta à nouveau après quelques secondes, et revint sur la fenêtre de discussion. Soudain, un fichier de programmation apparu dans les fichiers partagés.

« A bien y pensser ssela pourrait t'être utile. J'ai étudié quelque peu sse que vous comptiez utiliser pour le jeu, je ssais que vous utiliserez une application pour une des fonctions du jeu. Lorssque tu l'auras insstallée quand ton ami viendra, insstale sse programme ssur l'application "Ssylladex". Je pensse que ssa devrait te plaire, ss'est l'idéal pour ceux qui aiment dessssiner, tu y sseras plus à l'aise qu'avec un modèle de base. »

Il se remit à taper sur son clavier, et son ton redevint légèrement nerveux.

« J'ai dû moi-même le programmer, je pensse être assssez proche de l'original, j'ai ajouté des fonctionnalités ssependant. Sse qu'il y a à retenir, ss'est que sse programme te permettra de modifier le fonctionnement de ton application afin de pouvoir utiliser tes talents en dessssin pour l'utiliser, sse ssera plus ssimple que de te faire apprendre les bases de l'informatique je pensse. Je l'ai amélioré afin qu'il puisssse prendre en compte la couleur, ainssi en cas de doublon les couleurs te permettront d'éviter de confondre les outils compris dans ton Ssylladex. Evidemment ssi tu as peur de l'utiliser je comprendrais : le programme peut être activé et désactivé manuellement de fasson très ssimple, avec une option en haut des cartes Captchalog du logissiel, ton ami t'expliquera de quoi il en retourne, tu verras apparaître une case en haut de sses derniers ssi tu insstalle le programme qui te permettra de faire des allés-retours entre le programme "Sscribble" que je t'ai donné et le programme de base. »

Il finissait ses explications quand soudain, parmi les nombreuses alarmes électroniques derrière lui, une autre vint s'ajouter au lot, plus bruyante.

« Oh oh... Ton amie m'a repéré. »

En effet, alors que TA et Ciri discutaient paisiblement d'informatique et de dessin, CD avait poursuivi sa folle aventure avec Callen de l'autre côté de l'écran.

« Fais-toi plaisir tant que tu ne fais rien popper de dérangeant ! »

Callen n'avait même pas eu le temps de terminer sa phrase qu'un tremblement de terre littéral fut provoqué dans l'appartement : sortis de nulle par, comme s'ils avaient été extirpés d'une barre d'outils au dessus de l'appartement de Callen et déplacés par un curseur étrangement visible du point de vue du garçon dans sa chambre, deux énormes machines venaient de prendre place dans un coin de la pièce... Recouvrant parfaitement la fenêtre de la demeure par ailleurs, même si une des machines moins massive que l'autre laissait encore passer les lueurs du soir. CD avait agit particulièrement rapidement, habituée à l'utilisation de la souris et du clavier, et ainsi les objets étaient installés. Dans le coin droit de la pièce, une imposante machine cylindrique qui s'élevait presque jusqu'au plafond s'était déployée. Elle était composé d'un socle particulièrement passif en carré parfait, menant à un cœur de machine dont le tableau de bord, un tableau digital, semblant éteint, se répétait aux quatre points cardinaux. Au dessus, l'imposant cylindre s'élevait, orné à son sommet de la rosace verte représentant SBURB. Une valve se trouvait proche du sommet, indiquant qu'un couvercle pouvait être ouvert.

La seconde machine était plus encombrante en largeur, mais laissait bien plus la lumière de la fenêtre passer. Le socle carré, moins imposant que celui de la machine cylindrique, était surmonté d'une plateforme circulaire ornée de la rosace verte une fois de plus. Un angle était occupé par un conteneur cylindrique mais beaucoup plus petit que celui de l'autre machine - et heureusement ! - à côté duquel, accroché sur le rebord car le socle circulaire atteignait tous les rebords, un grand bras mécanique replié concurrençait pour sa part avec la hauteur du cylindre de l'autre machine. CD semblait avoir été ravie de voir apparaître un grand espace parfaitement libre.

« C'est génial d'avoir autant de place dans une chambre ! Youpi ! »

L'étrange curseur qui avait fait descendre les machines se rabaissa au niveau de Callen et vint le toucher du bout du doigt comme pour le pousser ; l'objet ne pouvait que toucher Callen mais n'arrivait à appliquer aucune force sur lui.

« Ah, je peux pas t'attraper ! Heureusement remarque. Mais c'est rigolo, coucouuu ! »

Elle passa très rapidement à autre chose, faisant s'éloigner le curseur pour indiquer les machines l'une après l'autre, en commençant par le cylindre.

« Ca s'appelle un Cruxtruder. Et ça, elle indiqua l'autre machine, un Alchemiter ! »

A la question de ce à quoi cela servait... CD se contenta de rire bruyamment sans savoir l'expliquer. Elle se calma assez rapidement et se décida à revenir sur un autre sujet qui avait été soulevé beaucoup plus tôt, changeant ainsi du sujet qui l'avait mené à envahir la maison de Callen. Elle était juste intenable, incapable de rester sur le même sujet.

« Par ailleurs, je tiens à préciser que je suis peut-être une obsédée qui adore les culs de jeunes garçons, mais je ne fais aucune discrimination ! J'aime aussi les culs de jeunes filles, Ciri est ma waifu, n'est-ce paaaas ? »

Sur ce, elle changea de fenêtre pour observer le groupe de discussion. Elle se figea, laissant échapper une exclamation de surprise.

« Ah ! Un de ces salauds est de retour ! »

Elle se mit à taper à toute vitesse sur son clavier pour lancer les procédés de blocage. TA, de l'autre côté de son écran, s'activa à son tour, bloquant les premières tentatives. Sa voix se faisait plus nerveuse que jamais alors qu'il se mettait dans un mode d'empressement le plus extrême.

« Je regrette Eveasy Nessssy, mais je risssque de devoir écourter notre discussssion. Je ne voudrais pas retarder Cyclonic Distress dans son jeu. »

CD laissa échapper un juron plus fort que les autres alors que TA venait de lui envoyer un virus pour l'occuper le temps qu'il finisse calmement la discussion avec Ciri. TA soupira de soulagement, se grattant la tête.

« Ssela est bien dommage, je penssssais en profiter pour donner d'autres informassions. En tous cas ss'était une converssassion intéressssante. Nous pourrions retenter plus tard ? »

Malgré la façon qu'il avait eu de s'imposer plus tôt, ce fut avec le sourire et une totale politesse qu'il demanda aimablement à poursuivre ce débat une autre fois, continuant de taper avec frénésie sur son clavier pour bloquer les tentatives de CD qui n'avait aucun mal à combattre le virus tout en continuant de porter des attaques cependant bien plus faibles à l'encontre de TA.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Mer 11 Juil 2018, 22:05

« KK ne ssait pas aborder les gens, et ssa fait ssept ans que ssa dure. »

Ciri était heureuse de tenir correctement son stylo sinon elle l'aurait lâcher sous la surprise. C'est pas possible de passer sept ans de sa vie à agresser les gens sans changer. Enfin, c'était réalisable mais, étrange pour la demoiselle. Ses lèvres s’entrouvrir pour essayer de manifesté sa surprise avant de religieusement fermer sa bouche. En faite, elle connaissait une personne qui n'a absolument pas évolué pendant une période d'environ dizaine d'année. Il avait grandie avec la même tête et exactement le même caractère. Du coup, ce n'était pas étonnant pour que l'autre drôle soit encore moins douée que son idiot personnel. Finalement, elle l'aurait peut-être écouté s'il avait fait l'effort de faire une phrase dans un français correcte sans se mettre en avant comme le seigneur et maître de l'univers. Enfin, elle ne le serait jamais et tant mieux. Elle entendu son interlocuteur questionné par rapport à ce qu'elle venait de lui envoyer. Ciri ne lui avait pas demander à son avis en lui passant son image. C'était plus simple de lui envoyer son image que d'essayer de lui faire comprendre sa pensés. Le dessin était sa manière à elle de s'exprimer. Et son interlocuteur semblait l'avoir parfaitement compris :

« Deux de mes collègues sseraient intéressssés par tes dessssins, ils dessssinent eux-mêmes. Enfin, il y en a un qui essssaie. »

Cet fois-ci, c'est Ciri qui fut obligé de rigolé en entendant la dernière phrase. Elle considéré le dessin comme de l'Art mais été une des rare à croire que le don du ciel n'était qu'une légende. Certain avait certes beaucoup plus de facilité que d'autre, mais l'etre humain est fait pour apprendre. Rien qu'en regardant ses anciennes œuvre, il était indéniable que son niveau avait largement progresser. Les formes était plus net, les courbes plus harmonieuse et les représentation plus vivante.

« A bien y pensser ssela pourrait t'être utile...»

La dessinatrice arrêta pour de bon et ce concentra de toute ses forces ce que lui disait son interlocuteur mystère. Elle avait l'impression qui lui parler dans une autre langue. Se pressant pour prendre une autre feuille, elle écrivait les informations les plus importante – mots pour mots – de ce que lui disait le troll. C.D lui avait un peu expliquer que le jeu demander beaucoup de préparation avant de pouvoir réellement y jouer. Elle ne comprenaît pas bien tout cet histoire de programme et de dessin. Sa main noté malgré elle, elle ferait en sorte de le relire longuement pour pouvoir comprendre. De toute façon, le polynésien ne semblai pas vouloir faire son apparition. Elle n'y fessais presque plus attention. Il discuté depuis plus d'un quart d'heure, et elle avait le plaisir de dire que pour une fois, ce n'était pas dérangeant de parler avec un stalker. Sa main venu frotté son front en lisant ses notes complète. Elle allait devoir être discrète quand elle l'installera. Malgré le fait qu'il est compris que ses capacités était limité, il lui parler quand même de programme. Finalement, après trois bonne relecture fini par comprendre un truc très simple : programme utile plus simple que ceux de bases car ressemblant à ceux de dessine.

« Mais du coups...
- Oh oh …
- Tu joue au père noel ?
- Ton amie m'a repéré ! »


Ciri regarda son écran avec un assez grande surprise. Elle avait prévus un délais d'une demi-heure avant que son amis lui vienne à son secours. Ciri afficha un léger sourire ses lèvres. Ses mains venant se croiser pour venir délicatement déposer son menton dessus. Dommage, c'était déjà fini, elle allait devoir trouver une nouvelle occupation. Alors que moi j'étais en plein crise cardiaque. J'aurais aimé retirée le logiciel des main de C.D. Elle n'avait pas attendu que je termine ma phrase pour me faire pop deux affreuse machine. Heureusement que je vivais seul, sinon j'aurais dû expliquer ce boucan à ma mère. Les machines était gigantesque et me prenait littéralement le reste de place que j'avais dans la chambre. Je n'avais absolument aucune idée de comme elle fonctionné. Heureusement que pour l'instant elles étaient toutes les deux silencieuses.

« Ah, je peux pas t'attraper ! Heureusement remarque. Mais c'est rigolo, coucouuu ! »

Je jetais un regard noir vers le plafond avec une maudite envie de lui refaire un doigts. Qu'est qu'elle est chiante comme nana. J'aurais dû laisser ma place à Ciri, C.D aurait été moins chiante avec elle. C'était totalement injuste.

« Par ailleurs, je tiens à préciser que je suis peut-être une obsédée qui adore les culs de jeunes garçons, mais je ne fais aucune discrimination ! J'aime aussi les culs de jeunes filles.  Ciri est ma waifu, n'est-ce paaaas ? »
- C.D je m'en cogne de ce qui te fait mouillé dans t'as culotte ! Tant que tu t'approche pas de moi et que tu fais pas de mal à Ciri.


C.D avait eu ce délire de waifu en ce rendant compte que Ciri était la seule à ne pas la jugée. Ce n'était pas le seule délire qu'elles avaient eu, Ciri avait eu son moment fan de yaoi … qu'est ce qu'on sait pris dans la gueule avec l'autre. C'était de l'histoire ancienne, mais c'était une de mes craintes que ce sujet revienne un jours sur le tapis. Après tout, d'après C.D, on c'était épouser pour lutté contre leurs amours. J'en avais tellement rien à faire en faite. Le plus important c'est que ce soit Ciri qui soit ma collègue de classe et n'ont pas l'autre folle. Je soupirais de tout mes poumons d'épuisement. La prochaine fois, je la laisse pas prendre les commandes d'un nouveau jeu ''révolutionnaire'' trop dangereux.

« Ah ! Un de ces salauds est de retour ! »

Pas besoin de demande qui était de retour pour nous emmerder. Je plissais les yeux, mauvais. Les petits con en avait profité  A croire qu'il ne pouvait pas vivre sans nous faire chier. En plus, Ciri était tellement mauvaise en informatique qu'elle avait peut-être elle-même accepter la conversation. Je jurée devant mon pc dont l'écran était encore blanc comme le cul d'un nouveau née. C'est chiant de ne rien pouvoir faire. Mais bon, à ce niveau-là faut mieux laisser C.D géré. Au moins pendant ce temps elle m'emmerder pas. C'était déjà ça de gagner.

« Je regrette Eveasy Nessssy, mais je risssque de devoir écourter notre discussssion. Je ne voudrais pas retarder Cyclonic Distress dans son jeu.
- Tu ferais mieux pas en effet !
Me moquais-je gentillement
- Ssela est bien dommage, je penssssais en profiter pour donner d'autres informassions. En tous cas ss'était une converssassion intéressssante. Nous pourrions retenter plus tard ?
- Si tu arrive à revenir malgré C.D, je pense que ce sera mérité »


En vérité, elle parié plus sur le fait que le polynésien arriverait avant pour évité qu'il ne rentre en contact avec elle. Surtout, qu'il y avait des chances pour que s'en soit encore un autre qui vienne lui taper la causette. Enfin, elle n'allait pas se plaindre. Il lui avait quand même programmer quelques choses de pratique pour commencer le jeux. Même si elle ne saurait absolument pas l'expliquer sans mettre en colère à la fois C.D et D.L. Elle verrait bien le moment venu de toute façon. Elle encourageait silencieusement sa partenaire avant de reprendre son dessiné, déterminer à le terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Ven 13 Juil 2018, 17:48

« Si tu arrive à revenir malgré CD, je pense que ce sera mérité. »

TA laissa échapper un rire, et annonçant d'une voix vive qu'il gardait cette promesse à l'esprit il disparu soudain de la conversation, laissant à nouveau les voix de CD et Callen reprendre le dessus dans la conversation de groupe. CD s'acharnait sur son ordinateur, tapant plus vite que jamais sur son clavier. On l'entendait cliquer simultanément de la souris et faire tous les efforts du monde. Après quelques secondes, elle laissa échapper une exclamation de fureur, les dents serrées en un cri semi-silencieux. Elle frappa du poing sur son bureau.

« C'est pas vrai !! »

Elle soupira longuement et bruyamment avant de revenir au jeu, ce qui se traduit par le déplacement du curseur autour de Callen qui finalement remonta dans un coin invisible, sans doutes pour chercher dans l'inventaire de l'hôte. CD semblait hors d'elle.

« Sérieux, c'était qui ce mec ?! Son virus était une plaie, j'ai cru que mon ordinateur allait exploser ! J'ai même pas pu lui rendre la pareil, vous vous rendez compte ?! Il a réussi à m'empêcher de le bloquer, j'y crois pas ! La prochaine fois que je vois son cul dans ce chat, je vous promet que je détruis son processeur, foi de hackeuse professionnelle ! Je fulmiiiine ! »

Elle tapa des pieds avec rage sous son bureau, laissant échapper un autre cri de frustration, avant de soupirer longuement. Le silence revint quelques secondes, le temps qu'elle prit pour reprendre sa respiration et se calmer, et enfin elle se remit à parler avec le tant soit peu de calme dont elle pouvait faire preuve, continuant à bavarder très vivement mais d'une voix plus bondissante digne de son caractère naturellement jovial.

« Ils sont plus actifs aujourd'hui, on dirait qu'ils ne veulent vraiment pas qu'on joue à ce jeu ! Ils ne t'ont pas embêtée, hein, Ciri ? »

D'un geste habile, elle nota quelque chose sur son écran et une notification apparu sur le chat, demandant confirmation. CD s'expliqua :

« Je pense qu'il serait plus prudent qu'on reste soudés. J'ai créé un partage d'écran, comme ça si tu veux nous voir jouer tu peux ! Enfin, à moins que tu veuilles te déconnecter... ? »

Un nouveau tremblement de terre survint chez Callen. CD n'avait pas arrêté de bouger sa souris depuis tout à l'heure, et une nouvelle machine venait de faire son apparition dans la pièce, le long du lit du jeune homme, lui bloquant l'accès. La machine était tout en longueur, et en hauteur. La partie gauche ressemblait à une forme d'ordinateur assez fin mais haut, relié à une forme de sculpteur digne d'une machine d'usine. Il semblait qu'il faille placer un bloc au centre, le serrer grâce à des valves et entrer un code dans l'ordinateur, pour lancer la création d'un objet.

« Oups, ça a fait plus de bruit que prévu, annonça CD en riant. J'ai ajouté une nouvelle machine, ils appellent ça un Totem Lathe. Je ne sais pas trop comment ça fonctionne, mais j'ai un code qui est marqué dans la description, je suppose qu'il faut l'entrer dans l'ordinateur pour sculpter... Quelque chose ? Je n'arrive pas à trouver l'objet à sculpter par contre, quelque chose doit le contenir. Je continue de fouiller, amuse-toi bien ! »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Dim 15 Juil 2018, 11:36

Le bruit des doigts de C.D sur les touches semblaient faire autant de bruit qu'une armée à cheval en train de débouler dans mes oreilles. Le pauvre clavier n'allait pas survivre. Elle allait finir par enfoncé tellement profondémenent une touche que son indexe allait passer à travers. On pouvait entendre ses lignes de code se scrypté sur son écran et même commenté les actions. Ses actions souvent ponctuer par des insultes retenu ou de petit cris absolument mignon. Même si j'avais plus l'impression qu'on avait enfermer un chat enragé dans un enclos à souris. On allait bientôt l'entendre criée que son clavier avait rendu l'âme et son pc avait exploser sous le fait qui avait trop de donner à géré en même temps. Ils auraient été tranquille pour la soirée si ça c'était réellement passé comme ça. Le soucis, que la voix de Ciri éclata dans un grondement animal :

« Sérieux, c'était qui ce mec ?!
- Un troll !
répondu Ciri avec une étrange honnêté dans sa voix
- Son virus était une plaie, j'ai cru que mon ordinateur allait exploser ! J'ai même pas pu lui rendre la pareil, vous vous rendez compte ?!
- C'est un drâme !
soupira Callen complètement blasés par la situation
- Il a réussi à m'empêcher de le bloquer, j'y crois pas !
- C'est pas grave, C.D, tu as réussi à le faire partir.
- La prochaine fois que je vois son cul dans ce chat, je vous promet que je détruis son processeur, foi de hackeuse professionnelle ! Je fulmiiiine ! »


Ciri lâcha un petit rire malgré elle. Derrière son écran, ses lèvres avait former un grand sourire amuser. En vérité, elle ne s'attendait pas à ce que C.D est autant de mal à lui résisté. Il ne lui avait pas mentis. Même si elle était désolé pour son ami qui avait ratée son attaque. Elle ne dit rien au sujet d'un potentiel retour de T.A. Elle était déjà en admiration devant son ancien interlocuteur est réussi à s'échappée. Le plus marquant, était qu'il avait fuit en faisant des dégat au sacro saint pc de C.D. Callen ne dis rien au sujet de cet histoire ne pouvant pas réelement participé sans voir ce qui c'était passer. Il en avait marre de cet écran blanc. Il fermait les yeux. Il avait entendu Ciri rigolais, signe qu'elle n'avait pas du être traumatiser par le troll. C'était la seul chose qui lui importé.

« Ils sont plus actifs aujourd'hui, on dirait qu'ils ne veulent vraiment pas qu'on joue à ce jeu ! Ils ne t'ont pas embêtée, hein, Ciri ?
- Non, t'en fais pas C.D ! J'étais en train de dessiné de toute façon »


Callen ne croyait pas vraiment son amis de l'école. Elle n'avait pas l'air de leurs mentire mais, il était certains qu'elle ne leurs disait pas tous. Sauf que c'était pas son problème. Lui, il avait encore ses deux monstre dans sa chambre dont il ne savait pas quoi en faire. Vu le boucan qu'elles avait fait en apparaissant, c'était un miracle que le voisin n'est pas ouvert la fenêtre pour regarder si y avait un soucis dans le quartier.

« Je pense qu'il serait plus prudent qu'on reste soudés. J'ai créé un partage d'écran, comme ça si tu veux nous voir jouer tu peux ! Enfin, à moins que tu veuilles te déconnecter... ?
- Non, non ça me va ! »


Son amis devait être en train de vangeait en sécurisant deux fois plus le chat. D'ailleurs en peu de temps, Ciri eu un partage d'écran qui lui permis de tout voirs. Alors que moi, j'avais toujours cet affreux écran blanc qui m'empêcher de m'amuser un tant soit peu. Le comble était que Ciri allait certainement plus s'amuser à nous regarder jouer que moi en étant dans le jeux. Mon ralement ne fut pas le dernier de la soirée. Un nouveau tremblement secoua ma maison. J'avais l'impression qu'elle allait faire sortir robocobs de mon tapis. Une machine gigantesque pris place à côté de mon lit. Mes yeux fixèrent un moment ce truc énorme. Mon lit ! Mon lit est partie. J'allais tuer C.D. Elle m'avait déjà foutu deux grosse merde dans la pièce, elle n'avait pas pu s'empêcher d'en rajouté une troisième. Elle allait pas être la seule a fulminé ce soir :

« Oups, ça a fait plus de bruit que prévu, annonça la folle dans un de ses fous rire habituel
- Bordel ! C.D d'abuse, je peux plus aller me coucher ! dégage cette chose !
- J'ai ajouté une nouvelle machine
- J'avais par remarquer ! vire ce truc !
- Ils appellent ça un Totem Lathe. Je ne sais pas trop comment ça fonctionne, mais j'ai un code qui est marqué dans la description, je suppose qu'il faut l'entrer dans l'ordinateur pour sculpter... Quelque chose ? Je n'arrive pas à trouver l'objet à sculpter par contre, quelque chose doit le contenir. Je continue de fouiller, amuse-toi bien !
- Va te faire ... »


On ne pouvait pas humainement parler être plus chiante qu'elle. J'avais presque envie de demander à Ciri d'être l'hôte et d'arrêté de jouer avec connasse. Elle posait une machine et hop elle partait en monde "le monde est beau et gentil'. J'avais envie de lui hurler dessus que mes parents allaient finir par rentré dans ma chambre pour gueuler. Ce qui aurait été une première, aussi bien l'un que l'autre. Je m'approchais de la machine sans savoir à quoi elle pouvait bien servir. Les explications de C.D était pas claire. Et surtout pour un jeu "révolutionnaire", je le trouvais plus dérangeant que drôle. Même si le jeu demande à connaître un minimum les personna avait qui tu va jouer. Ce n'était pas pour autant que tu était près à laisser t'as vie priver entre leurs mains. Il fallait pas oubliée que je n'ai jamais vu C.D ni même l'autre bond qui n'arrive pas. Je venais littéralement de me faire avoir. Je poussais ma chaise jusqu'à la dernière merde qu'elle avait poser. Mes nerfs commençait vraiment à chauffé. Je n'avais aucune idée de comment ça fonctionner et j'espéré que ça allait enfin me changer les idées.

« Je vais lui démonté son bordel !» ralais-je à demi sérieux.

Ma main venu se posé sur la surface lisse de la machine. Cherchant un clavier ou une borne éléctroonique pour me faire comprendre que ce truc fonctionner. Pas de réaction. Mon regard se fit assasin. Je me retournais vers C.D montrant bien mon envie de lui faire avalé sa langue jusqu'à son cul :

« Ton jeu est merdique !lançais-je avec énormement de reproche, On se fait harcelé par des merdeux, tu peux voir chez moi sans y être invité et tu y fais mumuse comme si t'étais dans les sim ! Dégage, avant que je débranche internet ! »

J'en avais marre de me faire prendre pour un con. Ciri avait faillit ce faire harceler sans qu'on puisse la protéger. J'étais littéralement le jouer de C.D et j'avais horreur de ça. Qu'on joue ensemble, qu'on s'amuse etc ... j'avais aucun problème sur le principe. Que tu te joue de moi et que tu fais un peu comme t'en envie sans prendre un minimum conscience de ce que les gens peuvent ressentir, ça m'agaçait au plus au point. Ciri fut la première à réagir à ma remarque vu qu'elle arrêta de tapoté sur sa tablette. Au dépars, elle avait touvé le principe du jeu génial en admirant l'écran de sa collègue. Puis, elle avait lentement compris ce qui agaçait Callen à ce point. T.A l'avait prévenu qu'il faisait en sorte de retardé le jeu pour qu'ils puisse commençait le prologue tout les quatres. D'un ton plus tout que le garçon, n'approuvant pas sa réaction de colère, elle s'adressa à C.D:

« C.D, tu ne le trouve toujours pas sur le réseau ? Le jeu est censé ce jouer à quatre du coup je pense que vous etes dans une post-prologue tant qu'il n'arrive pas !  »

Ciri se trifouilla les méneiges pour essayer de calmer Callen qui semblait réellement plus agaçé qu'amuser. Elle trouvait le jeu relativement intéressant, après elle était d'accord sur le fait que faire pousser des machines comme par magie n'était pas vraiment marrant. Un éclair de génie par courus sa pensé :

« Tu devrais peut-être lui expliquer ce que tu fais ou ce qu'il peut faire en attendant, il peut plus rien faire sur son pc maintenant que le jeu est lancée.
- C'est gentil de l'avoir remarquer »
moeugrais-je pas vraiment certain que ce qu'elle proposer me remettré de bonne humeur.

J'avais envie de casser des CD par centaine. Un jour, je la kinappe, je la met sur un ressort et je me crée un tape taupe en mode : Tape C.D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Mar 17 Juil 2018, 14:20

A peine avait-elle fini sa phrase que CD laissa entendre le bruit de sa chaise de bureau rouler sur une assez grande distance. Elle se mit à ouvrir et fermer des tiroirs avec acharnement en murmurant dans sa barbe, mais s'arrêta quand la voix de Callen se fit entendre dans son casque.

« Va te faire... »

Elle resta un moment silencieuse et claqua soudain un des tiroirs avant de revenir devant l'ordinateur en râlant à mi-voix, commençant à taper avec acharnement sur son clavier. Elle faisait presque autant de bruit que lorsqu'elle se battait avec TwinArmageddons si cela était néanmoins possible, ce qui l'empêcha complètement d'entendre Callen se déplacer ou commencer à râler à propos de la machine qu'il tentait d'examiner. Le Totem Lathe, comme son nom l'indiquait, ressemblait à un tour, si néanmoins les jeunes gens connaissaient cette machine utilisée pour sculpter des pièces usinières. En tous cas, il ressemblait plus à cette machine qu'au tour de poterie, indéniablement. Un clavier numérique était visible à l'avant de la machine, mais celui-ci semblait actuellement inutilisable, la machine semblait le bloquer en l'attente de l'insertion d'une matière première au cœur de celle-ci. Cette matière devait être plutôt imposante, proche de la taille d'un torse, mais elle était pour le moment introuvable.

« Je vais lui démonté son bordel !
-A coup de dents ? »


Malgré l'évident humour de la question, le sarcasme de CD semblait quelque peu piquant. Elle n'insista pas, s'arrêtant de taper sur son clavier pour cliquer avec sa souris. On entendait la molette de celle-ci rouler. Elle devait être en train de lire un long texte, car elle roulait de façon très régulière, assez lentement pour pouvoir lire en diagonale, bien trop vite pour lire un texte complet néanmoins. Callen, pour sa part, perdait largement patience.

« Ton jeu est merdique ! On se fait harceler par des merdeux, tu peux voir chez moi sans y être invitée, et tu y fais mumuse comme si t'étais dans les Sims ! Dégage, avant que je débranche internet !
-D'accord, je te laisse expliquer à ta mère d'où sortent ces machines alors ! Je ne peux pas les ranger dans mon inventaire petit génie, au mieux je peux les déplacer mais pas en dehors d'une certaine zone, je suis très limitée contrairement à ce que tu penses, et ce n'est pas moi qui envoie ces abrutis de vers informatiques sur notre partie ! »


Tant Callen que CD semblaient perdre à la fois leur patience et leur contrôle de soi. Cependant, une voix douce et calme retentit bientôt : heureusement que CD avait eut l'idée d'inviter Ciri à les regarder, ce simple fait serait d'une grande aide.

« CD, tu ne le trouves toujours pas sur le réseau ? »

CD arrêta sa lecture et rouvrit ses fenêtres, hésitant à haute voix.

« Je ne trouve vraiment rien...
-Le jeu est censé se jouer à quatre du coup je pense que vous êtes dans un post-prologue tant qu'il n'arrive pas !
-Qui t'a dit ça ? »


CD semblait sincèrement surprise. Elle n'avait pas entendu parler d'un nombre de joueurs nécessaires dans tout ce qu'elle avait trouvé à propos de SBURB, et compte tenu du petit nombre qu'ils étaient à avoir eu accès à la Bêta elle aurait au moins pensé que le message serait rapidement passé s'ils avaient dû s'assurer d'être un groupe pour débuter, d'autant que peu de gens commençaient directement à tester un jeu à quatre, deux était plus courant. Elle aurait regardé Ciri avec l'air le plus perplexe qui soit si elle avait été en face d'elle, et à dire vrai elle venait de se lancer dans un combat de regard avec la chouette qui servait d'avatar à la jeune fille sur la fenêtre de conversation, celle-ci restant apparente en haut à droit de son écran du moins pour indiquer qui faisait partie du salon. Elle finit pas soupirer, s'accoudant à son bureau.

« Non, laisse tomber la discussion, on a tous fait des recherches.
-Tu devrais peut-être lui expliquer ce que tu fais ou ce qu'il peut faire en attendant, il peut plus rien faire sur son pc maintenant que le jeu est lancé.
- C'est gentil de l'avoir remarqué
, lança Callen avec exaspération.
-J'ai regardé le manuel de DL, mais j'arrive pas à faire sens. Ce qu'il peut être tordu parfois ! Je suis en train de regarder les liens qu'il a mis, mais déjà je pense avoir trouvé une description de l'inventaire c'est déjà ça. Au fait, NG, je te ferais remarquer que la touche "alt plus tab" existe, tu sais, "Alt" et la touche avec deux flèches qui sert à passer d'une case de tabulation à l'autre, au dessus du "Caps lock". »

Son ton était évidemment moqueur et rabaissant, mais elle ne s'attarda pas dessus. Elle fit tourner sa chaise et lança un "Désolée !" par avance qui résonna dans sa chambre mais se fit à peine entendre dans le micro. Elle se remit face à celui-ci et enchaîna immédiatement pour éviter d'augmenter l'animosité entre Callen et elle. Ce n'était pas qu'ils ne s'entendaient pas, c'était plutôt qu'en dehors de leur groupe d'amis ils étaient parfaitement incompatibles, ce qui ne l'empêchait pas de dire qu'elle adorait le rouquin en vérité.

« Justement fais ça, je vais t'envoyer un lien qu'il y a dans le manuel, ça va te sembler absolument insensé, en plus c'est complètement en anglais... Mais je vais tenter de te traduire ce que j'arrive à comprendre. Apparemment c'est un walkthrough qu'aurait fait une joueuse avec son équipe, je ne sais pas comment ils ont fait pour le faire aussi vite, mais apparemment ils ont déjà fait le prologue je crois ? Enfin, je t'envoie ça et je m'attèle à la traduction des descriptions des machines ! »

Enfin remise dans le droit chemin d'un travail sérieux, CD envoya ledit lien sur le salon de discussion avant de retourner au site pour commencer à lire plus lentement la partie indiquée des machines. Elle hésita quelques secondes à voix haute avant de commencer à résumer :

« Alors... euh... Mh... Le... La machine que j'ai mis devant ta fenêtre, celle qui ressemble à une tour avec une valve tu vois ? C'est le Cruxtrader comme je t'ai dit. Apparemment il faut l'ouvrir pour commencer à proprement dit le prologue, c'est là-dedans qu'il y a ce qu'il faut pour le Totem Lathe. Ensuite le Totem Lathe, donc la machine que tu voulais démonter, va sculpter le Cruxite, l'objet que tu récupèreras du Cruxtrader. La joueuse dit que c'est une clé. Je suppose qu'il va falloir l'utiliser dans quelque chose, je suis encore en train de traduire le reste... »

Elle pinça les lèvres, laissant échapper un son constant pour traduire tout l'effort qu'elle fournissait. Après presque trois secondes complètes, elle soupira longuement et le choc de sa paume de main contre la peau de son front se fit entendre dans le micro.

« Mmmh, tu as raison Ciri, j'aimerai tellement que DL soit là, vivement qu'il vienne... Comment il a trouvé tout ça déjà ? Ce mec est une encyclopédie du net. »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Mer 18 Juil 2018, 12:12

Comme j'avais envie de l'étranglé quand elle me dis de sa petite voix moqueuse qu'elle ne pouvait pas les enlever. Je l'aurais étranglé avec sa propre langue si j'avais pu. Elle aurait pu au moins m'avertir avant dans faire comme voulait, comme d'habitude et finir par posé des problèmes aux autres. J'allais encore lui gueuler dessus quand Ciri me fit taire en parlant la première. Elle avait jeter son crayons loin d'elle pour évité toute tentation. Sa chaise soigneusement rapprocher de son bureau. Ses yeux fixèrent l'écran avec une intense réflexion tout en parlant d'une voix douce, apaisante. Je la bénis à ce moment-là pour être intervenu. La seule que miss je fais ce que j'ai envie arriver relativement à écouté était Ciri. Enfin, Ciri était juste trop mignonne pour qu'on l'ignore. Où sinon c'était simplement leurs délire de Waifu à la con qui faisait que C.D énerver tout le monde sauf Ciri. Non, mieux, Ciri est un don du ciel tombée sur terre pour nous protéger de C.D. Je parlais loin dans mon délire mais au moins j’oubliais l'autre cinglé.

« CD, tu ne le trouves toujours pas sur le réseau ?
- Je ne trouve vraiment rien...
- Le jeu est censé se jouer à quatre du coup je pense que vous êtes dans un post-prologue tant qu'il n'arrive pas !
- Qui t'a dit ça ? »


Ciri mordu sa lèvre par réflexe. Évidement, elle n'allait pas simplement dire que "c'était le gentil troll qui avait faillit faire exploser ton pc qui est à l'origine de cette information". C.D en tomberait de sa chaise sous l'émotion et elle pourrait se faire mal. Ciri pris une grande respiration avant de répondre :

« J'ai trouver une indication sur le net...
- Non, laisse tomber la discussion, on a tous fait des recherches.»


Ciri soupira silencieusement de soulagement. Heureusement que C.D n'était pas du genre à patienté pour avoir une information. Le simple fait de commencer sa phrase de cette manière lui avait enlever tout soupçon. Ciri afficha un grande sourire derrière son écran. Elle n'avait pas dénoncer T.A. Moi, par contre, je tirais une tronche de six pieds de long. Déjà, je croyais à moitié que Ciri est réellement fait des recherches pousser sur le jeu. Elle est du genre à prendre les informations qu'on lui donnait plus qu'à allait les chercher. Mais, après c’était possible qu'elle y soit tomber par hasard en regardant un forum de foire au question. Ciri pouvait se montré surprenante parfois quand elle faisait l'effort de quitter ses sites pour dessins. C.D avait aussi ses bons côté souvent caché par tout les autres qui avait le don de me rendre fou. Comme sa vrai fausse manière de me rabaisser via ma réaction du pc Oui l'écran était blanc et sa me faisait chier. Sauf que j'avais déjà essayer sa technique ! Je retourner vers mon pc pour réessayer. Pour me faire mentir, sa réussi parfaitement et retenait un hum. Elle était quand même sympas quand elle faisait pas trop chier :

Elle parlait et évidement je comprenais de moins en moins. Personne ne peut faire un manuelle en français comme tout le monde. Seule Ciri ne semblait pas se plaindre. Elle cliqua sur le lien avant de commencer une lecture minutieuse. Ciri était à moitié anglaise, elle le parlait aussi bien qu'elle le lisait. Dommage que ce soit aussi la seule qui ne sache pas quoi faire de ses infos. Contrairement à moi et à C.D qui souffraient en essayant de comprendre. J'arrivais à baragouinée pour avoir la moyenne, ni plus ni moins et je ne serais pas assez douée pour lire tout un texte d'explication de jeu en anglais. Ça me saoulerais bien avant. Je regardait quand même le lien en essayant de comprendre les rudiments. Les petits paragraphe et les choses les plus simple concernant les choses qui m'intéresser. On était deux sur ce coup là, vu que C.D fini par me donner une explications plus détaillé des grandes lignes que j'avais compris. En vrai, elle me traduit parfaitement, vu que je n'avais plus aucune idée de quelle machine servait à quoi et qu'est-ce que je devais mettre dans quoi.

Suite à ses indications, j’arrêtais de regarder mon écran pour balayer ma chambre d'un regard. Cherchant la première machine pour essayer de voir si je ne pouvais pas trouver directement des informations dessus. D'après ce que je devais faire était d'ouvrir une valve pour faire fonctionner la machine puis utiliser ce qui à été crée pour l'utiliser sur une seconde machine. L'objectif était d'avoir une clé dont on trouverait l'utilisation plus tard. Je me pointé face à la machine comme si c'était une montagne à franchir. Regardant un peu partout pour trouver l'objet qui m'intéresser. La clé de valve fut relativement facile à à trouver. Innocemment, je la saisis pour essayer de l'ouvrir. Sans résultat, je forçait un peu plus, me plaignant au passage :

« Impossible de l'ouvrir ! Tu as pas d'indication pour la faire tournée, un outil ?
- Mmmh
- Tout ceci est complexe, faudrait un expert !
fit Ciri en continuant sa lecture
- Tu as raison Ciri, j'aimerai tellement que DL soit là, vivement qu'il vienne... Comment il a trouvé tout ça déjà ? Ce mec est une encyclopédie du net.
- Lui doit avoir une sacrée bibliothèque de porno ! »
se moqua Callen pour repondire sur ce que C.D lui avait dis précédemment.

Ciri sembla outré avec son petit cris étouffé, ne s'attendant pas à ce que ce sujet tombe dans la discutions d'un seul coup. Elle se mis à rire en pensant à D.L avait toute une bibliothèque de porno avant d'essayer de reprendre son sérieux. Moi je rigolais assez de l'embêté, après tout les absent ont toujours tord. Forçant toujours comme un malade pour essayer de l’entrouvrir sans résultat. Ca ne servait à rien :

« Il avait pas un pote qui lui avait conseiller ? Où une folle histoire dans le genre ? Demanda Ciri en réponse au questionnement de C.D
- La machine est inutilisable, la valve ne s'ouvre pas... peut-être que tu peux cliquer dessus pour l'ouvrir C.D ? »

L'attente commençait à ce faire long, je soupirais encore agaçait alors que Ciri essayer de resté positive. Elle avait eu le stalker qui l'avait rassurée sur l'arrivé prochaine du polynésien :

« Il ne va plus tarder ! Je suis sur qu'il est plus que pret de son côté et n'attend qu'internet pour nous rejoindre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Mer 18 Juil 2018, 15:38

Le groupe était au pied du mur pour le moment. CD croisa les bras et se laissa basculer dans sa chaise, la faisant à nouveau bruyamment grincer. Elle soupirait comme une princesse en l'attente du prince charmant ; sauf qu'en l'occurrence le prince charmant était un polynésien nerd au possible qui avait la pire connexion internet possible dans le monde entier. Elle se laissa plonger dans un profond silence au rythme des rires de ses deux amis qui ne se lassaient pas d'imaginer le prince charmant dans des situations particulièrement clichées pour un geek... et il fallait avouer que ce genre de blagues étaient un incontournable particulièrement intemporel. CD laissa malgré elle échapper un léger rire en imaginant les piles de disques durs contenant tout le porno du net entourant DL comme un château fort. Elle se racla la gorge pour reprendre consistance et se pencha sur son bureau, y appuyant les coudes.

« Il avait pas un pote qui lui avait conseiller ? Ou une folle histoire dans le genre ? »

CD laissa échapper une exclamation interrogative. Un pote ? A bien y réfléchir, cela lui disait quelque chose. Elle se creusa les méninges alors qu'un bruit de grincement survenait. Son regard retomba sur son écran : Callen se débattait tant bien que mal avec la valve en haut de la machine, mais ne parvenait pas malgré tout à l'ouvrir. Il finit par laisser tomber avec exaspération.

« La machine est inutilisable, la valve ne s'ouvre pas... peut-être que tu peux cliquer dessus pour l'ouvrir CD ?
-Sérieux ? »


Un clic survint. Mais rien. Elle s'acharna sur les boutons de sa souris, tentant toutes sortes d'approche - clic droit pour ouvrir un menu, clic gauche enfoncé et déplacer, cliquer sur la valve pour la faire tourner elle-même, double-clic - mais rien n'y faisait, du côté de Callen la machine restait parfaitement immobile. Elle soupira d'exaspération et un bruit de frottement survint, celui de sa souris contre son tapis de souris : elle devait être en train de fouiller la maison du jeune homme.

« Il ne va plus tarder !, encouragea Ciri avec désespoir. Je suis sure qu'il est plus que prêt de son côté et n'attend qu'internet pour nous rejoindre !
-Et comme d'habitude il va arriver comme une fleur comme s'il avait tout prévu. Je suis sûre qu'il doit y avoir un moyen de débloquer ce truc ! Le couvercle ressemble à un gros bouton, tu n'aurais pas un truc lourd à faire tomber dessus ? Je sais pas un frigo, une baignoire... »


Evidemment, CD n'avait aucun mal à trouver les objets en question et son curseur tourna plusieurs fois autour de ces derniers mais elle laissa échapper un grognement d'abstention : si elle les prenait, elle risquait d'énerver Callen encore une fois. Quelle prude ! Elle soupira en signe d'abandon avant de demander d'une voix à peine discernable :

« Autrement dit, qu'est-ce que tu me laisse prendre pour essayer ? S'il-te-plait ? »

Qu'est-ce que ça lui coûtait de demander et d'attendre, mais alors qu'est-ce que ça lui coûtait ! A dire vrai, elle ne pouvait pas attendre plus longtemps, mais pour s'abstenir elle lâcha complètement sa souris en attendant que Callen prenne sa décision et revint sur un sujet lancé un peu plus tôt, reprenant un ton plus haut que celui qu'elle avait abordé pour faire plaisir à son ami, ou du moins pour ne pas l'énerver plus.

« Maintenant que tu le dis Ciri, DL m'avait dit qu'il parlait avec d'autres bêta testeurs, une fille le tenait au courant. C'est comme ça qu'il avait eu toutes les informations sur le jeu quand on avait fait les recherches apparemment, en faisant de l'échange d'informations. Mais je n'ai aucune idée de qui est cette fille, il ne m'en a jamais parlé. Vous avez une idée ? »

Bien que communiquant sur internet depuis longtemps, les quatre jeunes gens se connaissaient en vérité assez peu, et pour tout dire DL était le plus gros mystère du groupe. CD renchérit, quelque peu frustrée par le manque d'informations qu'ils avaient sur leur compagnon actuellement et surtout sur sa disponibilité pour les aider à jouer, bien que jusqu'à maintenant le manuel semblait les mener quelque part... Espérons du moins.

« Peut-être que c'est la fille qui a écrit ce manuel ? Mais j'ai cherché son pseudonyme, impossible de trouver cette TentacleTherapist... Tout ce que je peux faire pour le moment c'est traduire les informations les plus pratiques. »



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Mar 31 Juil 2018, 14:38

Je réfléchissais de longues secondes. Mes mains secouant mes cheveux comme pour espéré activité les deux neurone actif chargeait de la mémoire. C'est vrai que malgré le fait que ce soit C.D qui parlait le plus du jeu et qui s'était activement à nous faire languir, c'était l'autre le plus renseignée. Je soufflais, encore, un grand coups le temps de trouver des brides de mes souvenirs. Je n'avais pas fait très attention à cette histoire d'information. Je m'étais contenté de prendre le fait qu'on allait jouer à un jeu super et fait deux recherche pour savoir ce qui allait nous attendre. Je pense que Ciri était plus informée rien qu'en lisant le manuel d'information en anglais. En tout cas, il avait eu ses informations par une personne de confiance et n'avait jamais réellement révélé qui c'était. Ciri fit la moue derrière son écran, elle n'avait aucune idée de l'identité de sa source. Il n'avait absolument rien dis à ce sujet. Finalement, ça rester un mystère pour tout le monde. Une chose que C.D devait mal supporter. Elle devait bouillir derrière son écran de ne pas comprendre comment fonctionne de ce jeu. Encore moins de ne connaître qu'une infime partie des informations. Je soupirais une nouvelle fois encore plus profondément. Malgré les efforts pour Ciri de garder le "moral" et le "calme" dans la conversation. On était tous relativement dépité. Le jeu se montré beaucoup plus ennuyer que ce qu'on avait tous imaginée. Dans le sens où personne ne s'attendait à devoir possédé trois diplômes en informatique et parler minimum deux langues pour réussir à lancer la démo du jeu. Et cet foutu valve qui ne veut pas fonctionner. Ma main jeta le premier objet que je trouver dessus. Elle était tellement dur que ce n'était pas une simple bouteille de soda à moitié vide qui allait la casser. Elle rebondis avant de rouler loin dans un coins opposer.

« Je suis sûre qu'il doit y avoir un moyen de débloquer ce truc ! Le couvercle ressemble à un gros bouton, tu n'aurais pas un truc lourd à faire tomber dessus ? Je sais pas un frigo, une baignoire...
- Bien sur C.D, pourquoi pas le congélateur dans ma cave tant que tu es ! Évite de tout détruire chez moi !
- Autrement dit, qu'est-ce que tu me laisse prendre pour essayer ? S'il-te-plait ? »


Mon regard balaya ma chambre d'un regard. J'avais bien envie de lui dire de récupéré une de ses énormes machines qu'elle avait fait apparaître par magie. Seulement, ça ne devait pas être aussi simple. Je devais trouver un objet qui pourrait passer sans pour autant abimée mes murs. Le plus important était aussi qu'il puisse tenir en équilibre sans ce fracasser sur le sol. Manquée plus que je fracasse en plus une moitié de la maison, enfin, pour ce que ça dérange en vrai. Je soupirais en réfléchissant. Je devrai bien avoir quelques chose qui pouvait remplir toute ses conditions sans subir toute une série de catastrophe par la suite. Il me faudrait un objet lourd plus qu'imposant. Quelque chose que je pourrais remplacer sans qu'on ne le remarque ou que je pourrai déplacer sans avoir besoin de la magie C.D derrière son écran. Ma réfléction me plongea dans un profond silence. Ciri de son coté, venait d'envoyer plusieurs paragraphe entièrement traduit à C.D pour l'aidée dans sa recherche. Elle mettait du temps à tout traduire ce qui ne la rendait pas plus bavarde que moi.

« Si je remplis un matelas d'air ou d'eau, je ne causerais aucun dégât si ça tombe mais la pression risque de ne pas être suffisante pour appuyer sur ce maudit bouton... Je pourrais peut-être y grimper mais pas sur que mon poids suffise... Enfin je peux toujours monté voir ... »

Tout en parlant, plus à moi-même qu'aux filles. J'attrapais ma chaise pour y grimper dessus. De toute façon, on ne savait pas exactement la pression qui fallait exercer pour pouvoir réussir à l’enclenché. Ce serait beaucoup trop simple qu'il suffis d'appuyer dessus avec sa main pour débloquer la valve. Mais avant de prendre toute le matériel électroménager de sa maison, c'était une option à explorée. De toute façon, il n'avait rien à perdre. La deuxième options était un peu plus compliquer à mettre en marche.

« Aucune idée ! Mais si c'était une fille avec qui il discutée couramment, il aurait pu l'invité dans la conversation pour qu'on puisse tout simplement suivre ses indications ou avoir une autre personne avec qui en parler quand il est bloquer ! »

Ciri retenu un "hum" pas vraiment certaine que dans l'autre cas, il est réellement invité la demoiselle dans la conversation. Elle ne serait pas si dur à trouver dans ce cas là et C.D ne l'aurait pas manquer même les yeux fermer et les doigts dans marmelade. La jeune fille soupira en reprennent son crayon. Elle devait s'occuper en finissant de lire un énième paragraphe dont les termes technique lui échappé complètement. La compagnie de T.A commencé à réellement lui manqué, plus précisément, les informations qu'il possédé lui manquer. Pour une fois qu'un troll allié sympathie et connaissance. La demoiselle griffonna rapidement plus sa feuille. Elle aurait dû empêcher C.D de le chasser, mais ce n'est pas sûr que l'informaticienne l'aurait écouté. Sa mine se cassa laissant des petits morceau de carbone tombé sur sa feuille planche. Elle avait dessiner sans ce rendre compte un sorte de monstre relativement grossier. Son attention était beaucoup plus porter sur la silhouette de Callen en train d'appuyer sur le haut d'une machine en tenant en équilibre sur sa chaise. Sa main avait relativement copier ce qu'elle voyait toute en finissant dans un trip relativement sombre. Callen se retrouver sur sa machine entourée de mains zombies cherchant à l'attraper avec une forme sombre se rapprochant d'un pokémon spectre manipulant les monstre. Le dessin n'était pas d'une grande finesse, ni même précis. D'un geste du coude, elle envoya la feuille rejoindre son tas de copine. Pas vraiment ravie de son dessin.

Pendant ce temps, je m'étais rendu compte que je n'arrivais pas à faire fonctionner le bouton du bout de la main. Je sauté d'un coup en manquant de peu de me ruiner. Tout mon corps en avant pendant que mon torse s'appuyer sur le bouton. Me remuant comme une petite chenille pour essayer d'y foutre tout mon poids. C.D devait bien rigolé derrière son écran. Une fois correctement installée. Mon regard fusillais le mur face de moi. Évidement, c'était une solution bien trop facile. Je soufflais un bon coups en regardant comment descendre. Apercevant au passage mon lit qui ne semblait absolument pas perturbée par son nouveau voisin. Quoi que maintenant, j'allais avoir du mal à changer les draps. Enfin, je soupirais en redescendant en évitant de me faire une cheville. M'accrochant comme un petit lézard contre la paroi lisse. Ce n'était pas un franc succès mais, au moins mon atterrissage sur le tapis fut moins douloureux que ce que j'imaginais.

« C.D, Tu peux aller dans toute les pièces de ma piaule, j'imagine ? J'ai peut-être un truc qui pourrais fonctionner... »

C'était le plus logique, elle semblait avoir une périmètre assez large malgré le fait qu'elle ne puisse pas mettre ses machines ailleurs que dans sa chambre. Toute la maison était meublée sauf cet pièces. Je me relevais en quittant ma chambre. Le couloirs était sombre comme la nuit. Il n'y avait aucun bruit évidemment, le contraire aurait été étonnant. Je suis partir en direction de la dernière pièce du couloirs. Me moquant bien de savoir si les filles pouvaient m'entendre. C.D allait me suivre ne serais-ce que par pur curiosité. Me tournant vers le plafond en rentrant dans la pièces. J'aurais bien aimé voir sa tête en faite. Dommage que ce ne se fasse que dans un sens. Mon dos poussa la porte alors que j’allume la lumière vif de la main. La lumière me brula un peu les yeux. Le couloirs était noir, ma chambre éclairé et mes yeux pas habituée. La pièce était beaucoup plus petites que ma chambre. C'était un petit bureau au murs couleurs taupe. Le sol était du parquer dont été poser un magnifique tapis au centre. Au dessus y avait un bureau transparent avec un ordinateur. Tout autours, il y avait différent ornement. Des bibliothèque qui longeait tout un mur, un canapé sombre qui faisait face à une petite table de salon et à un gros fauteuil. La seule chose qui dérangeait été un énorme carton, semblable à un colis pas encore déballé qui pouvait contenir une machine à lavé. Je fis rapidement le tours. Elle avait la bonne taille pour passer entre la machine et le plafond. Ce n'était pas très large, mais assez lourd pour devoir être déplacé par quatre déménageur :

« Tu peux récupéré cet merde ? Je pourrais pas la porter !»

Aussitôt dit, aussitôt retourner dans la chambre pour essayer ouvrir cet maudite valve de merde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 218
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Homestuck   Lun 06 Aoû 2018, 00:35

Pendant que Callen s'évertuait à trouver une idée pour débloquer la valve du Cruxtrader, se tenant dessus comme un petit singe, Ciri et CD poursuivaient leurs recherches en marmonnant. Le sujet de la mystérieuse correspondante de DL continuait de les turlupiner malgré tout.

« Mais comment il a pu la contacter... ?
-Aucune idée ! Mais si c'était une fille avec qui il discutait couramment, il aurait pu l'inviter dans la conversation pour qu'on puisse tout simplement suivre ses indications ou avoir une autre personne avec qui en parler quand il est bloqué !
-Pourquoi, tu l'aurais fait volontairement toi si DL t'avais dit "attends je t'ajoute dans un groupe d'inconnus comme ça si j'ai une mauvaise connexion tu leur expliques tout même si t'as pas la moindre idée de qui ils sont et que tu me connais que depuis quelques mois" ? »


La réponse semblait évidente, et CD n'en démordrait pas : selon elle, il était bien probable que le contact de DL soit trop timide ou solitaire pour s'être permis de les rejoindre, sinon ils auraient peut-être joué à la Bêta avec elle, voire avec toute l'équipe qu'elle devait avoir réuni elle-même de son côté. Une expression dubitative que lança Ciri confirma le fait que la théorie de Callen était assez bancale, même si cela aurait été à la vérité on ne peut plus pratique pour le petit groupe. Callen se laissa glisser le long du pilier comme un ghostbuster le long de sa rampe d'urgence, à la différence qu'il était fort maladroit et que la rampe était particulièrement épaisse.

« CD, tu peux aller dans toute les pièces de ma piaule, j'imagine ?
-Huuum... Pas toutes, non...
-J'ai peut-être un truc qui pourrais fonctionner... »


Alors que Callen sortait de la chambre d'un pas pressé, CD s'appliqua de la souris à le suivre dans la maison. En effet, alors que son écran défilait sous ses yeux, certaines pièces apparaissaient complètement noires. Elles n'étaient pas bien nombreuses, mais assez pour soulever son interrogation. Bien que tentant de se concentrer sur le chemin que Callen lui indiquait, elle se mit de l'autre main à taper sur les touches de son clavier, naviguant au travers du manuel. Elle lisait du coin de l’œil chaque fois que Callen semblait s'arrêter devant une porte ou un objet. Finalement, le roux s'arrêta dans une pièce qu'il alluma, et se campa devant un gros carton. Le curseur de CD vint passer à côté de lui et s'arrêter sur le carton, même si elle ne sembla pas oser l'attraper tout d'abord. Cela ressemblait à un carton de machine ménagère quelconque...

« Tu peux récupérer cette merde ? Je pourrais pas la porter !
-A vos ordres chef ! »
, lança CD dont la voix se faisait entendre dans le téléphone du garçon suite à ses nombreuses installations.

La jeune fille avait tout prévu, et heureusement, car ainsi la communication n'était jamais coupée. S'emparant de la caisse, elle la souleva sans difficulté ; il aurait été difficile de parler de poids puisque pour elle il ne s'agissait que d'un clic de la souris, cependant elle s'appliqua à manœuvrer tout d'abord au travers des objets en direction de la sortie à la suite de Callen. Après un moment, elle s'arrêta, plongée dans un silence dubitatif. A bien y penser, est-ce que le toit comptait vraiment pour elle ? Après tout elle avait placé les machines comme s'il n'existait pas. Sans se poser plus de question, elle souleva soudain la caisse qui disparu littéralement au travers du plafond du côté de Callen, comme si tout ce qui l'entourait n'avait réellement fait partie que d'un monde virtuel jusqu'à présent. Elle transporta la caisse jusqu'à la chambre du garçon, attendant à peine son retour dans celle-ci, et amena un peu brusquement la boîte sur le Cruxtrader. L'objet s'abattit un peu violemment avant d'être repoussé, retombant lourdement à côté de la machine : le couvercle de celle-ci, sans crier gare, s'était ouvert comme un ressort sous l'effet du poids. Un bruit numérique retentit.

« Hein ? Quoi ? Qu'est-ce qu'il se passe ? »

Un bruit de roulement aigu retentit, indiquant que CD utilisait la roulette de sa souris pour zoomer. Elle se concentra sur le Cruxtrader, louchant un peu dessus.

« Ca s'est ouvert mais... Mais alors à quoi sert la valve ? ... Je vois quelque chose coincé dedans, la valve le fait peut-être sortir ? Et ce bruit... »

Un frottement long s'étira dans le léger silence du chat, avant que la respiration de CD ne soit littéralement coupée : plus aucun son ne provint de son côté pendant quelques secondes, ses yeux étaient fixés sur l'écran. Non pas l'écran de son ordinateur, ni celui de Callen, mais sur un petit écran numérique en bas de la tour du Cruxtrader qui jusqu'à présent avait été parfaitement noir... et s'était finalement éclairé, indiquant des chiffres verts.

« Oh oh... Qu'est-ce que c'est que ce compte à rebours ? Vous croyez que c'est une limite de temps ? »

En effet, l'écran indiquait très exactement 01:44:38, et petit à petit les secondes s'écoulaient. Il ne restait qu'un peu moins de deux heures avant qu'il n'arrive à terme...



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 203

MessageSujet: Re: Homestuck   Lun 29 Oct 2018, 22:23

J’aurais dû l’appeler la dernière fois qu’on avait déménagé. C’était beaucoup plus simple de déplacé les objets lourds et encombrant d’une pièce à une autre de la maison. Quoi que, ce n’était peut-être pas une bonne idée de demander à C.D de s’éclaté à tout déplacée, la connaissant elle ferait n’importe quoi. Mes mains se glissèrent dans mes poches. Je n’avais aucune envie de retourner dans cette chambre complètement encombrée d’objet inutile. Un profond soupir s’échappa de mes lèvres alors que je descendais ma tête dans le creux de mes épaules. C.D ne devait plus faire attention à moi vu qu’elle devait s’occuper de la machine à lavé. Une chance pour moi que personne dans la maison ne ferait attention aux bruits. De toute façon, je devrais arrêter de me plaindre ça ne changerait pas la situation, mais bon si je prenais bien le truc ce ne serait pas moi. Ce serait marrant de voir Ciri réagir si jamais je ne me comportais pas comme d’habitude. Je pense sincèrement qu’elle viendrait directement chez moi pour me prendre ma température : on va éviter.

« Hein ? Quoi ? Qu'est-ce qu'il se passe ? »

Le bruit était assourdissant quand je rentrais dans ma chambre. C.D n’avait pas l’air impatiente du tout vu comme elle avait poser le carton en parfait équilibre sur la grosse machine. Le bruit qui en découla fit tout sauf me faire sourire. J’étais entre l’inquiétude et l’agacement profond. Vraiment, j’ai de la chance que personnes ne s’intéresserait aux boucans sinon j’aurais eu dû mal à expliquer tout à fait sérieusement un truc qui relevait de la magie voir de la sorcellerie. D’un regard plus qu’intéresser, je faisais attention à tout ce qui m’entourée. C.D avait l’air perdu derrière son écran, visiblement elle non plus ne savait pas réellement ce qui se passer – ce qui avait encore plus le don de m’inquiéter que de me rassurée. Celle qui ne fit absolument aucune intervention était la petite chouette. Ciri était complètement paralyser derrière son écran. Ses yeux complètement encrés à son écran. Elle était certainement la première à remarquer la petite loupiotte éclairée. La raison principale était le fait que pour l’écran de Calen ressemblait énormément à un tableau, la seconde était le fait qu’elle était morte d’inquiétude.

« Ça s'est ouvert mais...
-Mais rien, il ne sait rien passé à part ce bruit qui m’as détruit les tympans …
-Mais alors à quoi sert la valve ?  
-A faire jolie ? A nous piéger ?
-... !
Chose rare : pour une fois, elle avait l’air plus débité que moi à cette remarque
-Y n’a pas un truc différent ou bizarre concernant ce qui viens de s’ouvrir ?
-Je vois quelque chose coincé dedans, la valve le fait peut-être sortir ? Et ce bruit...
-Faudrait essayer !


Je ne m’intéressais plus réellement à ce qu’elle me disait ensuite. J’essayer une nouvelle fois de tourner la valse avec toute les formes que je pouvais et comme avant ce fut un échec critique. La situation semblait complètement nous échappée. On aurait réellement dû attendre l’autre con pour commencer la partir. Maintenant on se retrouver avec difficulté que j’étais certains qu’on aurait pu éviter avec la bonne personne en soutiens. Sa voix pétillante réattira mon attention quand elle s’exclama comme le Père-Noël.

« Oh oh... Qu'est-ce que c'est que ce compte à rebours ? Vous croyez que c'est une limite de temps ?
-Ce serait logique une limite de temps, mais qu’est-ce qui vaudrait faire ? Faut débloquer quelques choses avant que le temps s’écoule complètement sinon c’est temps de chargement super long…
-Sinon ça peut être une bombe ou un truc qui va me péter à la gueule vue que tu as posés ça même réfléchir à ce que c’était ! »
lançais-je comme pique à cette chère C.D

Dans quelle merde m’étais-je encore fourré ? J’en pouvais plus sachant que maintenant une chose qui allait se passer dans deux heures et je n’avais pas plus envie que ça de savoir ce qui allait se passer. Dans ma tête, j’essayer de comprendre les différentes solutions qu’on avait à notre disposition. Le souci, c’est qu’on ne savait absolument ce qu’on devait faire. Dans un jeux vidéo « classique » on aurait soit la mission qui se serait affiché ou bien un emplacement dans notre sac pour savoir ce qu’on devait faire.

« C.D, t’aurais pas trouvé quelques choses qui nous donne un objectif ? C’est censé être un jeu donc on devrait avoir un truc du genre non ? »

D’un mouvement assez rageux, je tirais ma chaise pour la mettre en face du petit écran lumineux. M’asseyant à l’envers dessus pour pouvoir croiser mes bras et y poser ma tête sur le dossier. Mon regard était à la limite d’être assassin. Dommage que je ne sois pas comme Superman pour utiliser une vision ultra-laser, j’aurais fait cramée cette machine. J’étais presque près à faire la larve jusqu’à la fin du compte à rebours, de toute manière je n’avais absolument aucune imagination pour faire quelques choses d’utile ou moins d’intéressant. Ciri, par contre, semblait plus impliquer dans cette affaire. Ses mains encadrée ses joues assez rondes fixé d’un air ultra-sérieux l’écran. D’un geste nerveux, ses jambes secouaient sans réussir à s’apaiser. Son mouvement était si puissant que j’arrivais à l’entendre :

« Ciri ! calme-toi ! ça ne sert à rien de faire trembler la moitié de la planète !
-Ça ne me stress de pas comprendre, on dirait le principe d’un escape Game mais, ça m’étonnerait que tu devrais chercher une sortie à t’as propre maison ! »


Cette remarque eu au moins l’avantage de tirée un léger sourire à la mine blasés du rouquin. On voyait bien que c’était celle qui jouer le moins aux jeux vidéo. Avec un grand rire, la demoiselle essayer de faire abstractions du temps.[/b][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homestuck   

Revenir en haut Aller en bas
 
Homestuck
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homestuck : Le jeu qui causa la fin d'un univers.
» La symphonie d'Homestuck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolutive RPG :: Temporaire-
Sauter vers: