Un monde libre qui ce model suivant vos envies et vos personnages
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Partners in crime : Hero

Aller en bas 
AuteurMessage
Misu

avatar

E-mails : 136

MessageSujet: Partners in crime : Hero   Mar 10 Avr 2018, 13:21

01H15 - Gotham City
Une jeune femme se trouvait au sommet de l'église. Son corps statufie à quelques centimètre du précipite. Elle était surplomber toute la villes. Une chûte de cet hauteurs la tuerais forcément. Elle avait grimper ici machinalement, sans y réfléchir. Elle n'en avais même plus la capacité. Ses cheveux bruns était ternie par la saletés. Il se créépé en différents épis. Son teints blafard et ses joues creuser témoigner d'une mauvaise alimentation qui avait finis par la rendre malade. Ses yeux bleu semblais délavé de toute expression. Il était entourée par une rivière de cernes bleutés. Son esprits semblait briser par la fatigue peut-être l'était-il réellement. Elle portait une vieille robe de chambre en polystyrène au teint bleuté comme ceux des hôpitaux. La robe la découvrit partiellement, laissant ses jambes d'une maigreur extrême et ses pieds nu apparaitre. C'était presque un miracle qu'elle tienne debout. Tous son corps tremblaient par spam irrégulier. Elle tenait dans ses bras un nourrisson. La petite créature pleurée et hurler à en t'arracher les oreilles. Elle portais l'enfant à bout de bras, éloigné devant elle en sacrifice. Un chapelet glissée entre ses doigts. La croix flottant dans les airs en dessous de l'enfant. La petite chose pleurée, certainement partiellement conscience du danger qui l'entourée.

"Je ne veux pas te faire du mal... je peux pas ... je n'y arrive pas ! marmonna-t-elle d'une voix casser. Un mots sur deux était parfaitement audibles. Le reste ressemblé à des son d'aspirations. Elle eu un sourire triste, presque conscients, je te laisse... dois te laisser partir, sinon ...
"Laisse cet enfant, je sais que tu ne veux pas lui faire du mal" fit une voix rauque derrière elle.

La jeune femme ne parut pas surprise, presque comme si elle espéré que ce moment arrive. Elle se tourna en gardant l'enfant dans le vide. La fatigue, les pleurés, les cris, elle ne pouvait plus le supporter. L'angoisse, la peur, le Démon, elle n'avais pas le choix.

"Ce n'est pas ma faute, je ne peux défier mon père, Bruce ! Si je le garde il va s'en prendre à lui ! sa voix couper essaya de crié dans un geste désespéré de douleurs : Bruce ! Je ne peux pas le laisser tomber entre ses mains... c'est la seule chose que j'ai fais de bien ! La dernière chose qu'elle prononça semblait être la conclusion de tous ses mois de tiraillement, son père ou son époux, la ligue des assassins ou Batman, son enfance ou son futur ...
Il s'approcha déterminer à récupéré ses deux pauvres êtres perdus.

13 ans plus tard - 3H55 - Gotham City - Manoir des Wayne
Dans la batcave, un homme se tient droit avec les poings liées. Le regard sévère vers l'horizon. Il est dans le costume du chevalier noir. Un superhéros reconnus, fondateur de la ligue des justicier. Un homme qui combat au côté des méta-humain sans super-pouvoir. Il est le seul à avoir réussir cet exploit, tout comme il est seul à cet instant. Un silence de mort fait échos dans toute la batcave. Un infime moment où la vie et la mort ne semble plus fait qu'un. Une frontière où le temps n'est plus qu'une vague notions. Ses yeux reste fixé sur un écran. Il repasser en boucle les mêmes trente seconde depuis plus d'un quart d'heure. Exactement les mêmes trente secondes de torture mentale que Bruce Wayne s’inflige quotidiennement. Il y avait crus, à ce moment, à ce basculement de sa vie où il perdait femme et enfants. Tellement crus qu'il ne ce pardonner toujours pas sa négligence, sa naïveté et son amour pour cet femme qui lui avait finalement tout pris. Un tintement distinct raisonna dans le silences. Le bruit devenu plus claire en s’approchant. Des pas réguliers qui conduit une silhouette à côte de l'ombre de Batman.

"Je ne me souviens pas avoir demander quoi que soit Alfred !"
"Excusez-moi Maître Bruce, mais vous n'avez rien manger depuis votre retour avec monsieur Damian. Même si vous pensé que Batman est un surhomme, je suis ici pour prendre soin de l'humain qui revête se costume."

Bruce Wayne n'accorda aucun regard à son fidèle majordome Alfred. Il se douté que le vieille homme se tenait droit comme un piquet - comme à son habitude- et comme une mère ayant un enfant difficile à surveiller. Il avait la mine ferme - comme à son habitude - ses traits légèrement tirés dans une expression neutre. Son visage était marqué par de nombreuses petites rides autour de ses yeux et de ses lèvres. Mais rien d'alarmant, on lui donner la soixantaine facile même si Bruce devait être le seule à connaître son âge vénérable. Le majordome jeta un rapide coup d'œil à sa montre et leva un sourcil après avoir relevé son visage vers l'ordinateur :

"N'était-il pas un peu tard pour ressassé de si sordide souvenir ?"
"Quelque chose ne va pas, Alfred, elle me fait une mise en scène parfaite pour me dérober mon fils est l'élever comme un meurtrier, tout ça pour me le rendre 10 ans plus tard."
"Monsieur, si je peux me permettre, Monsieur Damian vie avec vous depuis bientôt 4 ans. J'avoue qu'au début j'étais un peu sceptique à son égard suite à son éducation par votre crapule de Ras Al Ghul, mais il à fait énormément de progrès, désormais, il accepte Monsieur Tim et Dick comme des amis potentiels et surtout comme des frères! et à arrête de détruire le jardin lors de ses entraînement au sabre"

Ce fut le silence qui répondu à ce bon Alfred. Batman était déjà plongé dans ses pensés les plus profonds. L’assistant compris par habitude, qu'il ne servait plus à rien d'essayer de débattre. Il posa son plateau sur la table adjacente à l'ordinateur. Espérant quand même que la conversation lui est ouvert l’appétit. Une fois déposer, Alfred tourna les talons pour repartir à ses corvée habituelles après le thé de onze heures. Il marcha d'un pas calme. Avant de monté dans l’ascenseur secret qui le ramènerais directement dans le manoir, il se tourna vers son maître qui répété encore en boucle, c'est misérable trente seconde. Il ne commenta pas, malgré le fait qu'il aurait eut beaucoup à dire. Il se contenta de faire son travail :

"Monsieur Bruce, Monsieur Kent à appeler aujourd'hui, il veux vous voir à la forteresse demain dans l'après midi. J'ai préparer des petits gâteaux au chocolat, si ma mémoire est bonne, ce sont ses préférés. Je les mettraient dans le jet avant votre dépars. Dois-je réveiller Monsieur Damian ou Dick pour vous accompagner..."
"J'irais seul"

14h57 - Pôles Nord
Un jet fend les airs glacés du pôles. Le véhicule était tout de noir au contraire des environs. La neige blanche tombée sur des kilomètres à la ronde. Il n'y avait rien pour délimité un quelconque espace. Pourtant la chauve sourie semblait savoir parfaitement où ce rendre. Il arriva près d'une montage de glace, elle n'avait rien de différent à une autre qui se trouver quelques kilomètres plus loin. A son approche, un grincement ce fit entendre. Une ouverture dans la glace ce fit automatiquement pour laisser atterrir le jet. Batman arriva rapidement dans le hall principale de la forteresse. Tout ici était largement démesurée. Gigantesque au point de donner l'impression à tout le monde d'être affreusement ridicule, insignifiant. Il était éclairé par une immense statue. Une femme habiller dans les vêtements d'un autre monde tenant dans sa main gauche une immense planète. De l'autre côté, un homme habiller dans le même style de vêtement tenait l'autre côte de la terre. C'était imposant, mais surtout magnifique. Mais, il n'était pas venu pour part de ses goûts en matières de décorations. La batcave était sombre, affreusement sordide même alors qu'ici, tout était lumière, parfois même verdure quand on passer à côté du musée personnel de Superman. Une collections de toute les espèces rares sur le points de disparaître réuni dans un ultimes refuges.

L'arrivé de Superman dans la pièce était relativement impressionner. Heureusement, le justicier masquer avait l'habitude de se genre d'entré en scène. Il toisa le géant de Métropolis du regard. La mine toujours sévère sous son masque :

"Batman ! T'es en avance !" se moqua le super-héro
"Tu voulais me voir ? me voila !" fit le chevalier sans grande motivation en reculant à l'approche d'un câlin sauvage et terriblement spontané de Superman. "Qu'est-ce qui ce passe ?"

Évidement, Batman n'allait pas perdre son temps dans un endroit si éloigné de Gotham. Mais, il se doutait que Kent l'avait fait venir pour quelque chose de grave. On pouvait le lire dans ses traits, dans ses geste et dans son expression. Bruce avait déjà avertie qu'il était trop facile à lire. Superman n'était pas le plus prévenant, trop confiant pour lui, quoi que Superman le critiquer de toujours être trop méfiants même envers sa propre équipe. Superman s'envola un peu pour s’éloigner de son collègue. Allant attraper un objet avant de le lancer vers son amis. Batman récupéra l'objet dans un geste habille. Il l'analysa rapidement. Ce n'était, en apparence, qu'une simple clé USB, l’intérêt n'étant pas forcément l'extérieur, mais le contenus qui devait être dérangent. Le silence de Clark valait toute les réponses du mondes. Batman tourna les talons d'un air encore plus renfrogner que d'habitude. Il n'y avait que deux possibilité pour que cet clé soit tombé entre les mains d'un ennemie de la ligue. La première étant impossible, il surveillait personnellement la protection de la ligue et avait mis une personne de confiance pour géré en permanence les éventuelles tentatives d'intrusion. Il n'avait pas le droit à un deuxième échec, il était hors de question que Batman échoue une seconde fois. Il ne reste qu'une seule autre possibilité, et cela le mettaient hors de lui. Superman mis des mots bien précis sur ses craintes :

"On a une taupe dans la ligue !"

16h23 - Gotham City - Batcave
Les heures qui ont suivie ont été un grand moments d'enquête pour Batman. Il y avait passer une bonnes heures sans réussir à trouver la moindres piste. Le soucis était d'enquêté sans éveiller les soupçons de la taupes et sans alerté de façon trop directe les autres membres de la ligue innocents. Il avait déjà fait une liste des potentiels traite en se basant sur différents critères, les rebelles comme Orion ou Arrow, ceux qui ont déjà trahis la ligue de façon justifié comme lui ou encore Wonder Woman et ceux qui ont un passer trouble comme Damian, Red Hood ou encore Huntress. Au final, la liste comporter beaucoup trop de nom pour justifié une surveillance. Il allait devoir trouver une solutions...

Il sortie son téléphone, tapota rapidement un message et l’envoya à tous les super-héros faisant partie de la ligue. Un plan venait de ce formaté dans sa tête, mais, il allait devoir être fin pour réussir son coups.

* * *

La journée commençait à tomber sur Gotham. La température perdu quelques degret. Le soleil se cacha derrière les monstrueux gratte-ciel de la ville. Les écoliers se faisait raccompagner par papa et maman à la maison. Les collégiens rentraient en bande en s'arrêtant au kiosque de bonbon. Et les lycéens formaient des petits groupes pour rentré chez eux. Tim Drake monta dans son bus comme tous les vendredi soir. Presser de rentré dans sa chambre dans le précieux manoir de Wayne. Il allait aussi commencer sa deuxième journée de travail. Après la pause gâteau, Alfred avait fait des muffins au chocolat éclat de caramels avec des cerise glacé. Tim se léché les babines en sentant son téléphone vibrais. Il le sortie vite et tapota pour lire le message :

"Réunion des Teens Titans et de la Young Justice ce soir à 22h, rendez-vous au Mont Justice. Tout les participants devront être accompagner de leurs référents ! Batman"

Tim plissa les yeux intriguer. Il rangeant son téléphones dans sa poche silencieusement. Ce n'était pas anormale de réunir l'un ou l'autre des agences des jeunes justiciers. Mais plus rare de réunir les deux en même temps avec les super-héros officiels de la Ligue. Batman manigancé quelques choses. Il devait être un des seuls à s'en douté, quoi que cinq personne connaissant assez bien la chauve sourit devait avoir le même raisonnement que lui. Il descendu du bus, un arrêt avant celui de d'habitude. Pour le plaisir de la marche sans doute, où surtout pour avoir assez d'espace pour réfléchir tranquille. Le vieil homme à côté de lui, puait la pisse à plein nez. Avec son habille maladresse, il s'étala sur le goudron de tout son longs. Soulevant à peine le visage quand quelqu'un s'approcha de lui :

"Vous perdez votre temps, j'ai même pas cinq dollar !"

Puis ses yeux tombèrent sur la personnes :

"Ah ! c'est toi !" fit-il avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 152
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Partners in crime : Hero   Jeu 12 Avr 2018, 11:37

Un large sourire lui répondit. Caché sous une épaisse écharpe bleue et un bonnet noir, il était presque indiscernable des ombres cachant ce visage vert, mais un œil avisé pouvait le deviner par la blancheur de ses dents pointues. Avec cette peau, cela restait difficile de manquer un tel contraste de couleur, et encore si ce n'avait été qu'une expression : sous ce long blouson blanc à la capuche ramenée sur le bonnet et à la poche poche centrale pendante qui avait sans doutes été trop utilisée et jamais recousue ou resserrée, ce blue jeans curieusement trop long - curieusement car le jeune homme était particulièrement fin et élancé, presque maigre aux yeux de certains - qui retombait sur des sneakers montants noirs dont les motifs blancs ressortaient presque comme lumineux par contraste et ces manches mitaines noires appartenant probablement à son haut caché sous ces couches de vêtements, se cachait en vérité une peau d'un vert remarquable, uniquement caché pour le moment par le peu d'attention que les passants portaient à ce jeune homme en streetwear bien camouflé par la chute de température du soir. L'air fripon, il mima une voix grave, envahissant complètement l'espace personnel de Tim ce faisant :

« Allez, t'as bien quelques pièces à me dépanner le gosse de riche ! »

Sans retirer ses mains bien enfoncées dans sa poche, il lui donna un coup de coude en ricanant, se plaçant à côté de lui pour marcher au point que son coude touche celui du jeune Tim. Il rabaissa légèrement son écharpe de sur son visage et releva le nez : Garfield de son nom, ou plutôt Changelin comme il préférait qu'on le nomme conformément à son identité secrète, faisait le strict minimum pour qu'on ne remarque pas sa forte différence physique avec un humain normal, mais le fait qu'il n'en fasse justement pas trop le rendait plutôt oubliable auprès de la plupart des passants, et ceux qui remarquaient sa verdeur avaient tôt fait d'y trouver une explication plus ou moins logique ou de se dire qu'ils l'avaient rêvé, pour peu qu'il ne ralentisse pas le pas, ce qu'il faisait rarement dans sa démarche bondissante. Il avait l'air d'un jeune des rues tout ce qu'il y a de plus normal, avec son lot de bizarreries omissibles.

« Les billets me vont aussi ! », continua-t-il de bouffonner.

Evidemment, il ne savait pas quand arrêter une plaisanterie, mais il se permettait d'allonger la blague en l'instant pour se moquer du fait que Tim ait pu le confondre avec un clochard de passage ; de toutes façons avec ses jeans délavés et trop pliés, ses manches trop longues, sa poche à moitié déchirée, son combo capuche-bonnet, il devait admettre que son style laissait planer le doute par moments ! Il ébouriffa les mèches de cheveux vertes qui échappaient à l'avant de son couvre-chef de façon rebelle, son sourire s'étirant pour dévoiler à nouveau ses dents pointues, et plus particulièrement l'inférieure droite qui ressortait plus que les autres.

« Qu'est-ce que tu fais dans le quartier à cette heure ? Tonton Pennyworth se ferait un sang d'encre ! »

Si tant est qu'Alfred ne soit pas déjà au courant comme c'était le cas de presque tous les faits et gestes des habitants de la demeure Wayne. Malgré son air de plaisanter, Changelin semblait parfaitement inconscient de la raison qui aurait pu pousser Tim à descendre un arrêt plus tôt de son bus. Il ne semblait pas particulièrement pressé non plus, à flâner dans un sens ou dans l'autre selon ce qui attirait son attention, puisqu'il avait décidé d'accompagner Tim sur un bout de route de la sorte alors qu'à l'origine il marchait dans le sens opposé.

A dire vrai, un bruit de vibration suffisait à comprendre la situation : c'était sans doutes encore un message de Raven, une amie commune des deux jeunes gens, et très proche amie de Changelin plus particulièrement puisque ces deux derniers avaient eu des relations qui les avaient poussées à s'installer ensemble à l'origine. Cette situation expliquait pourquoi c'était Raven qui prévenait actuellement par texto Tim du fait que Changelin avait - une fois de plus - oublié son téléphone, celui-ci ayant une fâcheuse tendance à ne pas supporter de porter quoique ce soit sur lui, déjà qu'il faisait l'effort sur-humain d'emporter avec lui les dispositifs de contact d'urgence de son groupe et c'était déjà très bien. Il n'était du coup évidemment pas au courant d'une quelconque réunion, l'aurait probablement apprit à la dernière seconde, voire aurait pu ne pas l'apprendre avant le lendemain s'il était encore parti pour s'endormir brusquement dès son retour chez soi. Il n'y avait que Raven qui pouvait rattraper ses erreurs... Et savoir sans trop le chercher avec qui il se trouvait. Sorcière.

« Ah ! Mon téléphone ! »

Au moins il n'était pas bête au point de ne pas comprendre de qui venait ce message avant que Tim ne le lui lise à voix haute. Il porta sa paume de main à son front avec un grognement, marmonnant dans sa barbe quelques insultes à l'égard de l'affreuse machine mobile qu'on lui reprochait sans cesse de ne pas prendre sur lui quand il allait vagabonder ou se cacher dans une salle d'arcade. Il détestait sentir un poids dans sa poche quand il marchait, cela lui donnait l'impression d'être déséquilibré, de toutes façons il n'avait jamais été habitué à ce genre de technologie étant plus jeune et ce n'était que depuis son premier déménagement forcé qu'il avait commencé à découvrir les gadgets futuristes des villes. En dehors des jeux vidéos, pas grand chose ne l'avait réellement marqué. Il rangea sa main dans sa poche avant, remontant un peu son écharpe au passage, en voyant un civil passant à côté d'eux dans le sens inverse relever un sourcil en se demandant s'il n'avait pas rêver sa peau verte. Changelin tourna à nouveau la tête vers Tim, sa voix se perdant un peu sous la couche de vêtements bien que se faisant bien entendre par son ton jovial et particulièrement bruyant.

« Réunion des Teens ? », hasarda-t-il par pure déduction logique.

Il voyait difficilement pourquoi Raven se serait donné la peine de prévenir Tim de son oubli si ce n'avait été le cas. Malgré ses mauvaises plaisanteries, il n'était en somme pas si bête, juste un peu déconcentré.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Misu

avatar

E-mails : 136

MessageSujet: Re: Partners in crime : Hero   Ven 13 Avr 2018, 13:53

A peine avait-il finit sa phrase, que l'étranger se rapprocha dangereusement de lui. Face contre face, à une distance bien trop proche pour être acceptable. L"intimité n'était pas un mots qu'il faisait partie du vocabulaire de son interlocuteur. Tim profita de la circulation des personnes lambda pour enfilée rapidement ses lunettes de soleils et rabattre la capuche de son sweet. Batman allait lui passer un savon sinon. Il était très à cheval sur tout ce qui était identité secrète, protection et tout le toutime. Dommage pour lui, Tim avait merder dès la première rencontre avec la jeune équipes. En arrivant tout fier en ce présentant comme le nouveau Red Robins. Il était tellement enthousiasme que sont identité secrète avait fuité au bout d'une seule journée de travail. Après, il pouvait aussi remercier Jason de l'avoir hurler en pleine réunion d'information parce qu'il était fier de son "merveilleux remplaçant". On passera sur la petite histoire à la con. Mais finalement, ça n'était pas plus mal. Tim avait pu tissait des liens avec l'équipe de Teen Titans avant d'être muté dans l'équipes des Young Justice. Il participé encore à quelques missions avec les Teens quand Damian était occuper à Gotham avec Batman.

« Allez, t'as bien quelques pièces à me dépanner le gosse de riche ! » fit une voix faussement menaçante avec ton très espiègles.
« Désolé, mes parents ne m'ont pas laisser d'héritage »

En haussant faussement les épaules d'un air désolé avant d'afficher un large sourire moqueur. Bien qu'il est était adopté par Bruce Wayne, il continuer à ce faire appeler Drake. C'était principalement par attachement émotionnel aux noms de ses parents et surtout parce que ça rendrait trop visible l'identité de Robins et Batman. Déjà qu'il lui avait fallut moins que ça pour trouver la réel identité de son paternelle.Tim se releva d'un mouvement agiles. Il dépoussiéra ses vêtements pour évités de ressembler à son collègue. Alfred allait lui refuser l'accès au manoir. Il porter un sweet rouge sombre accorder avec son jeans noirs faussement délaver. Ses dock pas trop serrer était parfaitement lassé et assez solide lors de combat improviser. Il avait le look parfait de n'importe quel étudiant lambda. De quoi le confondre avec un autre étudiant, très pratique quand on ne souhaite pas attirée trop l'attention. Même si ce baladé à côté d'un vauriens des rues avait de quoi attirée l'attention. Le vauriens en question n'était autre que Changelin, un super-héros junior faisant partis des Teen Titans. Ils avaient relativement vite sympathiser à cause de leurs caractère ouvert et espiègle. Ils aiment biens jouer au jeux vidéo ensemble et aller manger de la mal bouffe dans les différents coins de Gotham.

« Qu'est-ce que tu fais dans le quartier à cette heure ? Tonton Pennyworth se ferait un sang d'encre ! »

Tim regarda rapidement en coins son amis. Il était habiller comme un clochard avec une demis douzaine de couche de vêtement en trop. C'était le soucis quand on avait une mutation qui touchée au physique. Il devait bien le vivre, vu qu'à Gotham il ne faisait jamais réellement chaud même en plein été, heureusement. Tim continua de marchés en regardant droit devant lui. On pouvait apercevoir, sur la colonies qui surplombée la ville, une maison sur le flanc. De loin, elle semblait ridicule. Mais assez grosse pour être vu à plusieurs kilomètres. Le manoir des Wayne était une demeure familiale, gigantesque, riche et gigantesque. Et parmi toutes les choses qu'elle possédé, cet demeure renfermer le plus fidèle des majordomes. Même s'il n'avait jamais surnommée Alfred "Tonton", il avouer que c'était un peu la grand-mère qui savait tous sur tous. Toujours là quand on as besoin de lui, de très bon conseil et parfois même un peu plus surprenant que Batman. Il lui avait déjà porter secours sans qu'il s'y attendent. Autant dire que le véritable soutiens de la chauve sourit n'était pas le petit acrobate à ses côtes, mais la fidèle ombre qui ne le quitter pas : Alfred. De ce fait, ça l'étonnerais que ce majordome de l'ombre s’inquiète réellement pour lui.

« J'avais envie de me balader ! fit d'un ton un peu fatiguer, ce n'était la vrai vérité, mais ce n'était pas un mensonge non plus, et tu penses vraiment que je crains quelques chose dans cette ville ? » fit-il d'un ton mis sérieux, mis amuser.

Personne dans Gotham avec deux neurones de raison (ce qui exclus le Joker principalement) ne s'en prendrait à lui en plein jours. D'un, il faudrait que les super-vilains connaissent sa véritable identités. De deux, il devait avoir sur lui, au moins trois mouchard relier par GPS au satellite priver de Wayne industries. Batman ne supporterais pas de reperdre un Robin comme il avait perdu son deuxième apprenties. Le satellite étant hautement protéger et affichée les informations directement dans la Batcave. Alfred n'avait qu'à descendre à la cave pour savoir exactement où ils se trouvaient. Ensuite, Tim avait deux grand frère très protecteur en la présence de Dick et Jason. Même si ce dernier préféré dire qu'il n'aimait pas partagé ses joujoues. Et il était certains que Damian avait du piraté son téléphone. Il ne leurs en voulaient pas, il en avait fait autant pour eux. C'est une manière de ce dire qu'on s'aime chez les Wayne. Il s rapprocha un peu de Changelin pour tournée dans une rue adjacente à celle principale. Un peu plus loin il y avait un bar à comic qu'ils aiments bien fréquenté. Mais c'était surtout une excuse pour se rapprocher de l'oreille de son interlocuteurs, chuchottant à voix basse :

« Évite de faire des allusions à Wayne et à tous ce qui l’entour, je suis qu'un pauvre gamins nommée Tim D... » il appuya son nom avant de ce faire arrêté par un vibrement dans sa poche.

La curiosité fut plus importante que la fin de sa phrase. Ils ralentis sa marches tout en restant à proximité de son amis. Le lutin vert se flagellé d'insulte ou faisait des incantations magique pour se crée une mémoires. L'envoyeur du message ne surpris pas une seule seconde le jeune robins. Il savait que fréquenté Changelin signifié fréquenté Raven. La jeune femme était presque la tête pensante du gobelins. Elle était toujours là pour rattraper ses bêtises et faire en sorte que le super-héros mène à bien ses missions. Tim avait tisser des liens d'amitié avec elle malgré son côté renfermer et sombre. C'était un de ses grands atout, il avait réussi à dompté l'homme le plus lugubre de cet ville. Après, il reconnaissait que Damian s'entendait beaucoup mieux avec elle.

« Ah ! Mon téléphone ! »
« Tu l'as encore oubliée, on sait ! » Se moqua - il en tapotant sur son clavier électronique. Il répondait dans un cours message à la jeune femme pour la rassurée.
« Réunion des Teens ? » demanda Changelin.

Tim hocha la tête affirmatif en regardant son amis. Il allait devoir tout lui expliquer sans attirée l'attention des curieux. L'avantage d'être dans la rue, trop de bruit pour qu'on écoute leurs conversation et personnes ne comprendrait leurs discutions même en marchant à côté d'eux. Les pensant presseront qu'il s'agit de deux fan qui discute. Au pire, les choses sensibles à raconté, il le ferait en arrivant au Manoir. Changelin refuserait difficilement un des petits muffins d'Alfred.

« Pas que, mon équipe sera aussi présente ce soir. Il semblerait qu'on est tous rendez-vous aux même endroit, à la même heures. C'est rare qu'on soit tous convoqué comme ça ...»

La fin de sa phrase se tue dans un murmure. C'est neurones se concentré pour trouver la raison de cet étrange rassemblement. Il n'était naïf au point de croire que c'était uniquement pour faire une petite fête de félicitation ou pour se détendre. On les auraient prévus bien à l'avance. Le fait qu'on soit informer quelques heures avant la réunion signé l'urgence de la situation. Un événement qui demande le regroupement des meilleurs éléments de la futurs ligues. Il ne devait pas s'agir d'un rassemblement anodin. Son cerveau n'arrivait pas à trouver les solutions pour l'instant, il fallait que son esprit ce concentre sur autres choses. Comme une petite discutions avec ce cher Changelin.

« Heureusement que Raven est toujours là pour toi, comment ça se passe entre vous ? et avec Damian dans l'équipe ?»

La phrase était remplis d'insinuation. Il avait suivie les différents chapitres de la relation, Changelins/Raven. Il avait surtout était impressionner par la réactions mature de Changelin face à leurs ruptures amoureuse. Mais cet maturité avait renforcer leurs amitiés. Après, il voulait un peu savoir comment son petit frère si imbus de lui-même, si sérieux avait pu d’intégré dans l'équipes. Au moins ça faisait la discute et changerait les idées sur ce qui allait ce passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heathcliff

avatar

E-mails : 152
Age : 22
Localisation : Dans mes vêtements aux dernières nouvelles...

MessageSujet: Re: Partners in crime : Hero   Jeu 17 Mai 2018, 09:02

Un simple hochement de tête suffisait à confirmer, mais une ombre dans l'expression faisait comprendre qu'il y avait plus : Changelin détaillait le visage de Tim tandis qu'ils marchaient côte à côte dans la rue plus active par le passage des voitures que des piétons à dire vrai. Il n'était pas question de baisser le ton dans la discussion, déjà parce qu'à moins que quelqu'un les suive de près ils n'auraient que des bribes de discussion sans aucun sens précis, mais surtout parce que quand bien même Changelin ait une ouïe hors norme ce n'était pas le cas de Tim et cela aurait rapidement été gênant de devoir répéter plusieurs fois les mêmes informations à cause du passage d'une voiture. La conversation se poursuivit donc sur le même ton avec lequel elle avait été lancée alors que Changelin se mettait à jouer avec ses pieds, croisant et décroisant les jambes en marchant dans une démarche dansante.

« Pas que, mon équipe sera aussi présente ce soir, expliqua Tim. Il semblerait qu'on ait tous rendez-vous aux même endroit, à la même heure. C'est rare qu'on soit tous convoqués comme ça...»

Changelin releva la tête vers Tim avec un clignement lent des yeux. Assurément, cela signifiait quelque chose d'important, que ce soit une mission ou un événement survenu dans d'autres groupes plus importants que les leurs. Au moins l'avantage de cette réunion c'est qu'il n'avait pas besoin de demander l'heure et l'endroit, il lui suffisait de coller au train de Tim pour ne pas être en retard pour une fois. Voyant ce dernier plongé dans ses pensées, Changelin jugea bon de ne pas l'en faire sortir, le laissant profiter amplement de ses capacités intellectuelles pour se faire son propre avis ; à la place, le change-forme exécuta un bon court mais habile pour se percher sur une petite rambarde de métal pas plus haute qu'une cinquantaine de centimètres qui empêchait les voitures de rouler ou s'arrêter sur le trottoir sans déranger les piétons dans leur déplacement. Balançant sur le petit espace laissé pour ses pieds, il jouait l'équilibriste en avançant au même rythme que Tim, gardant les mains dans les poches. Même s'il mimait le déséquilibre parfois, il se rattrapait aussitôt et continuait, cachant à peine son habileté féline qui lui aurait même permis de courir dessus s'il l'avait souhaité.

« Heureusement que Raven est toujours là pour toi, comment ça se passe entre vous ? »

Changelin laissa échapper un rire en entendant Tim dire cela pour se sortir de ses pensées trop complexes : il préférait prendre la question à la rigolade, après tout tous savaient qu'ils avaient eu une relation et la plupart qu'ils avaient rompu depuis un moment. Très attirés l'un par l'autre, ils avaient passé beaucoup de temps à se tourner autour, et finalement avaient entretenu une relation de longue durée qui leur avait plutôt réussi à tous deux. Du moins, avant qu'ils ne fassent face à des obstacles complexes ; il fallait se rendre à l'évidence que l'amour entre deux héros était peut-être encore plus complexe qu'entre un héros et un civil lambda. Forcés de mettre fin à leur relation, ils avaient tout de même gardé des traces de cela : alors qu'ils s'étaient installés ensemble, ils avaient décidé de préserver la collocation malgré leurs relations platoniques, et tous deux continuaient de se porter garant l'un de l'autre. Il allait répondre, mais Tim enchaîna avec une autre question plus complexe :

« Et avec Damian dans l'équipe ?»

Cette fois-ci le sourire éternel du change-forme disparu derrière son écharpe. Il fit mine de ne pas avoir entendu pendant un instant, se concentrant sur ses pieds pour exécuter quelques pas rapides sur la rambarde, puis après s'être légèrement éloigné poussa un bref soupir et bondit de son perchoir pour rebondir sur les pavés d'une placette apparue sur leur gauche qui donnait sur l'extérieur d'un petit restaurant qui se préparait à peine à recevoir des clients. Il trotta un peu tout en répondant d'une voix nonchalante, un peu traînante un peu chantante, fixant ses pieds comme il l'avait fait jusqu'à présent.

« Elle m'a encore tiré les oreilles à cause des copains. »

Les copains, ou en tous cas ceux que Changelin aimait bien nommer ainsi auprès d'autrui, désignaient un petit groupe d'animaux étranges que le change-forme avait pu réunir, certains avec des capacités proches des siennes, en bref de ces bêtes qui étaient sans doutes échappées de laboratoires étranges ou tombé de l'espace et qu'il aurait mieux valu renvoyer d'où elles venaient à l'origine, mais allez dire cela à cet amoureux des animaux qui était en un rien de temps devenu ami avec ceux-ci. Au final, les laisser entre ses mains n'était pas une mauvaise idée, mais Raven avait tendance à s'exaspérer de leur comportement, ou pire encore, du fait que Changelin risquait d'en ramener un nouveau à chaque mission en impliquant un. Changelin se redressa après un moment à avoir été courbé sur ses jambes, se tournant vers Tim en esquissant un large sourire si bien que ses yeux devinrent deux fentes au dessus de son écharpe.

« Je lui ai bien dit qu'elle pouvait ramener Dam' à la maison en contrepartie puisqu'elle s'entend si bien avec lui mais elle l'a mal pris, haha ! »

Disant cela, il exécuta un arc de cercle vif sur un pied et reprit la route l'air de rien. Il n'était pas jaloux, évidemment, Raven et lui avaient tendance à ne pas l'être l'un à l'égard de l'autre, et il aurait sans doutes été le dernier des deux à l'être dans un combat de jalousie. La relation qui liait Raven et Damian était très forte malgré le peu de temps qu'ils avaient pu passer ensemble, et Changelin semblait l'accepter ; ce qu'il acceptait moins, c'était ce qui avait mené à cette forte relation, il était un des rares à avoir vu le moment où cela avait commencé, et s'il n'en connaissait pas les détails cela lui importait peu, après tout Raven pouvait avoir ses secrets. Mais tout cela était de sa faute. Ou grâce à lui ? En tous cas, cela était de son dû et entièrement de celui-ci, mais il préférait éviter de soulever le sujet auprès de Tim d'une quelconque façon. Au pire, on lui reprocherait d'être jaloux ou de ne pas s'entendre avec Damian ; ce ne serait pas la première fois qu'il aurait du mal à s'entendre avec quelqu'un ne serait-ce que par rivalité, demandez à Aqualad, ce ne serait peut-être pas entièrement faux. Il fallait dire que Damian et Changelin partageaient quelque chose : leur volonté de toujours être meilleur que ceux qui leur ressemblaient, se lançant des défis sans cesse. Ils auraient pu s'entendre.

Avec Damian qui était littéralement à cheval entre les Teen Titans et la famille Wayne d'une part et Changelin qui était officiellement devenu un des piliers les plus anciens et solides des Teen Titans tout en ayant des liens avec la Young Justice, ils alternaient l'alliance et l'éloignement de façon incroyablement régulière compte tenu de l'entente que Damian pouvait avoir avec le reste de l'équipe, et de ce fait Changelin était certainement celui qui avait le moins de liens avec Damian. Leurs milieux d'activité étaient assez opposés l'un à l'autre, et leurs visions également, Changelin prônant la justice clémente tandis que Damian n'hésitait pas à franchir les limites entre le héros et le bourreau. Ainsi le change-forme hésita un moment à ne pas poursuivre sa réponse en misant sur le fait que leurs liens fragiles justifiaient le fait qu'il n'en sache pas plus, mais ils restaient des partenaires après tout...

« Il est turbulent mais Raven et Starfire le tiennent bien. Tu les imagines jouer les mères toutes les deux ? Je sais pas si ceux sont les meilleures ou les pires mamans du monde ! Peut-être les meilleures dans le pire ? »

Disant cela, il avait ralenti le pas pour se remettre au niveau de Tim tout en changeant le sujet, souriant à pleines dents et riant fortement de l'image qui lui venait à l'esprit.



Feat. "Wizard" from Dot Kareshi.
Duck Partisan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie-pokemon.wowjdr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partners in crime : Hero   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partners in crime : Hero
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolutive RPG :: Temporaire-
Sauter vers: