Un monde libre qui ce model suivant vos envies et vos personnages
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Home Run !!

Aller en bas 
AuteurMessage
Heathcliff

avatar

E-mails : 221
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Home Run !!   Jeu 09 Aoû 2018, 14:43

« Home Run !! »

La balle fila au travers du vent sans se soucier de la bise. Elle dévia à peine de sa trajectoire quand une bourrasque souffla, et alla se perdre au delà des délimitations du terrain dans le point d'eau voisin. Kyo releva la visière de sa casquette pour mieux voir la chute de l'objet, laissant retomber son bras tenant sa batte de baseball le long de son corps et passa son autre main au dessus de sa tête pour la porter à l'arrière de sa nuque en un geste bien embêté. Ce n'était pas rare en vérité que ce cri soit porté au dessus du terrain pendant les entraînements des Rojishi Racoon Dogs, une des deux équipes de baseball locales de la petite ville de Rojishi. La cause en était celui qui était récemment devenu le chef de l'équipe et était surnommé le génie du Home Run : Kyosuke Shishido. On pouvait dire qu'il ne payait pas de mine comme ça, et il n'était pas le plus doué lorsqu'il s'agissait de prendre un autre poste sur le terrain, il s'emmêlait les pinceaux quand il devait faire attrapeur et était plutôt partisan de la balle lente en tant que lanceur. Cependant, son coup de batte était toujours placé à la perfection, son corps savait pivoter avec souplesse, et ses bras avaient la force de faire voler les balles en fendant l'air alentour.

Des cris de fille se firent entendre à côté du poulailler : un groupe de demoiselles avaient pris position non loin de là pour observer l'entraînement, comme toujours. Après tout le baseball était le sport le plus pratiqué dans la ville, raison pour laquelle malgré sa petitesse elle possédait deux équipes officielles, toutes deux composées principalement de lycéens cependant. Le sport avait été remis au goût du jour, et les coqueluches des deux équipes n'avaient pas mis trop longtemps avant d'attirer l’œil des jeunes filles rêveuses. Kyo esquissa un sourire, leur faisant un bref signe de la main qui les fit redoubler d'effort pour attirer son attention. Il n'était pas particulièrement hors norme en apparence, il n'était ni vraiment grand ni avec une couleur d'yeux hors norme. Au contraire, il avait ces simples yeux noirs, un peu gris même, mais un peu plus ronds que la moyenne qui lui donnaient cet air gentil. Ils retombaient un peu sur les côtés extérieurs et était surlignés de sourcils courts et un peu hauts, assez fins, qui encadraient un nez un peu retroussé. Son visage était ovale, même si ses habituels sourires lui donnaient une apparence plutôt ronde, cachant la forme marquée de sa mâchoire sous ses cheveux un peu plus longs aux tempes. Des cheveux châtains qui avaient une tendance à s'ébouriffer naturellement, peut-être à force d'avoir l'habitude de porter et d'enlever sa casquette du club un peu trop régulièrement. Comme il ne les coupait pas particulièrement courts, ils formaient une masse plus épaisse sur le haut de son crâne qui encourageait également bien souvent ses collègues à les lui ébouriffer plus encore pour le féliciter. Et la légende n'en était pas une : il avait les cheveux vraiment doux.

Arrangeant sa casquette sur sa tête une fois qu'il eut tourné le dos à leurs spectatrices qui riaient et exultaient joyeusement derrière, il tira un peu plus sa visière sur son front pour le protéger du soleil qui tapait fort en cette période de l'année. Il avait une peau foncée, à force de traîner sur les terrains, heureusement il n'était pas particulièrement sensible au soleil et bronzait plutôt que de brûler, peut-être aussi parce qu'il était celui qui avait le moins tendance à courir dans l'équipe. La raison ? Le fait qu'il était la botte secrète des Racoon Dogs : avec leur technique du Grand Chelem, l'équipe s'était arrangée pour que la plupart de leurs joueurs soient d'incroyables coureurs, cherchant sans cesse à remplir toutes les bases avant que Kyo ne prenne la batte, marquant un incroyable Home Run qui permettait de leur faire marquer tous les points possibles en un coup de batte. Une tactique qui se révélait incroyablement efficace en temps normal, même si cela n'empêchait pas l'équipe d'avoir ses rivaux. Kyosuke fixa un moment le bout du terrain avant de se tourner vers le poulailler, y retournant d'un pas tranquille pendant que d'autres batteurs prenaient position pour s'entraîner. Les filles jubilèrent.

« Kyoooo !
-Kyo-kun, tu viendras au karaoke ce soir ? »


Kyo pencha la tête sur le côté d'un air désolé, un sourire embarrassé sur le visage. Il se gratta la joue, l'autre bras ramené dans le dos. Les lycéennes sautillaient sur place face à cette expression qu'elles qualifiaient d'adorable.

« Pas ce soir, avec l'équipe on voulait aller fêter notre victoire de ce week-end.
-Oooh...
-Alors tu mangeras avec nous au lycée ?
-Sans faute ! »


Les filles se félicitèrent bruyamment alors que Kyo retournait à l'ombre des bancs. Ici se trouvaient trois personnes en particulier : tout à droite, se tenant plus droit qu'on n'aurait jamais pu l'imaginer venant d'un être humain, se trouvait un homme, un peu plus âgé que Kyo en vérité de peut-être deux années, dont les traits du visage étaient sculptés de façon sévère. Il avait des cheveux de cendre un peu plus longs encore que ceux de Kyo mais qu'il avait tirés vers l'arrière bien que quelques mèches s'échappaient en ondulant au dessus de son front qui surplombait un regard fin et sérieux caché derrière des lunettes carrées aux montures discrètes, presque invisibles. Il se tenait debout, ce qui appuyait sa posture et ses épaules carrées, principalement parce que la plus grande partie du banc était prise par un jeune homme étalé de tout son long dont la casquette était posée sur le visage. Ses cheveux noirs dépassaient de part et d'autre de son visage, allant chatouiller sa nuque, plutôt lisses de nature mais en bataille sans doutes car il devait dormir ici depuis un bon moment. Il portait la tenue d'entraînement du club, mais n'avait pas bougé depuis un bon moment ; c'était assez habituel de sa part. La troisième personne, assise sur le côté du banc, était celle vers qui se dirigea Kyo, toujours aussi souriant. Il savait que certains, comme cette personne, n'aimaient pas ses sourires persistant, mais comme toujours il ne pouvait pas s'en empêcher.

« Yoru ! »

Il se plaça devant lui, retirant sa casquette maintenant qu'il était enfin à l'ombre pour essuyer de la sueur qui coulait de son front. Sans doutes principalement à cause du couvre-chef, puisqu'il était rare de réellement le voir fournir de gros efforts, surtout pendant un entraînement. Il sourit à pleines dents, ses cheveux partant en tous sens sur son crâne en l'absence de moyen de les retenir.

« J'ai encore fait sortir la balle, tu peux aller la chercher ? »

Et pour tout dire, "encore" était à la limite de l'euphémisme, puisqu'il la faisait toujours sortir comme si elle était naturellement attirée par le point d'eau vaseux de l'autre côté du terrain, en témoignaient les chaussures de Yoru, le ramasseur de balles.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 207

MessageSujet: Re: Home Run !!   Jeu 01 Nov 2018, 16:46

Cacher à l’abris du soleil, je regardais les joueurs de Baseball s’amusaient à courir sous la chaleur des rayons. L’entrainement avait commencer depuis plus de trois quarts et j’avais déjà fait plusieurs allers-retours à la petite étendu d’eau qui se trouver non loin de stade. J’avais de la boue jusqu’au milieux du mollet si ce n’était un peu plus. Les chaussures complètement crasseuses à cause de la vase et les chaussettes bien humides qui causé un ridicule petit bruit de « puih » à chaque fois que je marchais. Tout ça pour dire que j’étais ravis de voir arriver face de bonheur, alias Kyosuke Shishido, vers moi avec son ridicule sourire qui remonté à ses oreilles. Il s’agissait du meilleur joueur de l’équipe spécialiste dans les ''home run'' et dans le fait que ses balles finissent toujours dans le même étant vaseux. Parfois je me demande si ça ne le fait pas juste triper de faire des home run juste pour me voir revenir couvert de boue, un drôle de fantasme mais, ce serait une idée à creuser. Je vois sa silhouette approchée après avoir pris son traditionnel bain de foule. Mon corps se tend d’un coup par réflexe, mon cerveau criant : Non, je ne suis pas là repassé plus tard… Dommage, je sens qu’il me sniper dès que je suis rentré dans son champs de vision.

« Yoru »

Il enlève sa casquette qui devait lui tenir chaud vu les quelques goutes de sueur qui perle sur son front. Ses cheveux bouffants donnaient l’impression qui ne sait toujours pas utiliser de brosse. Ce serait une bonne idée de lui acheter ça pour son anniversaire. Mon regard se glaça presque instantanément où je le vu offrir la bouche. Remarquant aux passages qu’il n’avait pas l’air particulièrement essoufflé en m’annonçant ce à quoi je m’attendais déjà :

« J’ai encore fait sortir la balle, tu peux aller la chercher ?
-Je n’ai pas le droit de dire non de toute façon »
dis-je relativement fataliste

Mon rôle dans le club était d’être le ramasseur de balles. En gros, je m’amusais aller chercher celle que les joueurs avaient éparpillés sur le terrain ou carrément quillé dans un endroit improbable comme celle de cet idiot. Je me redressais pour lui faire face, on n’avait que quelques centimètres de différence en ma défaveur. Enfin, on voyait directement la grosse différence entre nous, lui avait une corpulence assez masculine entretenue avec le sport alors que j’étais complètement frêle voir androgyne. On avait tendance à me confondre avec une fille quand j’étais en tenu civil, heureusement le fait que je sois au club de Baseball et en uniforme masculin me sauvé en période scolaire. Contrairement à la célébrité face à moi, je n’étais pas le genre de garçon séduisant. J’avais les cheveux raides et extrêmement épais qui avait la mauvaise de partir dans tous les sens. Ils étaient de couleur noir jais coupée de façon mis long dégradé jusqu’au niveau de ma nuque. Excepté une mèche beaucoup plus longue, elle prenait racine derrière mon oreille, nouer avec une ficelle avant de tomber souplement sur mon uniforme de sport jusqu’au niveau de mon bassin. Mon visage était un peu rond avec des traits très légers. Mes yeux étaient un peu plus grands que la moyenne japonaise et d’une magnifique couleurs bleu saphir. Le souci c’était que pour un homme j’avais des cils particulièrement longs d’un noir profond qui s’accorder parfaitement avec mes cheveux mais me donner un air de cadavre à cause de ma peau blanche comme un cul de porcelaine. Les filles s’approchaient de moi qu’à cause de mon intello quand je portais des lunettes.

« J’ai vu où elle est partie donc je te la ramène mais, tu te démerde pour la nettoyer, on est bien d’accord ?!»

Mon corps pivota élégamment sur lui-même pour partir dans la direction opposer, laissant dans mon dos la star du club. J’allais encore me cramer au lieu de bronzé. Le soleil m’éblouie quelque peu quand je commençais à marcher en direction du petit espace vert où se trouver mon étang. Je me doutée qu’elle ne serait pas tomber gentiment sur le côté et qu’elle m’attendrait bien sagement au fond de la vase. Même si je ne suis pas le plus musclé, j’ai tendance à être assez rapide, en quelques minutes je rejoins ma piscine privée. Je regarde un peu autours en espérant vainement la trouver. Ma fouille ne prend que quelques minutes avant que je me rende compte qu’effectivement elle n’est nulle part. Un profond soupire vide mes poumons alors que je commence à m’avancer. Ramenant ma mèche en arrière pour éviter de la retrouver plein de boue, puis je m’enfonce et commence à chercher. Mes mains sentent la boue glissait entre mes doigts remuant plus la vase que trouver ma balle. Je sortis deux trois cailloux avant de trouver la chose que j’étais venu chercher :

« Pour une fois, ce n’était pas trop difficile… » murmurais-je pour moi-même

Je gardais la balle dans le creux de ma paume avant de sortir de l’étang. Me secouant un peu pour essayer de faire partir le plus gros de la boue. Vu comme il faisait chaud, ça allait rapidement séchés, en espérant toujours que je ne doive pas y retourner dans une dizaine de minute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Home Run !!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» † Carry me home tonight.
» (discussion) Ocean Home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolutive RPG :: Temporaire-
Sauter vers: