Un monde libre qui ce model suivant vos envies et vos personnages
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Altera 712

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clikoo

avatar

E-mails : 3
Age : 28
Localisation : Au pays des Toupoutous

MessageSujet: Altera 712   Jeu 28 Sep 2017, 00:16

Fetter, au cœur du Royaume d'Heilu, au Nord d'Hartar. Sur les rives de la mer d'Espiri, cette petite ville était autrefois un lieu important du pèlerinage des Materii, et l'un des points de départ de la traversée menant à l'île du temple; mais en 712, ce port de pêche n'était plus que l'ombre de lui-même, la ferveur des fidèles avait baissé, et les pèlerins étaient de plus en plus rares. Pourtant, la ville subsistait. Entourée de plaines verdoyantes, les fermes pullulaient, et la mer intérieur était foisonnante de vie; de plus, le commerce avait depuis longtemps remplacé la guerre, et les villes portuaires devenaient de véritables plaques tournantes où s'échangeaient quantité de biens, précieux ou non. Hélas, bien des monuments avaient étés détruits pour laisser place à des halles de plus en plus modernes, des habitation sans âme, bien loin de ce qu'offrait ce lieu qui, par le passait, baignait de sainteté. Le calme avait fait place aux criés, la méditation aux échanges plus ou moins honnêtes, le don à l'avarice. Bien sûr, les statues de Mater, la déesse créatrice, ornaient les six entrées de la vielle ville, et le centre avait gardé une partie de sa superbe. La noblesse d'Heilu venait souvent en villégiature dans le quartier historique, et même si la prudence était de rigueur dans les faubourgs, il régnait encore une certaine grandeur, à la condition de faire partie de la haute société du royaume.

Le Royaume d'Heilu, vestige de ce qui fût autrefois le Saint Empire Materi, était assez anachronique à cette époque. On y retrouvait encore nobles, vassaux, et même si taxes et usages avaient évolué en direction du peuple, la cours recevait toujours les avantages dû à la noblesse. Mais cela plaisait à la population, cette famille royale, les Zelii, donnait du prestige au royaume, et le pouvoir était partagé entre les institutions politiques élues par le peuple. Le pays était en paix, et même si certains extrêmes refusaient la condition actuelle, souhaitant un retour à la monarchie ou un pouvoir total au peuple, finalement, la vie suivait calmement son court. Le tourisme et le commerce florissant permettait au pays richesse, et la force du commerce luttait contre celle des armées. L'armée était bien sûr présente, mais n'était que dissuasive, permettant le respect de l'ordre dans les villes sans dépendre de milices indépendantes. Fantômes du passé, quelques inquisiteurs Materii parcouraient le pays, mais leur autorité avait disparu, et ils ne ressemblaient plus qu'à des fanatiques encapuchonnés sous leur toge noire, mais ils servaient encore de portes-parole et de guides spirituels pour le temple, et ceux qui souhaitaient leurs bonnes œuvres. Il y en avait toujours un dans chaque ville du royaume, y compris Fetter, et tous ou presque acceptaient, et même souhaitaient cette présence spirituelle auprès d'eux.

En effet, bien que le charbon et le pétrole avaient remplacé le bois, que l'automobile et le dirigeable prenaient la place du cheval, que la radio radio rendait le messager obsolète, et même que l’électricité détrônait la vapeur, bien des Hommes suivaient encore les préceptes de Mater, respectant la création et la vie, même s'ils ne respectaient plus aussi bien les coutumes d'antan. Mais les choses avaient évolué, les Nasarii étaient certes toujours montrés du doigt pour leur croyances différentes, cependant, ils n'étaient plus chassés, de plus en plus de non-croyants vivaient librement, parfois même certains combinaient les deux croyance, en l'honneur d'Almater, le fruit de l'union divin de Mater et Nase, dieux rivaux et amants. La culture et l'ouverture d'esprit avaient presque fait disparaître les rancœurs passées, bien que le ton montait parfois entre les plus fervents Materii et d'autres.

La vie allait donc bon train à Fetter. Depuis le début de la matinée, le port de pierres et d'acier résonnait des bruit des dockers, pêcheurs, et autres contremaitres. Ca se bousculait dans ce qui était une sorte de fourmilière en pleine effervescence. Des hommes au manche d'énormes machine de transport et de levage déplaçaient les caisses pleines de marchandises, en dessous, des transpalettes acheminaient vers les hangars de métal, parcourant les quais à vive allure, malgré la présence de piétons en masse, pauvres pêcheur qui étaient parfois engloutis sous la masse grouillante des machines. Plus loin en direction du centre-ville, le vieux port était un peu plus calme, mais le prix du quai était souvent trop haut pour le modeste pêcheur, et la majorité des bateaux en présence était de plaisance. Seule une barque de bois détonnait de la grandeur de yacht; aux pieds d'une statue de Mater, son utilité était claire, mais personne n'y prêtait attention.

L'heure avançait, et la crié se mettait en place sur la place du vieux port. Marabouts et congélateurs trônaient, femmes et hommes s'éclaircissaient la voix, puis, un coup de canon annonça l'ouverture des commerces, transformant l'effervescence matérielle en effervescence vocale. Et cela continuerait jusqu'au milieu de la journée. La vie ne s'interrompait jamais dans le port de Fetter, même en cette froide matinée d'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Altera 712
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Altera RPG arrive...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolutive RPG :: Temporaire-
Sauter vers: